​Breitling Chronoliner : l’une des stars de la Foire de Bâle 2015


Breitling vient de dévoiler l’une de ses nouveautés 2015 : la Breitling Chronoliner, une montre de pilote au design résolument vintage, dotée d’un boitier en acier de 46 mm (étanche 100 mètres) accueillant un calibre automatique COSC capable de mesurer les temps de vol et d’afficher un second fuseau horaire sur 24 heures. Et pour la première fois chez Breitling : une lunette en céramique noire ! A n’en pas douter, l’une des stars de Bâle 2015.


Une grande et belle nouveauté pour Breitling. En effet, ce n’est pas souvent que la marque suisse  indépendante dévoile une nouvelle collection ! De plus, cette Chronoliner reste totalement dans l’univers aéronautique de la marque au « B » ailé. Un garde-temps idéal pour voyager à travers la planète !  
 
En plus d’un demi-siècle, l’aviation a connu des progrès fulgurants. Les performances des avions se sont accrues à vitesse grand « V ». Les tableaux de bord avec compteurs à aiguilles et les commandes manuelles des Super Constellation et des premiers jets ont fait place aux écrans d’ordinateurs et aux « manches à balai » électroniques (ce que regrettent d’ailleurs certains pilotes…). Mais deux choses n’ont pas changé. Les commandants de bord arborent toujours les mêmes uniformes prestigieux. Et nombre d’entre eux portent au poignet un chronographe Breitling.
 
Inspirée par un modèle des années 1950-60, cette époque où Breitling était déjà le « fournisseur attitré de l’aviation mondiale », cette nouvelle Chronoliner poursuit cette tradition dans un esprit résolument moderne et vintage à la fois. Vintage pour son design et moderne pour sa large lunette en céramique inrayable –une grande première pour Breitling, qui jusqu’à maintenant, n’a jamais proposé aucune montre avec ce matériau–, avec découpe en étoile facilitant les manipulations et chiffres en céramique blanche offrant un contraste optimal et surtout, inaltérable.
 
Le second fuseau horaire se lit en toute simplicité grâce à l’aiguille à pointe rouge et à cette lunette tournante graduée sur 24 heures, dotée d’un système de crantage ultraprécis (jusqu’à trois fuseaux horaires possibles). De quoi partir en vols long-courrier tout autour du monde. Ce chrono certifié COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres), comme tous les mouvements Breitling, s’affiche sur des compteurs en « C » placés à 12h, 9h et 6h.  
 
Le cadran se distingue par sa lisibilité avec des index luminescents blancs se détachant sur le fond noir, des aiguilles heures/minutes surdimensionnées et des aiguilles de compteurs dotées, elles aussi, de revêtement luminescent. Avec son diamètre de 46 mm, le robuste boîtier en acier poli (étanche 100 mètres malgré les poussoirs non vissés) affiche une belle présence au poignet. Le fond arbore les avions stylisés qui ont été longtemps la signature de Breitling. Cette pièce se porte sur un bracelet en acier tressé à la fois confortable et vintage. Egalement disponible sur bracelet acier Navitimer. A noter que cette Chronoliner n’est pas équipée du calibre « maison » B01, ce qui fait que son prix devrait rester tout à fait séduisant…



Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Février 2015 | Lu 2375 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Tests Quantième