AMVOX2 Chronograph Racing : deux séries limitées Jaeger-LeCoultre présentées au Mans 2009


Les 13 et 14 juin dernier, l’édition 2009 des 24 Heures du Mans a fait vibrer les passionnés de sport automobile et de haute horlogerie. En effet, un demi-siècle après l’extraordinaire exploit de Carroll Shelby et Roy Salvadori -qui avaient arraché une victoire complète au volant de la prodigieuse DBR1-, Aston Martin était présent sur la ligne de départ de la mythique course d’endurance. Pour célébrer cet évènement, la manufacture horlogère Jaeger-LeCoultre a présenté deux séries limitées d’AMVOX2 Chronograph en titane.


AMVOX2 Chronograph Racing : deux séries limitées Jaeger-LeCoultre présentées au Mans 2009
Le Mans 2009 : Aston Martin, le prestigieux constructeur anglais a engagé trois prototypes de voitures LOLA qui concourront dans la catégorie Le Mans Prototypes LMP1.

Dans le cadre du partenariat de trois ans conclu ce printemps entre les deux marques, Jaeger-LeCoultre a célébré cet événement en présentant deux séries limitées AMVOX2 Chronograph Racing, le chronographe qui reste le seul à fonctionner sans poussoir grâce à son révolutionnaire système de déclenchement vertical, breveté.

Les séries limitées AMVOX2 Chronograph Racing se distinguent pour la première fois par des compteurs de chronographe en fibres de carbone qui évoquent plusieurs éléments structurels des prototypes LOLA Aston Martin engagés sur les circuits de course, à l’exemple du châssis monocoque, des disques et des plaquettes de freins capables de résister sans la moindre défaillance à des températures supérieures à 300 degrés Celsius.

Il est vrai que les points communs ne manquent pas entre le dernier prototype de voiture de course développé par Aston Martin et le révolutionnaire chronographe AMVOX2 conçu par la manufacture de la Vallée de Joux.

En écho au moteur V12 qui équipe les deux LOLA dotées d’une boîte transversale de six vitesses à commande séquentielle, le mouvement chronographe 751E se distingue par la remarquable ingéniosité des leviers qui transmettent au mécanisme les mouvements imprimés sur le verre de la montre afin de gérer les fonctions du chronographe à déclenchement vertical.

Dans le domaine de la robustesse, ces deux chefs-d’œuvre d’ingénierie horlogère et automobile affichent des caractéristiques d’endurance extrêmes. Comme la température peut facilement atteindre 60 degrés à l’intérieur du cockpit pendant la course, Aston Martin a mis au point un système de climatisation conçu en sorte de garantir en toutes circonstances une température jamais supérieure à 32°c dans le poste de pilotage.

Pour sa part, la capacité de l’AMVOX2 Chronograph Racing à fonctionner imperturbablement -même lors de conditions extrêmes- est assurée par le test des 1.000 heures qui soumet les garde-temps Jaeger-LeCoultre à des exigences impitoyables.

Le tempérament fougueux de l’AMVOX Chronograph Racing se révèle par une multitude de détails de conception qui prédisposent ce chronographe de sport ultime à relever les défis les plus difficiles. La –très confortable- réserve de marche de 65 heures « accroît encore la plage durant laquelle la montre fonctionne avec une précision optimale » souligne la marque dans son communiqué.

Et d’ajouter : « la complexe roue à colonnes et l’embrayage vertical très élaboré garantissent au chronographe une précision hors pair. L’ajustement de l’inertie du balancier par la présence de quatre vis sur sa serge assure la stabilité du réglage dans toutes les conditions. Enfin, le roulement du rotor possède des billes en céramique qui ne requièrent aucune lubrification et augmentent encore la fiabilité de fonctionnement à long terme ».

Le véritable ADN de compétition qui équipe à parts égales les deux moteurs de ces « sportives » se distingue sur le look de la montre. Ainsi, les leviers du chronographe, les aiguilles et les inscriptions sur le cadran comme la surpiqûre du bracelet en cuir arborent la couleur orange distinctive des prototypes LOLA. Le compteur des minutes possède une structure en damier qui évoque le drapeau d’arrivée aux carreaux noirs et blanc ainsi que les dates 1959–2009 pour commémorer la présence d’Aston Martin Racing au Mans un demi-siècle après son éclatante victoire.

Les secrets du chronographe à déclenchement vertical

Le système de chronographe de la montre AMVOX2 Chronograph Racing à déclenchement vertical, breveté Jaeger-LeCoultre, est une révolution dans le monde de l'horlogerie. En effet, les incontournables poussoirs caractéristiques du mécanisme chronographe ont disparu. A la place, un ingénieux mécanisme permet la mise en marche, l’arrêt et la remise à zéro par de simples pressions sur la glace saphir de la montre. Un seul geste suffit, un geste tellement naturel qu'il peut être effectué à tout instant, sans perturber la concentration de l’utilisateur.

Le départ et l'arrêt de la fonction chronographe s’effectuent par une pression sur la glace à 12h, tandis que la remise à zéro des compteurs intervient par un geste analogue, dirigé cette fois sur la glace à 6 heures.

Garant d'une aisance et d'une simplicité d'utilisation tout simplement hors norme, le système à déclenchement vertical repose sur un mécanisme intégré dans un boîtier de montre unique. A l'intérieur, un astucieux système de rotule assure le pivotement de l'ensemble composé de la boîte et de la lunette par rapport aux cornes de la montre. Ce système actionne une série de leviers qui transmettent instantanément des impulsions pour piloter le chronographe. Chaque levier est monté sur un roulement miniature inox avec 7 billes d'un diamètre de 0,1 mm.

Présenté à l’occasion de l’édition du Mans 2009, l’AMVOX2 Chronograph Racing est éditée en deux séries limitées de 100 pièces : l’une avec un boîtier en titane grade 5 avec traitement PVD noir, cadran noir et chiffres luminescents blancs ; l’autre en titane grade 5 avec cadran blanc et chiffres luminescents noirs.

AMVOX2 Chronograph Racing : deux séries limitées Jaeger-LeCoultre présentées au Mans 2009

La décoration du cadran ouvert sur le mouvement reproduit le motif de grille caractéristique des calandres automobiles et s’accompagne d’un réhaut noir. Les ponts et les platines du mouvement sont traités ruthénium alors que les leviers du chronographe en aluminium éloxé orange apparaissent dans une ouverture pratiquée entre 4 et 8 heures. Le fond du boîtier est gravé de l’inscription Aston Martin Racing, des dates 1959-2009, de la signature Jaeger-LeCoultre et des numéros fétiches 007 et 009 des deux voitures LOLA qui ont brillé lors des courses de préparation aux 24 Heures du Mans.

En effet, si les ambitions sont grandes, les augures semblent favorables. Le 5 avril 2009, Aston Martin Racing a remporté les 1000 kilomètres de Catalogne. Pilotée par Jan Charouz (CZ), Tomas Enge (CZ) et Stefan Mücke (DE), le bolide qui portait le numéro 007 est parvenu à arracher la victoire après un parcours impeccable. La voiture 009, conduite par Harold Primat (CH), Miguel Ramos (PT) et Darren Turner (GB), est restée dans le trio de tête avant une malheureuse sortie de piste qui l’a contrainte à l’abandon quarante minutes à peine avant la fin de la course. Il y a quelques semaines, sur le circuit de Spa-Francorchamps en Belgique, l’Aston Martin 007 a conquis la troisième marche du podium alors que la 009 a occupé une fort honorable 5e place.

Développée à partir de la LOLA du Charouz Racing System de 2008, la nouvelle LOLA LMP1 est propulsée par le moteur V12 de série qui déjà permis à Aston Martin de s’imposer en GTI avec la DBR9 pour la deuxième fois consécutive en 2008.

« 2009 est une année déterminante pour Aston Martin », relève David Richards, président d’Aston Martin, « car nous avons la ferme intention de remporter une nouvelle fois le titre dans cette course dont la portée symbolique est aussi importante pour Aston Martin que pour la Grande Bretagne. A l’évidence, nous sommes parfaitement conscients que la réalisation de cet objectif ne sera pas une simple partie de plaisir. Même si nous avons déjà ravi la victoire dans la catégorie GTI au cours des deux dernières éditions, ce ne sera pas une mince affaire que de nous mesurer à la rapidité et à l’endurance de prototypes diesel qui ont déjà inscrit un impressionnant palmarès à leur actif. Cependant, nous sommes confiants que cette compétition sera l’occasion rêvée pour apporter la preuve du dynamisme et du talent de la technologie automobile britannique ».

Spécificités techniques AMVOX2 Chronograph Racing

AMVOX2 Chronograph Racing : deux séries limitées Jaeger-LeCoultre présentées au Mans 2009
Mouvement :
• mécanique à remontage automatique, Calibre Jaeger-LeCoultre 751E, manufacturé, assemblé et décoré à la main
• 28’800 alternances par heure
• 65 heures de réserve de marche
• 280 pièces
• 41 rubis
• 5,65 mm de hauteur
• segment de masse en métal

Fonctions :
• heure, minute
• date
• chronographe: compteurs heure et minute, seconde au centre

Cadran :
• noir et blanc ou noir ajouré. Index en applique métalliques. Chiffres en appliques, noirs ou blancs, luminescents. Indicateur de marche à 6 heures (seconde) avec logo Aston Martin compteurs chronos en carbone

Aiguilles :
• heure et minute : Calypso, en laiton rhodié, squeletées luminescentes
• seconde du chronographe: laiton laqué rouge

Couronnes :
• un système de déclenchement vertical pour les fonctions du chronographe
• un dispositif de sélection pour bloquer l’une ou l’autre des fonctions du chronographe

Boîtier :
• diamètre 44 mm titane, ou titane pvd noir
• sur le fond, gravure des logos Jaeger-LeCoultre et Aston Martin Racing, avec mention 1959-
2009 et numéro de la voiture Aston Martin
• verre saphir bombé, dureté N°9
• étanche à 50 mètres

Bracelets et boucle :
• toile technique en veau étanche gaufré, et cuir.
• boucle déployante 20 mm en acier ou acier pvd noir.

Références :
titane pvd noir : Q192T400
titane : Q192T430

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Juin 2009 | Lu 5763 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques