Alpina Startimer Pilot Chronographe Black Star : atterrissage réussi


Alpina poursuit le développement de son modèle « pilote », avec l’arrivée cette année de la Startimer Pilote Chronograph Black Star. Un chrono bicompax équipé d’un calibre mécanique automatique intégré dans un beau boitier en acier de 44mm de diamètre recouvert de PVD noir. Atterrissage réussi.


Alpina Startimer Pilot Chronographe Black Star
De taille généreuse avec ses 44 mm de diamètre, le boîtier en acier recouvert de PVD noir s’accorde parfaitement avec la couleur anthracite du cadran soleillé. A l’image d’un tableau de bord, celui-ci assure une visibilité optimale grâce à ses larges aiguilles et ses imposants chiffres arabes, le tout, luminescent pour une parfaite lisibilité jusque dans des conditions d’éclairage réduites.
 
La disposition bicompax des compteurs 30 minutes à 3 heures et 60 secondes à 9 heures renforce la lecture rapide et précise des données. Important en vol. A noter également la trotteuse siglée de l’emblématique triangle rouge Alpina qui pointe sur une minuterie placée sur le réhaut.
 
La montre de pilote Black Star est équipée du mouvement automatique Alpina AL-860 (réserve de marche de 46 h) visible par un fond de boîtier transparent. Ce modèle étanche (100 mètres) est commercialisé sur un bracelet en cuir noir façon croco surpiqué de blanc.

Spécificités techniques de la montre Alpina Startimer Pilot Chronographe Black Star

Boîtier acier inoxydable recouvert de PVD noir
. verre saphir bombé anti-rayure traitée antireflet
. couronne vissée
. fond du boîtier transparent
. 44 mm de diamètre
 
Etanche à 100 m
 
Cadran anthracite « soleillé »
. index et larges chiffres luminescents
. aiguilles blanches luminescentes
. aiguille des secondes rehaussée à sa base par le triangle rouge Alpina
. compteur 30 min à 3 heures
. compteur 60 secondes à 9 heures
. disposition « Bi-Compax » des deux compteurs
. minuterie sur le pourtour
 
Fonctions : heures, minutes, secondes et chronographe
           
Bracelet cuir noir façon croco
 
Mouvement automatique, calibre AL-860
. 30 rubis
. 28 800 alternances / heure
 
Réserve de marche : 46 heures de marche
 
Référence : AL-860GB4FBS6
 
Prix de vente public conseillé : 2.500 euros
                                              
Renseignements points de vente, téléphonez au : 01 48 87 23 23

Alpina en quelques mots

L’histoire d’Alpina débute à la fin du XIXe siècle, lorsque Gottlieb Hauser fonde la Corporation des Horlogers suisses aux côtés d’autres horlogers indépendants de sa région, dans le but initial d’acheter des composants et de fabriquer des calibres de manufacture. Très tôt, les montres Alpina ont été exportées. À ses plus belles heures, la marque comptait près de deux mille points de vente dans le monde entier, un chiffre exceptionnel à l’époque. On peut affirmer, sans exagérer, qu’Alpina était l’une des plus grandes marques horlogères d’Europe.
 
Ce succès pouvait s’expliquer non seulement par le rigoureux souci du détail et de la qualité qui caractérise encore aujourd’hui la marque, mais également par le lancement, en 1938, de l’Alpina 4. Le chiffre 4 en référence aux caractéristiques fondamentales que chaque montre de la collection devait posséder : amagnétisme, étanchéité, résistance aux chocs et boîtier en acier inoxydable.
 
Donnant une forte identité à cette gamme, ces principes ont défini l’axe de développement d’Alpina, dont le succès ne s’est jamais démenti jusqu’aux années 1970. La crise du quartz a, alors, sonné le glas pour de nombreuses sociétés et entraîné la création de grands groupes horlogers. L’émergence de montres produites à grande échelle, bon marché et surtout impersonnelles a poussé Alpina au bord du gouffre.
 
Mais, la marque a tenu bon et après avoir bénéficié d’un plan de refinancement en 2002, elle a pu aller de nouveau de l’avant. En faisant tourner ses ateliers 24h sur 24, Alpina a réussi à préparer une nouvelle collection pour le salon BaselWorld en 2003. En 2006, Alpina inaugurait un nouveau chapitre de son histoire en s’installant dans sa nouvelle manufacture bâtie sur mesure à Genève, l’un des berceaux de l’horlogerie.

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Janvier 2014 | Lu 2259 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques