Apotheosis Temporis : un nouveau jalon dans l’histoire horlogère


L’histoire de l’horlogerie est parsemée de quelques moments forts qui ont marqué d’une empreinte indélébile l’univers du garde-temps. Pour célébrer le 270e anniversaire de la création de la marque, Blancpain lève le voile sur un set exceptionnel de huit pièces de l’art horloger. Produit à huit exemplaires seulement, le set Apotheosis Temporis recèle tout le savoir-faire patiemment accumulé au fil des ans par la manufacture du Brassus.

Il est aussi un hommage rendu à tous les horlogers qui, au cours des siècles, ont œuvré à la perpétuation de ces métiers de tradition. Huit garde-temps, huit démonstrations de savoir-faire, témoins de la maîtrise totale de Blancpain sur l’univers de la complication horlogère. Rassemblées pour la première fois dans un coffret somptueux, ces complications présentent l’éventail complet du génie mécanique, technique et humain qui porte à son apogée le meilleur de l’art horloger.


Apotheosis Temporis : un nouveau jalon dans l’histoire horlogère
Pour célébrer le 270e anniversaire de la création de la société par Jehan-Jacques Blancpain, la manufacture du Brassus a souhaité rendre au fondateur, et avec lui à tous les maîtres et artisans qui ont œuvré au cours des siècles à la perpétuation de l’art horloger, le plus étincelant des hommages.

En réunissant dans un coffret exceptionnel une combinaison inédite de huit complications majeures, Blancpain plante un nouveau jalon dans l’histoire de l’horlogerie.

Apotheosis Temporis est appelé à marquer son temps. Condensé de savoir-faire patiemment acquis, éventail représentatif des plus extrêmes complications, miroir de l’incomparable maîtrise technique de Blancpain, Apotheosis Temporis est la quintessence de la haute horlogerie contemporaine.

Toile de maître
Si la manufacture Blancpain s’était déjà singularisée en présentant dans les années 80 six complications majeures de l’art horloger à remontage manuel, Apotheosis Temporis est une affirmation nouvelle de la dynamique qui anime la société aujourd’hui, de son évolution constante au sommet de la pyramide horlogère, de sa quête perpétuelle d’innovation et de sa volonté de repousser toujours les limites. Les huit pièces mécaniques à remontage automatique qui composent le set Apotheosis Temporis en sont le plus vibrant témoignage.

Ultraplate, Time Zone, Quantième à Phases de Lune, Quantième Perpétuel, Chronographe
Monopoussoir à Rattrapante, Tourbillon, Equation Marchante et Répétition Minutes sont autant de touches de génie horloger qui, à la manière d’une peinture impressionniste, composent au final une remarquable toile de maître. Aucune complication marquante ne manque à l’appel : Apotheosis Temporis révèle les huit piliers du temple de la haute horlogerie contemporaine.

Si le cœur de ces prestigieux garde-temps bat au rythme de mouvements d’exception, leur beauté extérieure en est le plus parfait reflet. Blancpain a choisi la pureté et la sobriété des lignes de la collection Villeret pour exprimer la puissance de l’objet et révéler avec force les caractéristiques propres de chacune des complications.

Apotheosis Temporis : un nouveau jalon dans l’histoire horlogère
Les boîtiers des huit pièces qui composent Apotheosis Temporis sont façonnés dans le platine 950 et abritent un subtil cadran noir mat avec index appliques en or gris. Etanches à 30 mètres (exceptée la Répétition Minutes), les boîtiers affichent un diamètre de 38 mm et sont dotés d’une glace saphir traitée anti-reflet double face et d’un fond saphir traité anti-reflet intérieur.

Lequel permet d’admirer les décorations (« Côtes de Genève », perlage, anglage, polissage et gravures) entièrement réalisées à la main, à l’instar de tous les mouvements Blancpain, dans la plus pure tradition de la haute horlogerie.

Les huit garde-temps arborent en outre une masse oscillante en platine, différente selon les modèles, mais réalisée de manière exclusive pour Apotheosis Temporis.

Ces huit chefs-d’œuvre de l’art horloger méritaient un écrin digne de leur rang. Objet d’art en soi, un somptueux meuble à volet en bois laqué avec cabinet en ébène de Macassar, rehaussé d’un minutieux travail de marqueterie, a été réalisé par un artisan pour accueillir les huit modèles Apotheosis Temporis.

Ce précieux ouvrage présente des espaces de rangement pour les huit complications alignées sur deux niveaux de l’Ultraplate à la Répétition Minutes. Chacun de ces espaces est équipé d’un moteur rotatif – adapté à la complication qu’il porte – assurant le remontage continu des garde-temps lorsqu’ils ne sont pas portés.

Huit plaquettes gravées du nom de la complication et une supplémentaire marquée « Apotheosis Temporis » complètent cette présentation exclusive. Enfin, trois tiroirs offrent l’espace nécessaire au rangement du kit d’outils horlogers, des certificats d’authenticité, des modes d’emploi et du système de programmation pour les huit supports rotatifs.

Apotheosis Temporis est réalisé en une série très exclusive et limitée de 8 sets numérotés. Les huit complications d’un même set sont numérotées individuellement du numéro correspondant au set qu’elles composent.

Apotheosis Temporis : un nouveau jalon dans l’histoire horlogère

Apotheosis Temporis Ultraplate : la puissance de la sobriété
Blancpain s’est régulièrement singularisée par la sobriété de ses garde-temps d’exception. Pureté des formes, lignes tendues à l’extrême, finesse d’un boîtier s’ouvrant largement sur un cadran dépouillé, la force de l’ensemble tient dans une sobriété rarement égalée.

Cette quête de l’essentiel est le fait des meilleurs designers horlogers. Elle ne se révèle pleinement qu’alliée à un mouvement ultraplat, signature des meilleures manufactures, seules capables de maîtriser la conception, la production et l’assemblage de ces fins et subtils chefs-d’œuvre de l’horlogerie mécanique. Chez Blancpain, pureté des formes et complexité mécanique vont de pair avec la perpétuation de l’art horloger : polissage, anglage, décoration et gravure à la main sont la règle.

Le modèle Villeret Ultraplate « Apotheosis Temporis » (réf. 6223A-3430-55B) est la concrétisation la plus aboutie de cette puissance de la sobriété. Etanche à 30 mètres et rehaussé d’un verre saphir anti-reflet double face et d’un fond saphir anti-reflet, son boîtier en platine 950 de 38 mm de diamètre pour 9,20 mm d’épaisseur s’ouvre sur un fin cadran noir mat.

Au cœur de ce chef-d’œuvre de l’art horloger, le Calibre 1150 et ses 100 heures de réserve de marche, un mouvement automatique composé de 188 pièces qui trouvent place et s’animent dans moins de 3,25 mm d’épaisseur. La masse oscillante en platine est décorée d’une gravure Blancpain en relief. Le bracelet en crocodile noir cousu main est doté d’une boucle déployante en platine 950.

Apotheosis Temporis Time Zone : une touche d’universalité
Se mouvoir, se déplacer, voyager, s’ouvrir à l’inconnu, s’enrichir de découvertes. Le monde est à portée de main et un précieux garde-temps peut en être le réceptacle. Depuis plus de
deux siècles, Blancpain cultive cet esprit d’ouverture – l’internationalisation de la marque en
atteste – et les modèles qui sortent de ses ateliers sont destinés à voyager. La Terre, l’heure, le temps, le passage des fuseaux horaires, quatre notions qui se rejoignent dans un mécanisme complexe. Pour offrir au poignet une touche d’universalité.

Le modèle Villeret Time Zone «Apotheosis Temporis» (réf. 6260A-3430-55B) révèle la
pluralité du monde. Etanche à 30 mètres, rehaussé d’un verre saphir anti-reflet double face et d’un fond saphir anti-reflet, son boîtier en platine 950 de 38 mm de diamètre abrite le Calibre 5L60, un mouvement automatique disposant de 100 heures de réserve de marche. La masse oscillante en platine est décorée d’une gravure Blancpain en relief. Si le double fuseau horaire et son indication jour/nuit tiennent la vedette de cette complexe mécanique de 254 pièces, elles laissent aussi une place de choix à la petite seconde à 6h et à la date à guichet. Le bracelet en crocodile noir cousu main est doté d’une boucle déployante en platine 950.

Apotheosis Temporis Quantième à Phases de Lune : Le cœur dans les étoiles
Inscrire les battements de l’univers dans un précieux objet mécanique. L’ingéniosité de la nature humaine a conduit, il y a des siècles, les horlogers à se mettre en quête de cet absolu. Les maîtres-horlogers de Blancpain l’ont réalisé. Lever les yeux au ciel et admirer la lune ; puis regarder ce remarquable garde-temps: fidèle à sa course éternelle, la lune apparaît, comme par enchantement, dans ce demi-cercle ajouré sur le cadran. Il y a de la poésie dans ce subtil mécanisme.

Le modèle Villeret Quantième à Phases de Lune « Apotheosis Temporis » (réf. 6263B-3430-
55B) abrite ce condensé d’ingéniosité et de poésie. Etanche à 30 mètres, réhaussé d’un verre saphir anti-reflet double face et d’un fond saphir anti-reflet, son boîtier en platine 950 de 38 mm de diamètre abrite le Calibre 6763, un mouvement automatique disposant de 100 heures de réserve de marche.

La masse oscillante en platine est décorée d’une gravure Blancpain en relief. Fort de ses 261 composants, il offre les indications heures, minutes, petite seconde à 6h, jour de la semaine et mois dans deux guichets, quantième à aiguille et les phases de lune. Le bracelet en crocodile noir cousu main est doté d’une boucle déployante en platine 950.

Apotheosis Temporis Quantième Perpétuel avec Correcteurs sous cornes : La mémoire du futur
Le mouvement des astres dicte la loi du temps. Et l’homme s’y conforme, en s’ingéniant depuis des lustres à le comprendre en quête d’une impossible maîtrise. Entre le passé et le futur, tous deux inscrits dans les astres, un lien ténu, un instant privilégié qui prend corps dans un garde-temps. Blancpain a relevé le défi de donner à toutes ces secondes uniques un parfum d’exception.

Et si le futur s’amuse de ne jamais pouvoir être maîtrisé, les maîtres-horlogers de Blancpain sont parvenus à le saisir dans un remarquable mécanisme qui le révèlera jour après jour, un siècle durant, années bissextiles comprises, sans correction aucune.

Le modèle Villeret Quantième Perpétuel avec Correcteurs sous cornes « Apotheosis Temporis » (réf. 6057A-3430-55B) tisse ce lien passionnel entre passé et futur. Etanche à 30 mètres, rehaussé d’un verre saphir anti-reflet double face et d’un fond saphir anti-reflet, son boîtier en platine 950 présente un diamètre de 38 mm.

Il abrite le Calibre 5653A, un mouvement automatique disposant de 100 heures de réserve de marche. La masse oscillante en platine est décorée d’une gravure Blancpain en relief. Composé de 297 pièces, ce mouvement complexe permet l’affichage sur un sobre cadran noir mat des heures et minutes, du jour de la semaine, de la date, du mois, des phases de lune, sans oublier l’indication des années bissextiles. Le bracelet en crocodile noir cousu main est doté d’une boucle déployante en platine 950.

Apotheosis Temporis Chronographe Monopoussoir à Rattrapante : Vitesse et tradition
Arrêter le temps et voir passer la tradition. La précision de la mesure du temps a occupé des siècles les esprits les plus brillants. La précision établie, l’homme s’est alors ingénié à vouloir l’arrêter. Mais le temps est fluide et déroule inlassablement ses fastes. Tout au plus admet-il quelques arrêts temporaires.

Blancpain l’a pris au mot en créant des montres d’exception dans la quête particulière de la mesure des temps courts. Ces remarquables expressions de l’art horloger comprennent un système d’embrayage – mémoire mécanique permettant à l’aiguille de rattrapante de s’immobiliser le temps d’une mesure puis de retrouver sa jumelle, l’aiguille du chronographe. Mais les maîtres-horlogers de Blancpain ont souhaité ouvrir de nouvelles voies : vibrant hommage à la tradition horlogère, ils ont imaginé un Chronographe Monopoussoir à Rattrapante de conception totalement inédite.

Le modèle Villeret Chronographe Monopoussoir à Rattrapante «Apotheosis Temporis» (réf. 6086A-3430-55B) est le plus digne héritier de la mesure des temps courts. Etanche à 30 mètres et doté d’un verre saphir anti-reflet double face et d’un fond saphir anti-reflet, son boîtier en platine 950 de 38 mm de diamètre présente une disposition inédite: poussoir du chronographe dans la couronne à 3h et poussoir de rattrapante à 10 h.

Au cœur de cet ensemble, le Calibre M186, un mouvement automatique proposant une réserve de marche de 40 heures. La masse oscillante en platine est décorée d’une gravure Blancpain en relief. Plus de 375 pièces sont nécessaires à ce mécanisme d’une extrême sophistication pour que s’animent l’aiguille du chronographe et la rattrapante et que s’inscrivent leur course dans les compteurs 12 heures et 30 minutes. Sur le cadran noir mat s’affichent en outre les heures, minutes, petite seconde à 6h ainsi qu’une date à guichet. Le bracelet en crocodile noir cousu main est doté d’une boucle déployante en platine 950.

Apotheosis Temporis Tourbillon : La gravité domptée
Tourbillon, la plus sublime expression de l’art horloger ? Deux siècles après son invention, ce mécanisme aérien fait plus que jamais tourner les têtes. Une cage, quelque 70 pièces et moins d’un gramme à l’assaut de la gravité. Et toujours une même quête, la recherche de la précision et le plaisir des sens.

Dans cet exercice de fine horlogerie, Blancpain est passée maître. De nombreuses premières mondiales et autres records récents à son actif en matière de tourbillons, autant de témoignages d’un sens aigu de l’innovation et de la créativité.

Du Tourbillon à remontage manuel au Tourbillon automatique, Quantième Perpétuel, Chronographe Rattrapante et Répétition Minutes, en passant par le dernier-né, le Tourbillon Léman Grande Date, Blancpain est en mesure de proposer non moins de huit variantes de tourbilllons dans ses trois collections. Mais demeure toujours intacte cette volonté de repousser les limites, d’inscrire la tradition horlogère dans l’air du temps.

Le modèle Villeret Tourbillon «Apotheosis Temporis» (réf. 6025B-3430-55B) est l’ultime concrétisation de cette capacité d’innovation. Etanche à 30 mètres et munie d’un verre saphir anti-reflet double face et d’un fond saphir anti-reflet, son boîtier en platine 950 de 38 mm de diamètre abrite le Calibre 25, un mouvement automatique offrant une réserve de marche d’une semaine.

La masse oscillante en platine est décorée et ciselée main d’un «JB 1735». Sous le cadran noir mat, un ingénieux mécanisme de 238 pièces fait tournoyer ce tourbillon volant et offre les indications heures, minutes, date et réserve de marche, tandis que le pont supérieur de la cage du tourbillon porte l’indication des secondes. Le bracelet en crocodile noir cousu main est doté d’une boucle déployante en platine 950.

Apotheosis Temporis Equation Marchante Pure : Le soleil sort de l’ombre
A l’origine de la vie sur Terre, un astre flamboyant se mouvant dans un système complexe. Au cours des siècles, de nombreux érudits et autres astronomes l’ont patiemment étudié pour tenter de le comprendre, d’en saisir la quintessence, d’en maîtriser les plus subtils mouvements.

Puis, les plus fins horlogers se sont ingéniés à le miniaturiser. Le plus grand défi fut d’intégrer dans un unique mécanisme la différence entre le temps civil et le temps solaire, qui varie à l’extrême de -16 minutes à +14 minutes selon la période de l’année. L’Equation du temps était née, exceptionnelle miniaturisation des cadrans solaires qui, outre l’heure solaire, permettaient grâce à la courbe d’équation «analemme» de réaliser de savants calculs pour connaître le temps civil. Blancpain se devait d’aller plus loin encore.

Après quatre années de développement, la société a présenté au printemps 2004, en exclusivité mondiale, l’Equation Marchante, la première montre-bracelet capable d’afficher par deux aiguilles distinctes les temps solaire et civil. Derrière cette simplicité de lecture se cache en réalité un mécanisme d’une prodigieuse complexité.

Le modèle Equation Marchante Pure «Apotheosis Temporis» (réf. 6038A-3430-55B) est une première pour la collection Villeret. Elle demeure un chef-d’œuvre unique dans l’histoire de l’horlogerie mécanique. Etanche à 30 mètres, son boîtier en platine 950 de 38 mm de diamètre est doté d’un verre saphir anti-reflet double face et d’un fond saphir anti-reflet, ce dernier permettant d’admirer la masse oscillante en platine, gravée à la main d’un soleil radieux et d’un «JB 1735».

Au cœur de ce prodige horloger, l’exceptionnel Calibre 3863A et ses 364 composants pour une réserve de marche de 72 heures. Un mouvement automatique qui, outre l’affichage de l’Equation du Temps Marchante par deux aiguilles distinctes pour les temps solaire et civil, offre les indications date, jour de la semaine, mois, années bissextiles et petite seconde à 6h. Le bracelet en crocodile noir cousu main est doté d’une boucle déployante en platine 950.

Apotheosis Temporis Répétition Minutes : La petite musique du temps
L’éveil des sens et l’écoute du temps. Car le temps se vit, il se mesure, se contemple, se touche, se lit, s’entend et s’écoute aussi. Objet précieux et rare, la Répétition Minutes occupe une place à part dans l’univers de la complication horlogère. Ici, au-delà du regard, l’ouïe est en éveil. Il a fallu beaucoup d’audace et d’ingéniosité aux maîtres-horlogers pour concevoir un mécanisme qui sonne à la demande, les heures et les quarts, en plus des minutes.

Au-delà de la complexe mécanique horlogère, on touche ici à la science des alliages et de l’acoustique. Seule une conjugaison exceptionnelle de savoir-faire multiples a rendu possible l’intégration d’un mécanisme sonore et audible – par la grâce de deux petits marteaux tapant un timbre pour sonner les heures, les quarts et les minutes – dans un volume aussi restreint.

Dans le respect de la plus pure tradition horlogère, Blancpain a relevé cet incroyable défi et est passée maître dans la réalisation de montres-bracelets à Répétition Minutes conjuguant mécanique complexe et acoustique exceptionnelle. Pureté d’une sonorité remarquable qui trouve écho dans un garde-temps dépouillé, d’une puissante sobriété.

Le modèle Villeret Répétition Minutes «Apotheosis Temporis» (réf. 6036A-3430-55B) allie la fascination acoustique à la pureté du bel objet. Rehaussé d’un verre saphir anti-reflet double face et d’un fond saphir anti-reflet, son boîtier en platine 950 de 38 mm de diamètre abrite la Calibre 35. Un mouvement automatique de 360 pièces qui anime le mécanisme de la Répétition Minutes.

La masse oscillante en platine est squelettée, gravée et ciselée à la main, décorée d’un «JB 1735» en son centre. Sur un fin cadran noir mat s’affichent sobrement les heures, les minutes et cette prestigieuse signature: «Blancpain Répétition Minutes». Le bracelet en crocodile noir cousu main est doté d’une boucle déployante en platine 950.

Source : Blancpain

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Mars 2005 | Lu 5117 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques