Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Aquatimer Ocean 2000 : IWC célèbre les 35 ans de sa plongeuse !


En cet été 2017, l’horloger suisse de Schaffhausen rend hommage à l’une de ses icônes : la fameuse plongeuse Aquatimer Ocean 2000 qui fête cette année, ses trente-cinq ans de bons et loyaux services avec la présentation d’une pièce en édition spéciale et limitée à 350 exemplaires disponible au prix de 8.200 euros.


Cela fait trente-cinq ans que l’Aquatimer est arrivée sur le marché. A l’époque, en 1982, IWC travaillait avec Porsche Design pour la création de ses montres. Ce qui a d’ailleurs donné lieu à de nombreuses pièces mythiques actuellement très recherchées par les collectionneurs sur le marché du vintage. Cette « plongeuse » n’échappa donc pas à la règle puisqu’elle fut créée par Ferdinand A. Porsche lui-même !
 
Avec ses 14,5 mm, l’Aquatimer Automatic 2000 Edition « 35 Years Ocean 2000 » (réf. IW329101) s’annonce comme « la montre de plongée la plus fine de la collection IWC ». Et malgré la faible épaisseur de son boîtier de 42 mm -vs 46 mm pour le modèle en collection-, elle vous accompagnera sans problème jusqu’à 2.000 mètres de profondeur, notamment grâce à la forme améliorée du boîtier en titane. Ce qui vous laisse de la marge puisque la plupart des plongeurs ne descendent pas au-delà des 60 mètres.
 
Tout comme Porsche Design, IWC fut l’un des pionniers de l’utilisation du titane pour les boîtiers de montre. La marque suisse dispose ainsi aujourd’hui de plus de trente ans d’expérience dans l’usinage de ce matériau léger, anallergique et extrêmement résistant. Sur le fond, une gravure représentant un casque de plongeurs rappelle à son propriétaire que la montre résiste à une pression extrême de 200 bars. 

A noter que le cadran noir, les aiguilles et les index blancs recouverts de matière luminescente ou l’extrémité rouge de l’aiguille des secondes, sont inspirées de l’Ocean 2000 d’origine (une montre à collectionner, soit dit en passant…). La forme de la lunette et le bracelet en caoutchouc en forme de lamelles rendent eux aussi hommage à la version originale conçue par Porsche en 1982.
 
En cas de plongée avec air comprimé, les plongeurs doivent toujours avoir un œil sur l’heure afin de ne pas se mettre en danger en remontant trop rapidement à la surface. Grâce au système SafeDive, il ne peut être réglé que par une rotation de la lunette (réhaut interne et lunette externe) dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. En cas de déréglage involontaire de la lunette tournante externe, le temps durant lequel un plongeur peut remonter sans palier de décompression, ne peut donc jamais être dépassé.
 
Enfin, ce modèle d’Aquatimer dispose lui aussi du système de bracelet interchangeable et breveté qui permet de remplacer le bracelet en caoutchouc en un tournemain. Cette édition spéciale limitée est d’ores et déjà disponible dans les boutiques IWC et chez les dépositaires IWC agréés. A 8.200 euros, cette plongeuse « vintage » est très (trop ?) chère, mais elle ne sera produite qu’à 350 exemplaires. 

​Spécificités techniques

Boîtier en titane 42 mm
Epaisseur 14,5 mm
Verre Saphir bombé, antireflet sur les deux faces
Couronne vissée
 
Cadran noir, aiguilles blanches

Étanche 200 bars
 
Calibre automatique 30120 trois aiguilles - date
Fréquence 28 800 A/h   
21 rubis
 
Réserve de marche 42 h
 
Bracelet en caoutchouc
 
Édition limitée à 350 exemplaires dans le monde entier

Montres-de-luxe.com | Publié le 4 Août 2017 | Lu 1948 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos