Audemars Piguet Tourbillon Répétition Minutes Chronographe Tradition 47 mm : grandeur et résonnance


En cette année 2013, pour exprimer ce que l’horlogerie a de meilleur, Audemars Piguet, la prestigieuse manufacture du Brassus a pris le parti de développer une montre à complications habillée d’un boîtier (or rose et or gris ou titane et or gris) inspiré de celui d’une montre de poche des années 1920 de forme « coussin » appartenant à la collection de son musée privé. Voyage au cœur d’une montre qui ne sera produite qu’à dix exemplaires (par version).


Audemars Piguet Tourbillon Répétition Minutes Chronographe Tradition 47 mm : grandeur et résonnance
La première version habillée d’une carrure façonnée en or rose et d’une lunette en or gris, associées à un cadran de couleur anthracite, d’index et d’aiguilles en or rose, apporte un aspect inédit et intemporel à la pièce.

L’autre version, avec une carrure en titane et une lunette en or gris, offre à son porteur la meilleure sonorité possible lors de la mise en marche de la répétition minutes.

On le sait peu, mais la qualité de l’émission sonore d’une montre dépend grandement du métal employé et du volume de la boîte. Plus elle est de grande taille et composée de matériaux légers et durs, plus elle permet une juste expansion des ondes acoustiques. L’imposant boîtier en titane d’une dimension de 47 mm a donc pour effet de maximiser le volume sonore, pour le plus grand plaisir des amateurs.

Ce garde-temps n’a pas seulement pour lui de posséder un dessin original. Il emporte également un mouvement d’exception associant des complications recherchées et appréciées des connaisseurs telles que le tourbillon ou la répétition minutes, mais qui assemblées dans un seul mécanisme et complétées par un dispositif de chronographe, rendent l’ensemble tout simplement rare.

Cette nouveauté abrite, dans son boîtier, le calibre mécanique à remontage manuel 2874 de 13 lignes ¼ (29,90 mm) pour 7,65 mm d’épaisseur comprenant 504 composants dont une partie des éléments et sous-ensembles mécaniques sont visibles par le fond transparent. On notera, en particulier, que les 83 pièces constituant le tourbillon exécutant une ronde minutée avec son balancier vibrant à 21600 alternances par heure, peuvent également être admirées par l’ouverture pratiquée dans le cadran afin de permettre au propriétaire de cet instrument de toujours profiter de la magie d’un régulateur de 0,4 grammes, dont les rotations ont pour objet d’améliorer la précision de la montre.

Le patient ouvrage de terminaison qui occupe durant des centaines d’heures des artisans spécialisés est visible par le fond transparent. Les finitions que sont les anglages, les creusures, noyures ou les subtils colimaçonnages, nécessitent à la fois un temps de travail très élevé et une dextérité incroyable, augmentent le prix du mouvement de près du tiers de sa valeur initiale !

Parmi les techniques employées pour rendre ce mouvement attractif à la vue, l’anglage est sans doute la technique manuelle la plus appréciée, mais également celle qui nécessite la main la plus précise. Cet exercice, demandant des années d’expériences, consiste à casser à la lime l’arête des composants et à les polir au brunissoir avec un léger galbe pour en souligner les pourtours d’un trait de lumière. Rappelons que ces terminaisons ont historiquement une raison fonctionnelle, celle de protéger le mouvement contre la poussière et l’humidité.

Toutes ces finitions et décorations ne sublimeront le mécanisme, que si la technique est parfaitement maîtrisée. C’est une forme d’art que les horlogers Audemars Piguet connaissent à la perfection et qui est appliquée continuellement sur tous les garde-temps de la marque. Dans le cas de cette pièce, chaque composant, a été traité avec un soin infini. Et certains même, comme les marteaux de la sonnerie de répétition minutes, visibles par le fond de la boîte, associent deux terminaisons hautement complexes à réaliser : un poli miroir dont la finesse est telle que, selon les propos d’établis, même « l’œil seul suffit à rayer » et un anglage intégrant des angles rentrants et sortants, expression ultime de la maestria de l’artiste.

En effet, il faut le savoir, ces angles spécifiques faciles à repérer dans le mécanisme, sont une sorte de signature secrète de la part de l’artisan et la preuve de l’authenticité d’un travail réalisé à la main car aucune machine ne parvient à produire ce type de finitions.

Cette montre, déclinée en or rose et or gris avec un bracelet en cuir d’alligator se fixe au poignet grâce à une boucle déployante en or rose tandis que l’on retrouve une boucle déployante en or gris dans la version titane et or gris.

Spécificités techniques de la Tourbillon Répétition Minutes Chronographe Tradition 47 mm version titane / or gris

Audemars Piguet Tourbillon Répétition Minutes Chronographe Tradition 47 mm : grandeur et résonnance
Calibre 2874 : calibre manufacture 2874 à remontage manuel
Diamètre total : 29.90 mm (13¼ lignes)
Épaisseur du mouvement : 7.65 mm
Nombre de rubis : 38
Nombre de composants : 504
Cadence du balancier : 21’600 alt/h

Réserve de marche minimale garantie : 48h

Boîte en titane (47mm), glace et fond saphir avec traitement antireflets, lunette, poussoirs et fond en or gris 18 carats, couronne en titane, non étanche.

Cadran : argent satiné, chiffres arabes appliques et aiguilles en or rose.

Fonctions : tourbillon chronographe répétition minutes sur 2 timbres, heures, minutes, petite seconde.

Spécificités
Mouvement à triple complications
Mécanisme de chronographe avec roue à colonnes
Compteur 30 minutes
Finitions manuelles des ponts et platine
Finitions manuelles des pièces découpées (angles polis, traits tirés dessus et brouillés dessous)

Bracelet : bracelet cousu main en alligator noir à «grandes écailles carrées» avec boucle déployante AP en or gris 18 carats.

Référence 26564IC.OO.D002CR.01

Edition limitée à 10 pièces

Audemars Piguet Tourbillon Répétition Minutes Chronographe Tradition 47 mm : grandeur et résonnance

Montres-de-luxe.com | Publié le 1 Février 2013 | Lu 1199 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques