Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Ball Engineer II Pioneer : chronomètre à toute épreuve


La marque horlogère Ball, « swiss made » mais d’origine américaine vient de présenter son modèle Engineer II Pioneer. Une montre en acier de 40 mm au design sobre et classique qui abrite un calibre mécanique automatique COSC et qui est bien sûr, dotée sur son cadran et ses aiguilles du fameux système de microtubes de gaz qui assurent une luminosité optimale dans la nuit.


Ball Engineer II Pioneer
Cette nouvelle Engineer II Pioneer perpétue l’histoire de Ball Watch Company qui est intiment liée au développement des standards chronométriques de l’industrie de la montre mécanique. De fait, Webster Clay Ball, fondateur en 1891 de la marque qui porte encore son nom, est réputé pour avoir initié les premiers standards de chronométrie utilisés par les compagnies américaines de chemins de fer. A l’époque, le manque de fiabilité des garde-temps utilisés sur les réseaux ferroviaires rendait les voyages peu sûrs, ce qui entraina la mise en place d’un système de contrôle et de tests sous l’égide de Webb C. Ball.
 
L’horloger de Cleveland (Ohio) définit alors des critères stricts de qualité, de précision et de conception pour toutes les montres utilisées pour les chemins de fer américains. « Le système développé par Webb C. Ball dès la fin du 19ème siècle répondait à de tels critères de précision et de fiabilité qu’il inspira le Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC) pour l’édiction de ses propres normes de certification en 1973 » assure même la marque dans son communiqué. Chaque chronomètre est unique et identifié par un numéro gravé sur son mouvement ainsi que par un numéro de certificat délivré par le COSC. Le calibre automatique qui équipe cette montre est donc naturellement certifié chronomètre.  
 
A noter la présence de l’indication « RR » (pour « RailRoad » ou chemin de fer en anglais) qui se détache sur l’extrémité de la trotteuse pour rappeler l’héritage ferroviaire de la marque. La glace en saphir antireflets est dotée d’une loupe cyclope au-dessus du guichet à trois heures qui facilite la lecture de la date.
 
La lisibilité d’un garde-temps, de jour comme de nuit, est également l’un des fers de lance de la marque. Afin de permettre sa lecture même dans l’obscurité totale, Ball utilise sur tous ses modèles une technologie suisse consistant à intégrer un gaz luminescent H3 dans des micro-tubes de verre. Ces derniers sont ensuite placés sur le cadran et les aiguilles de la montre. La puissante lumière diffusée naturellement et continuellement par le gaz H3 permet une lecture de l’heure dans l’obscurité la plus totale. De  plus, cette technologie est jusqu’à cent fois plus intense que les autres procédés luminescents communément utilisés dans l’industrie horlogère. En revanche, c’est à cause de ce procédé que la marque ne peut pas être commercialisée en France.
 
Ce cadran est disponible en deux coloris : noir émaillé et argenté. La couronne vissée est vissée et assure une étanchéité jusqu’à 100 mètres. La construction robuste de cette montre de 40 mm lui garantit également une résistance aux chocs jusqu’à 5'000 Gs et une protection contre les champs magnétiques d’une intensité de 4'800 A/m. La Engineer II Pioneer est proposée sur bracelet acier ou sur cuir nubucké avec boucle à ardillon.

Spécificités techniques de la montre Ball Engineer II Pioneer

Calibre automatique BALL RR1103-C
Certifié chronomètre COSC
 
Fonctions : heures, minutes, secondes au centre et date magnifiée
 
Boîtier acier inoxydable 40mm, hauteur 12.15mm
Glace en saphir antireflets
Couronne vissée
Résistance aux chocs jusqu’à 5,000 Gs
Antimagnétique jusqu’à 4’800 A/m
 
Cadran : Noir émaillé ou argenté
28 micro-tubes de gaz sur les aiguilles des heures, des minutes et des secondes et sur le cadran pour lisibilité de nuit
 
Étanche jusqu’à 100 m / 330 ft
 
Bracelet en acier inoxydable avec boucle déployante ou bracelet en cuir nubuck avec boucle à ardillon
 
N° de référence : NM2026C-S4CAJ-BK/SL, NM2026C-L4CAJ-BK/SL

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Juillet 2014 | Lu 1263 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques