Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Baltic : une montre froide qui réchauffe les coeurs


La jeune marque horlogère Baltic a lancé hier sa campagne Kickstarter (financement participatif) avec un succès foudroyant ! En effet, après quelques heures, elle a d’ores et déjà récolté plus de 250.000 alors qu’elle en recherchait 65.000 ! C’est dire l’engouement qu’il y a autour de cette collection de montres qui puise sa source d’inspiration dans le grand nord, vers la mer baltique et ses températures glaciales.


Cela fait déjà quelques semaines que ces montres ont été présentés à la presse et aux professionnels de l’horlogerie. Et les avis sont unanimes. Ces montres sont belles à regarder, agréables à porter et d’un excellent rapport qualité-prix. Bref, elles possèdent intrinsèquement tout ce qu’il faut pour plaire à un large public de passionnés. Rien à voir avec… Nous ne citerons pas de nom.  
 
Deux lignes sont proposées. Un chrono bicompax et une « trois aiguilles ». Mais c’est incontestablement le chrono qui remporte la mise. La « trois aiguilles « est sympa mais il lui manque la petite étincelle qui fait « wow ». En revanche, le chrono est tout simplement génial. Son look, sa taille (36 mm), ses finitions, ses différents cadrans… Tout est parfait.

Comme le souligne Etienne Malec, le fondateur de la marque, « nous voulons offrir une gamme néo-vintage mécanique, accessible, reprenant certains codes des montres des années 1940. L’idée est de s’approprier les caractéristiques d’époque, qui à notre sens, offrent le plus de cachet : diamètre proportionné, boitier aux lignes « brutes », mouvement mécanique et utilisation d’un verre en acrylique ».
 
Et d’ajouter : « le design de nos montres s’inspire des boitiers dit « step case », caractérisés par la présence d’une « marche » entourant le verre. Cette fonctionnalité servant autrefois à mieux protéger les montres, confère aux Baltic un aspect brut et moderne qui rehausse l’esthétique de leurs cadrans aux dessins épurés ».

Toutes ces montres sont assemblées en France, dans la région de Besançon. Cette étape est réalisée à la main dans une entreprise familiale qui maitrise tous les savoir-faire pour assembler, régler et tester l’intégralité de la production. Les bracelets en cuir sont conçus par des artisans maroquiniers français mais la montre sera également disponible sur un bracelet en Perlon qui lui va à ravir.

Côté moteur : le chrono bicompax à remontage manuel embarque un calibre chinois (un « tracteur » d’excellente qualité) de chez Seagull, le ST19. Le fond transparent est optionnel. Mais pour respecter l’esprit vintage, autant laisser le fond plein. Mais bon, c’est une affaire de gout…
 
Le boitier de 36 mm (étanche 50 mètres) est usiné en acier 316L comme toutes les grandes marques. Différents cadrans sont disponibles (ardoise, bleu gilt, noir gilt ou crème) et sont protégés par des verres en hésalyte. Les livraisons sont prévues pour octobre 2017. Le prix du chrono est de 399 euros sur Kickstarte et il passera ensuite à 649 euros.
 
« Beaucoup pensent que les montres ne sont que des objets banals du quotidien, mais je suis intimement convaincu qu’elles sont bien plus que cela » remarque encore Etienne Malec. Au vu de cette première collection, nous sommes entièrement d’accord avec lui. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Avril 2017 | Lu 2184 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos