Bell&Ross WW2 Military Tourbillon : tourbillon blindé


Bell&Ross présente en 2014 une montre d’exception. La WW2 Military Tourbillon : un garde-temps au design vintage (voir même steampunk) qui accueille au sein de son boitier rond en titane de 45 mm un calibre tourbillon de type régulateur qui affiche l’heure, les minutes, la réserve de marche et un indicateur de précision. Le tout étant protégé par un capot de protection qui donne à cette pièce de haute horlogerie, paradoxalement, un look résolument viril et guerrier. On adore. Edition limitée de 20 exemplaires.


Bell&Ross WW2 Military Tourbillon
Imaginées pour rythmer les premières années heureuses d’un vingtième siècle naissant, les montres durent changer de visage pour affronter la Première guerre mondiale. Alors que de nouvelles armes comme les avions de combat ou les blindés apparaissaient sur les champs de bataille, les instruments horlogers ont dû s’adapter pour accompagner cette révolution. De la poche elles sont passées au poignet. Fonctionnalité, fiabilité, précision, robustesse devinrent également des paramètres essentiels. Afin de protéger le fragile verre recouvrant le cadran, certaines montres s’abritèrent même derrière de véritables grilles de métal (pendant que la Reverso basculait sur elle-même).
 
Dans les tranchées, sur les terrains de bataille, les combats faisaient courir les plus grands risques au fragile verre minéral des montres des combattants de l’époque. Les grilles métalliques (concept que Cartier a repris sur l’une de ses montres Pasha il y a quelques années) qui protégeaient les cadrans entravaient aussi la visibilité et gênaient la lecture des indications. Aujourd’hui, les verres en saphir s’avèrent très résistants et ne nécessitent plus l’usage de boucliers protecteurs. C’est pourquoi, au-delà de sa fonction évocatrice du passé, le capot de la WW2 Military Tourbillon devient partie intégrante de la montre en renforçant la lisibilité du cadran grâce à ses formes particulières soulignant et accentuant les indications ! De fait, des ouvertures dessinées dans le métal dévoilent en totalité les différentes informations horaires et les complications, permettant au regard de se concentrer sur l’essentiel. Ouvert le capot dévoile l’intégralité du cadran ; fermé la montre reste fonctionnelle grâce à de discrètes graduations des minutes.

Bell&Ross WW2 Military Tourbillon : tourbillon blindé
A noter que cette WW2 Military Tourbillon est un régulateur : principe horloger dissociant la lecture des heures et des minutes. Si l’aiguille des minutes possède un axe central et balaie l’intégralité du cadran, l’aiguille des heures dispose d’un petit cadran spécifique à 12 h. A 3 h, une aiguille (Trust Index), évoluant sur arc de cercle indique le degré de précision du mouvement en fonction de la tension du barillet. A 9 h figure l’indication de la réserve de marche (5 jours) qui complète l’information fournie par l’indicateur de précision. A elles deux, ces complications préviennent le possesseur de la montre de la nécessité de remonter le mouvement afin d’assurer un fonctionnement optimal de la montre. Enfin, le cadran s’ouvre à 6 h sur la cage en or rose du tourbillon dont la rotation en une minute permet au symbole « & » de Bell & Ross de jouer le rôle d’une petite seconde.
 
Naturellement, le fond saphir transparent permet d’admirer les ponts et platines en fibre de carbone, matériau high-tech sélectionné pour sa robustesse et sa légèreté. Si le boîtier semble surgir du passé avec sa patine et sa grande couronne « poire » striée pour une bonne préhension (même avec des gants de pilote), il est constitué de titane Grade 5 poli-satiné (extrêmement difficile et délicat à usiner) auquel un traitement PVD confère une couleur « canon de fusil » mat pleinement conforme à l’esprit de la montre ; toutes les montres militaires se doivent d’être mat afin de ne pas dévoiler la présence d’un soldat dont la montre renverrait des éclats de lumière. Ce garde-temps hors-norme est doté d’un bracelet de cuir vieilli ou d’alligator brun sur attaches mobiles.

Spécificités techniques de la montre B&R Vintage WW2 Military Tourbillon

Bell&Ross WW2 Military Tourbillon
Boîtier avec capot de protection : diamètre 45 mm en titane poli-satiné
Finition PVD* titane
Fond en verre saphir
Cornes mobiles
 
Etanchéité : 50m
 
Mouvement mécanique à remontage manuel avec tourbillon
Cage tourbillon en or rose
Verre: saphir antireflet
 
Fonctions : affichage de type régulateur. Heures (compteur haut), minutes (aiguille centrale), indicateur réserve de marche (5 jours), indicateur de précision (Trust Index).
 
Cadran : noir mat avec plaque métallique finition titane, vissée et décorée “Côtes de Genève”. Aiguilles, chiffres et index dorés.
 
Bracelet alligator marron et boucle ardillon en titane.



Montres-de-luxe.com | Publié le 20 Juin 2014 | Lu 1304 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques