Blancpain réinvente un classique horloger: le Chronographe Monopoussoir


La beauté est dans la simplicité… Avec son tout nouveau Chronographe Monopoussoir, Blancpain en fait l’éloquente démonstration. Boîtier aux lignes épurées, essentielles et mécanisme chronographique à poussoir unique. Un ensemble parfaitement fonctionnel et un hommage à l’esprit des origines de la Maison, incarné dans la collection Villeret.


Chronographe Monopoussoir de Blancpain
Pourquoi une telle première chez Blancpain ? Avant tout pour offrir à l’oeil exercé des connaisseurs un chronographe qui soit également une parfaite montre habillée, une présence élégamment discrète au poignet.

Et bien entendu, pour renouer avec le chronographe première manière, celui des origines, de poche avant de passer au poignet. Il n’avait qu’un seul poussoir, souvent intégré au tube de couronne.

Pour en parfaire l’élégance, Blancpain a conçu un boîtier aux formes très pures. Son dos est bombé et s’ouvre sur un verre saphir, révélant ainsi le mécanisme d’un nouveau mouvement à remontage automatique Blancpain de 320 pièces, le calibre M185.

Il affiche l’heure, la minute et les secondes ainsi que le quantième dans un guichet à six heures.

Actionné par son poussoir unique, le mécanisme de chronographe permet la lecture des secondes, des minutes jusqu’à 30 sur un compteur situé à 3h, et des heures jusqu’à 12 sur un compteur situé à 9 heures.

Les particularités de sa construction assurent sa parfaite étanchéité jusqu’à 30 mètres.

Chronographe Monopoussoir de Blancpain

Chronographe Monopoussoir de Blancpain
Pour son lancement, Blancpain propose pas moins de trois versions de ce modèle hors du commun, chacune avec un cadran particulièrement raffiné :

• en or gris avec une nouveauté chez Blancpain : un cadran brossé soleil à chiffres romains, dont la teinte brun havane s’accorde parfaitement avec la tonalité chaleureuse du bracelet ;
• en or rouge, au cadran opalin ponctué de chiffres romains ;
• en acier à cadran blanc mat agrémenté de fins index bâton biseautés sur les quatre pans.

Les versions en or gris sont munies d’un bracelet en croco brun et celle en acier se présente sur croco noir.

Les trois modèles sont disponibles sur une boucle à ardillon ou déployante dans les matières et couleurs assorties aux boîtiers.

Une fois de plus, à Bâle 2004, Blancpain présente l’inattendu sous forme d’un chronographe mettant en œuvre un dispositif technique aujourd’hui rare et parfaitement servi par l’élégante sobriété d’une esthétique totalement maîtrisée.

Source : Blancpain

Chronographe Monopoussoir de Blancpain

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Avril 2004 | Lu 3696 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques