Blancpain : un Quantième Perpétuel avec correcteurs sous cornes… Inédit, pratique et esthétique


Le mécanisme complexe qu’est le Quantième Perpétuel occupe une place de choix dans les collections de Blancpain. Seule ou combinée avec une Equation du Temps, avec un Tourbillon ou avec un Chronographe à Rattrapante, la planche additionnelle 56 Quantième Perpétuel de Blancpain – la plus plate du monde – est devenue une légende aux yeux des connaisseurs. Fidèle à sa quête constante d’innovation, Blancpain pare en 2005 son Quantième Perpétuel automatique d’une innovation technique inédite, pratique et esthétique : les correcteurs sous cornes. Fruit d’un développement interne, ce système novateur fait l’objet d’un brevet Blancpain.


Blancpain : un Quantième Perpétuel avec correcteurs sous cornes… Inédit, pratique et esthétique
Les mécanismes les plus complexes peuvent toujours être améliorés. Dans sa quête perpétuelle de l’innovation, Blancpain a imaginé, développé, mis au point et breveté un système inédit dans le domaine de la complication horlogère : les correcteurs sous cornes.

En lieu et place des correcteurs – utiles au réglage de la date, du jour, du mois, etc. – placés jusqu’ici sur le côté du boîtier, les maîtres horlogers de Blancpain ont développé un procédé novateur de correcteurs sous cornes.

De fait, les quatre correcteurs prennent place sous chacune des cornes du garde-temps et procurent ainsi un double avantage esthétique et pratique. Le fait que ces éléments de réglage soient dorénavant intégrés sous le boîtier garantit un confort d’utilisation optimal et permet une manipulation particulièrement aisée.

Cette innovation offre aussi au garde-temps une parfaite fluidité des lignes et permet aux designers d’exprimer avec plus de pureté leur créativité. L’usinage complexe du correcteur garantit en outre une parfaite étanchéité.

Blancpain : un Quantième Perpétuel avec correcteurs sous cornes… Inédit, pratique et esthétique

Blancpain : un Quantième Perpétuel avec correcteurs sous cornes… Inédit, pratique et esthétique
C’est la collection Villeret qui accueille en primeur cette innovation technique. Caractéristique par ses lignes pures et sobres, cette collection se singularise également par des cornes particulièrement fines qui confèrent au boîtier une élégance raffinée.

Et c’est donc sur le boîtier le plus contraignant et exigeant, au vu du volume restreint des cornes, que Blancpain a choisi de présenter pour la première fois ce système inédit.

Plus guère besoin d’outils spéciaux à avoir sur soi pour procéder aux réglages: une pression du doigt y suffit. Le réglage de la date, du jour, du mois, du cycle de l’année bissextile et de la phase de lune est réalisé par un léger mouvement rotatif sur le correcteur correspondant, lequel reprend immédiatement sa place originale dès la pression relâchée.

Un outil spécialement réalisé pour ces correcteurs est toutefois livré avec la nouvelle Villeret
Quantième Perpétuel avec Correcteurs sous cornes pour ceux qui préfèrent la méthode traditionnelle.

Blancpain : un Quantième Perpétuel avec correcteurs sous cornes… Inédit, pratique et esthétique
Le Calibre 5653A automatique qui anime le nouveau Quantième Perpétuel avec Correcteurs sous cornes de Blancpain dans la collection Villeret est un véritable hommage à la maîtrise du temps.

Entre le passé et le futur, tous deux inscrits dans les astres, un instant privilégié qui prend corps dans un garde-temps. Blancpain a relevé le défi de donner à toutes ces secondes uniques un parfum d’exception.

Et si le futur s’amuse de ne jamais pouvoir être maîtrisé, les maîtres-horlogers de Blancpain sont parvenus à le saisir dans un remarquable mécanisme qui le révèlera jour après jour, un siècle durant, années bissextiles comprises, sans correction aucune.

Composé de 297 pièces et présentant une réserve de marche de 100 heures, le Calibre automatique 5653A permet l’affichage sur un sobre cadran opalin des heures et des minutes, du jour de la semaine, de la date, du mois, des phases de lune, sans oublier l’indication des années bissextiles.

Etanche à 30 mètres, rehaussé d’un verre saphir anti-reflet double face et d’un fond saphir anti-reflet, l’élégant boîtier de 38 mm de diamètre de la nouvelle Villeret Quantième Perpétuel avec correcteurs sous cornes est proposé en en or rouge 18ct. avec bracelet crocodile brun cousu main et boucle déployante en or rouge 18ct.

Produite en une édition limitée de 201 pièces, une version en platine avec bracelet crocodile noir cousu main et boucle déployante en platine est également disponible.

Source : Blancpain

Montres-de-luxe.com | Publié le 26 Novembre 2005 | Lu 5355 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques