Boucheron Epure : quand la rondeur se fait montre


Boucheron a présenté en 2013 un nouveau modèle : Epure, une « montre ronde toute en rondeurs » (dessus, dessous et sur les côtes) et totalement mixte dans son boitier en or rose ou gris de 38 ou 42 mm abritant un calibre Girard-Perregaux. Une pièce appelée à devenir un futur classique du joaillier parisien tant son design est parfaitement réussi ! Une vingtaine de déclinaisons, de la « trois aiguilles/date » au tourbillon en passant par les modèles arborant les plus purs des diamants.


Epure de Boucheron, modèle or rose
Pour Frédéric Boucheron, comme pour toute la Maison aujourd’hui, outre cette approche joaillière de l’horlogerie, la marque Boucheron se distingue par une vision singulière du temps... Oui mais comment est née cette vision ? Tout commence par un symbole...
 
De sa première boutique, sise au 15 Place du Palais-Royal (entre 1858 et 1892), Frédéric Boucheron pouvait admirer dans le jardin un petit canon qui tonnait chaque jour à midi et sur lequel étaient inscrits ces mots latins « Horas non numero nisi serenas » qui signifient en français « Je ne sonne que les heures heureuses ».
 
Fasciné par cette vision du temps, Frédéric Boucheron en fera sa devise, l’esprit de tous ses garde-temps. Dans cet esprit, la montre n’est plus uniquement le décompte du temps qui passe, mais devient surtout, le faire-valoir du bonheur présent. Elle n’est plus seulement un instrument de mesure mathématique, mais la célébration unique d’un instant onirique et émouvant qui, comme une pierre, se charge en énergie positive dès qu’elle se porte, puis d’année en année et de génération en génération. Plus qu’un bijou, c’est donc un talisman !
 
Dès 1859, les montres signées Boucheron se distinguent tant par leur esthétisme que par leur ingéniosité. Cette recherche d’élégance, de modernité et d’excellence perdure en 2013, à travers la nouvelle collection épure. Inspirée des archives -mais aussi de l’art contemporain et du design-, épure se compose de 19 pièces dont la moitié mettent en valeur le savoir-faire de la Maison à travers une ligne dédiée : épure D’Art. A la fois classique et très créative, cette collection dans la grande tradition horlogère est l’art de l’essentiel.
 
Inspirée des archives mais aussi de l’art contemporain et du design, la collection épure se compose de 19 pièces qui se déclinent autour d’un boîtier rond, grand classique horlogère. Commençons par son nom : épure. C’est ainsi qu’on désigne en peinture et en géométrie l’art de représenter un objet par ses lignes essentielles. L’épure est la mise à jour, la mise au net : le trait affiné, filtré, raffiné… en un mot, pur et précis. On associe aujourd’hui l’épure au design et à l’art contemporain qui se distinguent par des objets et des univers minimalistes où les matières et les couleurs sont choisies pour filtrer la lumière et mettre en valeur les lignes.
 
La collection épure de Boucheron poursuit cette quête artistique où la ligne est une source inépuisable de recherche, de créativité et de jeux de lumière. Comme les designers, Boucheron a imaginé une collection très simple de prime abord, mais qui, dans le détail, ne l’est pas. Sous une apparente simplicité, se révèle une conception très exigeante et pointue de l’art selon Boucheron. Ainsi, épure est une collection à multiples facettes : sous tous les angles et dans les moindres détails, la main de l’artisan recherche la ligne parfaite et sculpte la lumière.
 
Rien n’est plus difficile que de créer un classique. Et pourtant, tout au long de leur histoire, les artisans de la Maison Boucheron n’ont eu de cesse de capter l’air du temps pour créer les Grands Classiques de demain. La nouvelle création Épure a été ainsi nommée en hommage à ce travail d’art autour de la ligne, un trait intemporel, fort et inscrit dans la modernité.
 
La forme ronde traditionnelle aux courbes délicates de cette collection, ses lignes épurées, ses finitions ultra-travaillées magnifient les codes emblématiques du « Joaillier des lumières » : les doubles godrons symboles de l’amour éternel et le Cabochon signature, force protectrice. « Plus qu’un garde-temps, Épure est une philosophie de vie et incarne la vision du temps tel que l’imaginait Frédéric Boucheron. Elle ne conserve que l’essentiel pour illuminer les heures les plus heureuses de l’existence » souligne la marque dans son communiqué.

Epure de Boucheron en or gris
Plus concrètement, Épure est dotée d’un boitier arrondi sous tous les angles (dessus, dessous et sur les côtés) pour refléter la lumière de toutes parts :

- Forme de boitier lentillé et cornes biseautées et galbées pour une intégration tout en finesse et élégance sur le poignet.

- Doubles godrons faisant varier la lumière subtilement sur le flanc du boitier et autour de la couronne cabochon à l’éclat symbolique.

- Lunette arrondie et polie pour laisser s’exprimer la brillance de l’or ou le scintillement des diamants dans la version sertie.

- Réhaut de boitier diamanté pour intensifier les jeux de lumière entre la lunette et le cadran. L’ouverture sur ce dernier paraît ainsi élargie.

- Glace bombée jouant l’effet d’une loupe magnifiant tous les détails intérieurs.

- Fond ouvert avec glace saphir révélant les finitions brillantes du mouvement et gravure « Je ne Sonne que les Heures Heureuses ».

Lorsque Épure se mue en Tourbillon, c’est au verso d’un décor gravé main à l’effigie du 26 Place Vendôme que la haute complication horlogère prend son envol.
 
L’esthétique du cadran reprend la forme d’un soleil

- Le traditionnel « chemin de fer horloger » est remplacé par les doubles godrons emblématiques de la Maison.

- Les 11 index lingots aux multiples facettes polies apportent un relief dynamique comme autant de rayons de soleil.

- Au zénith à 12h un repère symbolique et lumineux : un cabochon bleu saphir
- Signature Boucheron en léger relief centrée à 12h.
 
En contraste, la terminaison du cadran disponible en deux versions : un jeu de satiné soleil au centre associé au satiné circulaire sous les indexes ou tout simplement une couleur blanche éclatante. Pour donner vie la nouvelle création Épure, un mouvement manufacturé réalisé dans la plus pure tradition horlogère Suisse : le Calibre GP 4000 de la Manufacture Girard-Perregaux (synergie groupe oblige). La masse oscillante dont les découpes sont anglées à la main, est également unique puisqu’elle est ajourée en forme de bouchon de champagne. Ce poinçon de maitre choisi par Frédéric Boucheron symbolise la Maison et la philosophie de son créateur : célébrer les plus beaux moments de vie de ses clients.

Epure de Boucheron en or gris avec calibre tourbillon

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Décembre 2013 | Lu 1517 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques