Breitling : deux Chrono-Matic « anniversaire » pour les 40 ans du premier chronographe à remontage automatique


La marque horlogère Breitling a tenu à célébrer comme il se doit le 40ème anniversaire du « décollage » du premier mouvement chronographe à remontage automatique. L’horloger préféré des pilotes vient donc de dévoiler pour cette occasion deux séries limitées de son modèle Chrono-Matic. L’un en or rose et l’autre en acier. Un calendrier perpétuel sur le premier et un calendrier bissextile sur le second.


Breitling Chronomatic QP
1969 fut une grande année pour l’aviation puisqu’elle vit se succéder le premier vol du Boeing 747 « Jumbo Jet » et celui du supersonique Concorde –deux avions mythiques qui resteront à jamais dans les annales de l’aéronautique.

« Mais 1969 fut aussi une grande date pour l’horlogerie grâce au lancement par Breitling du premier mouvement de chronographe à remontage automatique » précise la marque dans son communiqué.

Une invention qui a permis par la suite, le développement de toute une gamme de chronographes baptisés Chrono-Matic.

Avec ses 49 mm de diamètre, le Chrono-Matic d’aujourd’hui est un hommage à ce précurseur des montres de très grande taille. Descendant direct de la lignée des fameuses Navitimer, comme en témoigne sa règle à calcul circulaire, il se démarque par l’aspect seventies de son design, avec un boîtier aux lignes tendues et anguleuses ainsi qu’une lunette surmoulée de caoutchouc.

Breitling Chronomatic 1461
Pour célébrer le 40ème anniversaire de ce mouvement et ce modèle de légende, Breitling a créé deux séries limitées.

La première, en acier, éditée à 2.000 exemplaires, allie au chronographe un mécanisme de calendrier qui ne doit être ajusté qu’une seule fois toutes les années bissextiles, et possède donc une « mémoire » de 1.461 jours – d’où son nom, « Chrono-Matic 1461».

La date, le jour et le mois s’affichent sur les petits cadrans à l’aide d’aiguilles rectilignes soulignant le look tableau de bord. Le bracelet métallique Aero Classic en acier tressé, en option, renforce la note rétro.

La seconde montre, manufacturée exclusivement en or rouge dans une édition limitée à 125 exemplaires pour le monde entier, marie dans son boîtier un chronographe et un système ultrasophistiqué de quantième perpétuel.

Le mécanisme de ce « Chrono-Matic QP » s’annonce comme « une merveille de miniaturisation », constituée de près de… 500 pièces ! Il est programmé pour indiquer la date, le jour, la semaine, le mois, la saison et les phases de lune en tenant compte des variations dues aux années bissextiles.

Ces deux éditions limitées sont équipées, comme tous les modèles Breitling, de mouvements certifiés chronomètres (COSC). Rappelons enfin que Breitling est l’une des rares sociétés horlogères suisses à demeurer indépendante. Elle appartient à la famille Schneider depuis 1979.

Breitling : deux Chrono-Matic « anniversaire » pour les 40 ans du premier chronographe à remontage automatique

Spécificités du chronographe Breitling Chrono-Matic QP

Mouvement : Calibre Breitling 29, officiellement certifié chronomètre par le COSC, automatique à haute fréquence (28 800 alternances), 38 rubis. Chronographe au 1/4 de seconde, totalisateurs 30 minutes et 12 heures. Calendrier perpétuel avec indication date, jour, semaine, mois, saison et phases de lune.

Boîtier : or rouge, série limitée de 125 exemplaires. 49 mm. Lunette tournante avec règle à calcul circulaire. Glace saphir bombée, antireflet double face. Diamètre:

Résistance 3 bars.

Cadrans : noir ou bronze Panamerican.

Bracelets : cuir Barenia, crocodile ou Ocean Racer.

Spécificités techniques du chronographe Breitling Chrono-Matic 1461
Mouvement : Calibre Breitling 19, officiellement certifié chronomètre par le COSC, automatique à haute fréquence (28 800 alternances), 38 rubis. Chronographe au 1/4 de seconde, totalisateurs 30 minutes et 12 heures. Calendrier bissextile avec indication date, jour et mois.

Boîtier : acier, série limitée de 2000 exemplaires. Diamètre: 49 mm. Lunette tournante avec règle à calcul circulaire. Glace saphir bombée, antireflet double face.

Résistance 3 bars.

Cadrans : noir, argent Mercury ou bronze Panamerican.

Bracelets : cuir Barenia, crocodile, Ocean Racer ou bracelet métallique Aero Classic.

Breitling : deux Chrono-Matic « anniversaire » pour les 40 ans du premier chronographe à remontage automatique

Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Novembre 2009 | Lu 7978 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques