Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Bremont Boeing : du titane aéronautique au service du GMT


L’horloger anglo-helvétique Bremont (spécialisé dans les montres militaires) n’arrête pas. Après son beau partenariat avec Jaguar, il vient d’annoncer, à l’occasion de la Foire de Bâle 2015, une nouvelle collaboration. Avec le constructeur Boeing cette fois-ci, ce qui donne lieu à la création de deux garde-temps en titane aéronautique, boitiers de 42 mm, abritant pour l’un un calibre GMT/date et pour le second, un calibre chrono/GMT/Date. Détails.


Bremont. Un nom de marque encore pratiquement inconnu l’année dernière, mais qui devient de plus en plus célèbre dans le monde de l’horlogerie haut de gamme. Un flagship en plein cœur du quartier de Central à Hong Kong, trois séries limitées de garde-temps qui apparaissent aux poignets des acteurs du long-métrage Kingsman (une réussite), une très belle collaboration avec Jaguar… Et maintenant, un partenariat avec le constructeur aéronautique américain Boeing !
 
Rappelons que l’ADN de la marque trouve ses racines dans le monde de l’aviation. En effet, les cofondateurs de la marque britannique, Nick et Giles English, eux-mêmes pilotes, conçoivent depuis le début de Bremont en 2002, des pièces suffisamment solides pour résister aux forces les plus extrêmes auxquelles une montre d’aviateur peut être soumise. Pour Nick English, « leader incontestable de la construction aéronautique, Boeing est également à la pointe de l’innovation et de l’ingénierie. Fort de son siècle d’expérience au service de l’industrie aérospatiale, Boeing est l’un des pionniers incontestables de l’aviation ».
 
De plus, grâce à son partenariat avec Boeing, Bremont collabore désormais étroitement avec l’AMRC, centre de recherche de Boeing (voir ci-dessous) implanté sur le campus de l’université de Sheffield. Tous deux travaillent au développement de nouveaux procédés avancés de fabrication.  

Le design épuré du modèle 1 Titanium (le GMT simple) se veut le reflet de l’allure sobre du tout premier avion conçu par Boeing, tandis que le modèle 247 Titanium (chrono) s’inspire d’un avion de ligne plus moderne, le 247 bimoteur datant des années 1930. Une première pour Bremont : tous deux sont antimagnétiques (cage en fer doux) et fabriqués en titane aéronautique Ti-6-4, « un matériau bien plus résistant que le titane que l’on trouve dans le commerce et qui est largement employé pour la réalisation des fuselages et des pièces de moteurs ». La plupart des marques utilisent le titane de grande 5.
 
L’ajout d’une aiguille GMT, si utile pour les grands voyageurs, apporte une touche nouvelle à la collection Boeing et répond à une véritable demande de la part des pilotes (rappelons que cette fonction fut créée à l’origine par Rolex pour les pilotes de ligne justement…). Sur ces deux modèles, l’aiguille GMT est de couleur claire (elles se terminent par une large flèche jaune remplie de Superluminova). Tout comme les aiguilles heures et minutes qui se détachent sur un fond noir (modèle 1) ou gris foncé (modèle 247) surmonté d’index appliqués, eux aussi parfaitement lisibles grâce au SuperLumiNova.
 
Clin d’œil au logo du géant de l’aviation, le « coche » caractéristique de la marque Boeing a été apposé à l’extrémité de la trotteuse (modèle 1) et de l’aiguille des secondes (modèle 247). La lunette de ces modèles GMT est en céramique anthracite, matériau que Bremont n’avait encore jamais utilisé. Elle arbore les index des minutes. Les mouvements automatiques de ces montres GMT sont protégés par le système antichoc Bremont terminé en bleu Boeing, qui est visible à travers le fond transparent du boitier.

Le centre de recherche de fabrication avancée avec Boeing

Le centre AMRC Boeing a été créé pour identifier, étudier et résoudre les défis majeurs qui se posent à Boeing en termes de fabrication, d’usinage et de matériaux de pointe. Pour Nick English, travailler avec l’AMRC permet d’intégrer à sa collection de montres des modèles « à la fois spéciaux et uniques, sans toutefois renier nos principes fondamentaux que sont la longévité, la solidité et notre passion pour les avions, qui est inscrite au coeur même de notre ADN. Lorsque nous nous sommes entretenus avec AMRC, nous avons eu un coup de coeur pour leur travail. Ils cherchent avant tout à élaborer des procédés de fabrication aussi efficaces que possible et passent beaucoup de temps à considérer différents matériaux. C’est quelque chose de très intéressant pour nous, et cela nous a permis de commencer à faire des essais avec les technologies de montres que nous pourrions proposer. Cette collaboration nous a permis de concevoir un nouveau modèle en faisant appel à l’expertise d’AMRC en matière de matériaux et de procédés de fabrication. »
 
Bremont a rejoint AMRC en tant partenaire de recherche, mais son rôle a vite évolué. « nous avons réalisé qu’AMRC s’intéresse aux mêmes choses que nous. Par exemple, ils souhaitent ardemment relocaliser au Royaume-Uni les centres de production, et c’est une cause en laquelle Bremont croit. Notre siège est à Henley-on-Thames et nous avons également un centre de fabrication de pièces de montres à Silverstone. Toutes nos montres sont assemblées au Royaume-Uni ».

L’histoire de Boeing

Peu de sociétés perdurent au point de pouvoir entrer dans un deuxième siècle d’activités, mais le géant aéronautique Boeing célèbrera en 2016 ses cent ans. C’est en voyant pour la première fois de sa vie un avion que Bill Boeing tomba amoureux de ces machines volantes. C’était en 1909, et cette passion allait durer jusqu’à faire de Bill Boeing une personnalité incontournable de l’industrie aéronautique. C’est le moins qu’on puisse dire… Il acheta un avion en 1915 et apprit à le piloter, avant de réaliser qu’il pouvait en fabriquer une version améliorée selon ses propres plans. Et aujourd’hui encore, après un siècle d’activités, cet instinct –Build Something Better (Construire mieux)– est au coeur de chaque avancée faite par Boeing.
 
En juin 1916, Bill Boeing fit construire son tout premier appareil, l’hydravion Boeing Model 1, et il prit alors la décision de se consacrer entièrement à la production d’avions. Durant la Première Guerre mondiale, Boeing conçut, fabriqua et vendit des hydravions à l’US Navy. La fin du conflit marqua le début d’une période difficile pour les constructeurs aéronautiques, et Boeing dut alors fabriquer des meubles pour maintenir une certaine activité, jusqu’à ce que le marché aéronautique reprenne...
 
Durant les années 1920, Boeing produisit des hydravions, des avions militaires et des avions postaux, ce qui permit à la Boeing Airplane Company de devenir le fer de lance d’un secteur aéronautique en plein essor. En 1938, Boeing révolutionna les voyages à travers le monde en construisant le légendaire hydravion à coque, le Boeing 314 Clipper, qui allait transporter les passagers de Pan-Am sur les routes transpacifiques. Durant la Deuxième Guerre mondiale, la silhouette du bombardier Boeing B-17 Flying Fortress se dessinait partout dans l’espace aérien européen.
 
William Boeing est décédé en 1956, mais il vécut assez longtemps pour voir la société qu’il avait fondée entrer  de plain-pied dans l’ère des avions à réaction. En 1967, Boeing produisit un avion de ligne qui allait devenir l’avion à réaction commercial le plus populaire au monde, le Boeing 737. Toujours en production, ce biréacteur court à moyen-courrier était rejoint trois ans plus tard par un autre avion Boeing tout aussi célèbre. Avec son pont supérieur de forme arrondie à l’avant, reconnaissable entre mille, le Boeing 747 reste à ce jour l’un des avions préférés des pilotes et des passagers du monde entier. L’expertise technique de Boeing a permis à la société d’atteindre de nouveaux sommets lorsqu’elle a commencé à travailler avec la NASA, d’abord en lui fournissant une technologie de fusées pour le programme spatial Apollo et la navette spatiale américaine, puis en devenant le premier intervenant extérieur sur la Station spatiale internationale.
 


Spécificités techniques

Bremont Boeing Model 1 Ti-GMT
Calibre Chronomètre automatique de calibre BE-93-2AE 13 ¼ modifié, 21 rubis, balancier en Glucydur, ressort spiral Anachron, ressort principal Nivaflex 1, 28 800 bph
Rotor squelette décoré Bremont Boeing.
Chronomètre testé par le COSC.
 
Réserve de marche de 42 heures
 
Fonctions : affichage heures, minutes et secondes et aiguille GMT 24 heures. Date à 4 h 30.
 
Boitier 43 mm titane aéronautique Ti-6-4 Boeing. Lunette tournante bidirectionnelle avec revêtement Superluminova et protège-couronne. Technologie Trip-Tick Bremont avec barillet traité DLC résistant aux rayures. Cage de Faraday antimagnétique interne en fer doux. Système de protection antichoc décoré.
Verre saphir incurvé antireflet résistant aux rayures.
Fond : verre transparent et finition en titane aéronautique Ti-6-4 Boeing.
 
Cadran métal.
Aiguilles et chiffres en revêtement lumineux Superluminova.
 
Étanchéité jusqu’à 10 ATM/100 mètres.
 
Bracelet Seattle (polymère organique) et bracelet additionnel.
---------------------------------
Bremont Boeing model 247 Ti-GMT
Calibre chronomètre automatique de calibre BE-93-2AE 13 ¼ modifié, 21 rubis, balancier en Glucydur, ressort spiral Anachron, ressort principal Nivaflex 1, 28 800 bph,. Rotor squelette décoré Bremont Boeing.
Chronomètre testé par le COSC.
 
Réserve de marche de 42 heures
 
Fonctions
Affichage heures, minutes et secondes et aiguille GMT 24 heures. Date à 4 h 30.
 
Boitier 43 mm en titane aéronautique Ti-6-4 Boeing. Lunette tournante bidirectionnelle avec revêtement Superluminova et protège-couronne. Technologie Trip-Tick Bremont avec barillet traité DLC résistant aux rayures. Cage de Faraday antimagnétique interne en fer doux. Système de protection antichoc décoré.
Verre saphir incurvé antireflet résistant aux rayures.
Fond en verre transparent et finition en titane aéronautique Ti-6-4 Boeing.
 
Cadran métal.
Aiguilles et chiffres en revêtement lumineux Superluminova.
 
Étanchéité jusqu’à 10 ATM/100 mètres.
 
Bracelet Seattle (polymère organique) et bracelet additionnel.


Montres-de-luxe.com | Publié le 26 Mars 2015 | Lu 1233 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques