Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Bulgari Octo Finissimo titane : d'une finesse et d'une légèreté absolues


Cette montre est tout simplement unique. Elle concentre en son sein un calibre mécanique automatique extraplat associé à une boite et un bracelet ultra-design et très travaillé en titane pour un résultat totalement bluffant. Au programme, une montre chic, sport, très horlogère et d’une légèreté incroyable. Le tout pour un tarif qui avoisine les 12.000 euros.


Cela fait déjà quelques années que la Bulgari Octo Finissimo bat différents records. Ainsi, après le tourbillon et la répétition minutes extra-plats, la marque italienne revient avec un modèle un peu « plus accessible ». Certes, cette montre coute tout de même dans les 12.000 euros, mais compte-tenu de sa technicité, il n’y a absolument rien à redire sur le tarif.
 
Cette fois-ci, cette Octo Finissimo bat le record de la montre automatique la plus fine. Et le fait est qu’au poignet, l’Octo est d’une finesse absolue (5,15 mm et 2,23 pour le calibre) ; un effet encore accentué par le boitier extrêmement bien travaillé, très plat, tout en angles et qui s’adapte parfaitement à la plupart des morphologies. Quand vous associez la légèreté à la finesse de cette pièce, vous avez en main une montre totalement exceptionnelle !

Avec son boitier de 40 mm (étanche 30 mètres) qui arbore différentes figures géométriques, cette pièce affiche une allure résolument Bulgari. Pour ce modèle, la marque a choisi un beau titane gris mat microbillé, aussi bien pour le boitier que pour le bracelet en chute très souple qui épouse parfaitement le poignet. Attention cependant, il faut savoir que le titane se repoli très difficilement, il convient donc de prendre garde aux rayures !
 
Le cadran gris mat reprend la couleur de la boite et du bracelet pour un aspect monochrome tranché uniquement par les aiguilles partiellement squelettées, les index et les chiffres en PVD  noir et la petite seconde décentrée également noire. On retrouve bien évidemment les fameux 6 et 12 si caractéristiques des modèles Bulgari. 

Le calibre manufacture BVL 138 est mu par un micro-rotor en platine qui optimise, grâce à sa densité, le remontage de la montre à chaque mouvement du poignet. Battant à une cadence de 21.600 alternances par minutes, ce « moteur » affiche une très confortable réserve de marche de 60 heures. Grâce au fond saphir, on peut voir le beau travail de décoration perlage et Côtes de Genève effectué sur le calibre.  
 
Au final cette Octo Finissimo est d’une rare beauté et affiche un caractère affirmé. Elle contraste totalement dans le paysage horloger actuel, associant de très belle manière le design italien et le meilleur de l’horlogerie suisse. Bref, une montre qui mérite vraiment que les amateurs de belles mécaniques s’y intéressent de très près. Existe également avec bracelet alligator. 



Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Juin 2017 | Lu 2314 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos