Bulova Accutron Spaceview : quand le tic-tac cède la place à un bourdonnement…


La marque horlogère américaine Bulova vient de présenter un nouveau modèle de montre : l’Accutron Spaceview, un garde-temps électronique qui célèbre le 50ème anniversaire de cette pièce historique qui bourdonne au lieu de faire « tic-tac ». Une édition limitée à 1.000 exemplaires dans un boitier acier légèrement élargi.


Bulova Accutron Spaceview : quand le tic-tac cède la place à un bourdonnement…
Le 25 octobre 1960, l’horloger américain Bulova marque les esprits de toute une génération en lançant l’Accutron Spaceview 214.

Révolutionnaire autant par sa technologie électronique que par son design en rupture avec les codes de l’époque, cette montre a su s’imposer et plaire à plusieurs millions d’acheteurs.

Premier garde-temps électronique sans ressorts, ni échappement mais pourvu d’un diapason qui produisait un bourdonnement en lieu et place du tic-tac traditionnel.

« Si la montre séduit par un mouvement plus précis que celui d’une montre mécanique traditionnelle, c’est surtout son design ultramoderne qui lui vaut un succès retentissant assure la marque dans son communiqué. Forme originale, cadran transparent permettant de visualiser le mouvement, technologie visible et novatrice, autant d’arguments qui l’ont rendue et la rendent toujours très tendance et indémodable ».

Pour commémorer le 50ème anniversaire de cette icône horlogère, toujours très prisée par les collectionneurs et les nostalgiques, Bulova vient de dévoiler la réplique du boîtier Alpha original. Réinterprété par les designers de la marque, ce modèle « collector » sera disponible dès l’automne 2010, en édition limitée à 1.000 pièces, numérotées, autant sur le dos de la montre que sur l’écrin en bois et verre.

Spécificités techniques de la Bulova Accutron Spaceview

Bulova Accutron Spaceview : quand le tic-tac cède la place à un bourdonnement…
Mouvement électronique Accutron à diapason, Calibre Y214, fréquence de 360Hz, batterie Maxell SR 43 W 1.55 V

Fonctions : heure, minute, seconde

Boîte
acier inoxydable 316L brossé et poli
diamètre de 42 mm
verre saphir bombé, traité anti-reflets
fond vissé et gravé du nombre de l’édition limitée (n°0001/1000)

Etanche à 30 m/3 atm/100 ft

Cadran
minuterie traitée PVD, ouverture sur le mouvement
aiguilles et index luminescents blancs

Bracelet alligator noir véritable avec ardillon acier

Prix de vente public conseillé : 5.000 francs suisses (environ 3.700 euros)

Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Octobre 2010 | Lu 4185 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques