Cartier Calibre Diver : plongeuse et mérites…


Cartier vient de présenter, en avant-première du SIHH 2014, l’une des stars horlogères de l’année prochaine : la Calibre de Cartier Diver. Une véritable montre de plongée, virile et très masculine avec son boitier de 42 mm disponible en deux versions (acier ou or rose), étanche 300 mètres, abritant l’incontournable calibre automatique « manufacture » 1904 MC. Un garde-temps qui manquait dans les collections du prestigieux horloger-joaillier parisien.


Cartier Calibre Diver
Une montre de plongée. Une vraie. Voilà un garde-temps qui, incontestablement, manquait dans l’offre de Cartier. En effet, la marque ne proposait plus aucune « plongeuse » depuis la disparition des catalogues de la Pasha Seatimer (étanche 100 mètres). L’année prochaine, ce manque sera donc comblé avec l’arrivée de cette nouvelle référence particulièrement attendue ; cela fait déjà quelques semaines que les infos concernant ce nouveau modèle circulent dans le monde horloger...
 
Et naturellement, Cartier a choisi pour incarner cette nouvelle montre de plongée, son incontournable modèle Calibre lancé en 2010. C’est incontestablement le mieux à même de remplir cette fonction avec sa forme ronde permettant d’accueillir une lunette tournante unidirectionnelle. Etanche jusqu’à 300 mètres (sachant que la plupart des plongeurs ne descendent pas à plus de 30 mètres), la Calibre Diver répond à tous les critères d’une montre de plongée établis par la norme internationale ISO 6425, ce qui lui vaut d’être gravée au dos de la mention « Diver’s watch 300 m ».
 
Comme sur toutes les montres de plongée et afin de parer à toute rotation involontaire ou à toute mauvaise manipulation, la lunette tournante est unidirectionnelle. Sa conception à 120 crans (40 dents et 3 points) permet une grande précision de réglage à la demi-minute et un son net et précis lors de sa rotation. Par ailleurs, et pour plus de visibilité, les marques indiquant chaque période de 5 minutes sont clairement signalées.
 
Dans l’obscurité des profondeurs, la montre affiche clairement ses repères de lecture grâce au traitement des indicateurs de contrôle de temps en Superluminova : indication de l’heure et des minutes ; dispositif de présélection et compteur de petite seconde à 6 heures. Rappelons que sur une montre de plongée, la présence d’une trotteuse est indispensable puisqu’elle indique en temps réel, le bon fonctionnement de la montre, ce qui peut s’avérer vital sous l’eau. A noter également la présence d’une date trainante à 3h, caractéristique du modèle Calibre.  
 
En plongée, les montres sont soumises à des pressions très fortes et à des conditions extérieures extrêmes (sel, choc thermique...). Pour y parer, la Calibre Diver est dotée d’une glace en saphir épaisse, d’un fond vissé, de joints surdimensionnés et d’une couronne vissée qui garantissent une résistance à 300 mètres. La montre a fait la preuve de sa résistance à l’eau salée après immersion dans une solution de chlorure de sodium (30g/l) entre 18 et 25°C pendant 24 heures. De plus, à l’issue d’une plongée à une profondeur de 30 centimètres pendant 50 heures entre 18 et 25°C, son fonctionnement demeure invariable sous l’eau.

Cartier Calibre Diver : plongeuse et mérites…
Les horlogers de chez Cartier ont conçu une véritable montre de plongée sans sacrifier aux exigences du confort d’un porté de tous les jours, réalisant un garde-temps de 42 mm de diamètre et de 11 millimètres d’épaisseur seulement.

Le boitier (acier ou or rose) s’avère particulièrement masculin avec son jeu contrasté de finitions satinées et polies, sa lunette tournante revêtue d’ADLC (acier ou or rose également) ourlée d’un cannelage qui fait écho à la dentelure de l’intérieur de la lunette de la montre.

Un symbole d’appartenance fort, tout comme les chiffres romains –avec ici le XII surdimensionné-, les aiguilles glaives et le spinelle de la couronne, qui sont des signes identitaires très présents chez Cartier.

Quelque soit la version, acier ou or rose, la Calibre Diver est commercialisée sur un bracelet en caoutchouc noir avec boucle ardillon du même métal que la boite, qui abrite le mouvement Manufacture 1904 MC.

Ce dernier, né en 2010 est le premier mouvement automatique Manufacture développé et assemblé par les horlogers de la Maison Cartier. Son nom renvoie à Louis Cartier qui, en 1904, créa pour son ami aviateur Alberto Santos-Dumont l’une des toutes premières montres-bracelets modernes.
 
Ce calibre de 11 lignes ½ a été conçu pour assurer une parfaite stabilité chronométrique grâce à un double barillet qui garantit une excellente constance du couple ressort-moteur sur une longue durée. Équipé d’un système de réglage fin et d’un mécanisme de stop-seconde, il a été pensé pour ajuster parfaitement la chronométrie du mouvement et garantir une grande précision de marche. Le calibre 1904 MC est doté d’un système de roulement à billes en céramique, situé au centre du rotor, qui assure sa durabilité et un excellent maintien en cas de chocs. Équipé d’un système à cliquet encore plus novateur, il permet d’optimiser le confort d’armement de la montre grâce à une vitesse de remontage accrue et un système de remontage bidirectionnel.

Spécificités techniques de la montre Calibre de Cartier Diver en acier ou or rose

Cartier Calibre Diver : plongeuse et mérites…
Mouvement mécanique à remontage automatique 1904 MC
Manufacture Cartier
Petite seconde, quantième 
 
Boîtier acier ou or rose de 42 mm 
Épaisseur : 11 mm 
Couronne : à pans en acier ornée d’un spinelle de synthèse facetté 
Lunette : unidirectionnelle (en acier ou or rose) recouverte d’ADLC 
Glace : saphir 
 
Étanchéité : 300 m 
 
Cadran noir en partie azuré avec XII en Superluminova 
Aiguilles en forme de glaive recouvertes de Superluminova 
 
Bracelet en caoutchouc et boucle ardillon en acier ou or rose 

Cartier Calibre Diver

Calibre Cartier MC 1904

Calibre Cartier MC 1904

Montres-de-luxe.com | Publié le 18 Décembre 2013 | Lu 2832 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques