Chopard Classic Racing Superfast Chrono


Chopard présente la Classic Racing Superfast Chrono, un imposant garde-temps de 47.8 mm doté d’un boitier acier (étanche 100 mètres) abritant un calibre mécanique automatique chronographe/date certifié COSC. Une montre qui, comme souvent chez Chopard, rend hommage au monde des voitures de course. On retrouve l’incontournable bracelet en caoutchouc noir au relief de pneu Dunlop Racing des années 60.


Chopard Classic Racing Superfast Chrono
Chopard porte un attachement –jamais démenti depuis plus de vingt ans– au monde des voitures anciennes en général, et des voitures de courses en particulier.

Cette passion se retrouve très régulièrement au sein de ses collections de montres à la fois classiques et sportives, destinées aux hommes au mode de vie très actif.

Les modèles Mille Miglia, Jacky Ickx et Grand Prix de Monaco Historique sont ainsi devenus, au fil du temps, des best-sellers de la maison. Ces garde-temps sont rassemblés dans la collection Classic Racing, aboutissement de tous les développements techniques et esthétiques inspirés du domaine de l’automobile. Tête de pont de cette collection, le modèle Classic Racing Superfast Chrono.

En 1988, Chopard devient le chronométreur officiel de la « Corsa più bella del mondo », la célèbre Mille Miglia. Sur 1000 miles (1600 km), aller-retour Brescia-Rome, des passionnés du monde entier viennent se mesurer aux volants de voitures de collection. En 1996, la manufacture participe, en tant que sponsor officiel, à la Mil Millas Sport, un rallye de voitures anciennes qui a lieu chaque année en Argentine.

En 2002, Karl-Friedrich Scheufele, co-président de la marque, découvre grâce à son ami Jacky Ickx, ancien pilote de F1, le Grand Prix de Monaco Historique, dont il devient immédiatement le chronométreur officiel. Ponctuellement, Chopard soutient également le célèbre Rallye des Pharaons, la concentration des Bristish Classic Cars à St Moritz, le Old Timer Rallye de Gstaad ou cette année les Schloss Dyck Classic Days.

En plus de vingt ans, la légitimité de Chopard dans le domaine des courses de voitures anciennes n’est plus à démontrer. L’élégance sportive et les performances techniques acquises tout au long de ces années se retrouvent aujourd’hui dans le modèle Classic Racing Superfast Chrono en acier.

Son moteur, un mouvement chronographe à remontage automatique, à la réserve de marche de 42 heures et certifié chronomètre COSC, offre les fonctions heures, minutes, petite seconde à 3h et date instantanée dans un guichet à 6h. Les marqueurs des heures rappellent les marquages qui se trouvaient sur les compteurs des voitures anciennes, tels que compte-tours et indicateurs de vitesse. La fonction chronographe, quant à elle, est accessible par deux boutons-poussoirs à 2h et 4h qui commandent la trotteuse centrale, un compteur 12 heures à 6h et un compteur 30 minutes à 9h. Enfin, une échelle tachymétrique (base 240) gravée sur la lunette vissée achève de faire de cette pièce un outil indispensable pour tous les passionnés de vitesse et les amoureux de belle mécanique.

Côté habillage, l’imposant boîtier en acier de 47.80 mm est associé au fameux bracelet caoutchouc profilé Dunlop Racing des années 1960. Les poussoirs rectangulaires intégrés sont en acier surmoulé de caoutchouc noir, tout comme la couronne vissée, qui représente un pneu et sur laquelle une applique en métal portant un volant, enseigne de la collection Classic Racing est apposée. Sur le côté du boîtier, les lignes gravées dans l’acier évoquent les ailettes de refroidissement qui se trouvaient sur le bloc moteur des voitures anciennes. Ce motif est repris sur le cadran.

Spécificités techniques de la montre Chopard Classic Racing Superfast Chrono

Boîtier en acier
Diamètre : 47.80 mm
Epaisseur : 15.20 mm
Glace saphir antireflet
Poussoirs rectangulaires intégrés en acier surmoulé de caoutchouc noir
Couronne vissée en acier surmoulé de caoutchouc noir
Fond fermé
Gravage de fond « Classic Racing »

Etanche à : 100 mètres

Mouvement mécanique à remontage automatique
Nombre de pierres : 37 rubis
Fréquence : 28'800 A/h
Diamètre total : 28.60 mm
Stop seconde lors de la mise à l'heure
Certifié Chronomètre (COSC)

Réserve de marche : env. 42 heures

Cadran et aiguilles :
Cadran noir sablé avec lignes verticales rhodiées noires
Grand chiffre arabe « 12 »
Aiguilles des heures et minutes dorées dotées de Superluminova
Trotteuse au centre avec bout rouge

Fonctions et affichages :
Heures, minutes et petite seconde à 3h (60)
Chronographe équipé d’un compteur des heures à 6h (12), des minutes à 9h (30) et d’une trotteuse (60) au centre
Date à guichet à 6h
Tachymètre gravé sur la lunette

Bracelet en caoutchouc noir (relief de pneu Dunlop Racing des années 60) et boucle déployante en acier

Ref. 168523-3001

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Octobre 2012 | Lu 1590 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques