Montres-de-luxe.com

l'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Chronofighter Fortress Graham : retour en vol


La marque horlogère anglo-suisse Graham London vient de dévoiler son tout dernier chronographe : le Chronofighter Fortress Graham. Une pièce en acier de 43 mm, forcément équipée du fameux levier qui caractérise les montres de cet horloger. Un imposant chrono qui rend hommage aux garde-temps portés par l’équipage des chasseurs-bombardiers de la Royal Air Force.


Chronofighter Fortress Graham : retour en vol
« Bienvenue à bord ». Graham London part en mission spéciale. Un vol dans le passé. Une plongée dans un autre temps.

« Ici votre commandant de bord. Attachez vos ceintures. Nous allons traverser des zones de turbulences ». Décollage immédiat pour le ciel des années 40. Une époque dangereuse, surtout pour les professionnels de la Royal Air Force (RAF), la force aérienne royale britannique.

A l’origine, les chronomètres utilisés par les lieutenants étaient de grandes montres de poche, attachées par dessus leur blouson d’aviateur. Ces pièces étaient essentielles au calcul des plans de vol et des raids aériens.

Les aviateurs mettaient ainsi leur vie entre les mains de ces montres, leur accordant une totale confiance. Ils comptaient pleinement sur leur fiabilité et leur précision. Ces pièces étaient soumises aux conditions extrêmes des missions : haute altitude, stress, adrénaline et froid glacial. Elles étaient actionnées par des officiers en situation de combat, emmitouflés dans d’épais blousons de cuir, de gros gants, harnachés à leur siège et dans l’étroitesse d’une carlingue. Parfois plongés dans la pénombre du cockpit, en mission nocturne, avec comme seul source de lumière la lueur des instruments de bord.

Autant de raisons qui expliquent la nécessité de développer un système adéquat pour activer aisément le chronographe – le levier était né. En effet, le levier est un mécanisme qui permettait aux membres d’équipage d’activer intuitivement le chronographe en condition de stress et avec de gros gants. Un système infaillible qui ne détourne pas l’attention de l’utilisateur d’opérations vitales, car le levier situé à gauche de la boîte est facilement actionné par la main droite.

Plus concrètement, le chronographe est activé et désactivé à l’aide du pouce, le doigt le plus habile et le plus rapide de la main. Une grande précision en découle. « Nous volons désormais à notre altitude de croisière. »

À travers le hublot, vous pouvez observer une montre authentique qui rend hommage à l’épopée des aviateurs britanniques. Fixé à un bracelet cuir évoquant l’aspect d’un blouson d’aviateur, la boîte de 43 mm affiche un cadran noir, rehaussé de chiffres, d’index et d’aiguilles recouverts de superluminova beige… La même couleur que celle du tritium vieilli que l’on peut retrouver sur les anciennes pièces militaires. L’aiguille du chronographe et du compteur minutes sont rouges. Elles soulignent les fonctions chronographes.

Avec son look vintage, ce garde-temps incarne un volet de l’histoire de l’aviation britannique. Tout comme le fuselage des célèbres Flying Fortress, sa boîte est un mariage subtil d’acier brossé et poli, qui joue avec la lumière.

Son fond saphir transparent permet d’admirer les finitions du mouvement. Le système de roue à colonnes (R.A.C), permet d’activer les fonctions marche –arrêt– remise à zéro du chronographe. Il est le plus précis et le plus élégant des mécanismes. Sa roue bleue, qui rappelle la forme d’une hélice, est facilement identifiable par sept parties saillantes triangulaires.

Le démarrage et l’arrêt du chronographe se fait exclusivement à l’aide de ses nombreux leviers. Ils permettent également la remise à zéro des compteurs. Enfin, le levier proéminent et caractéristique situé sur la gauche de la boîte est la quintessence de la ligne Chronofighter.

Dernière info, la marque Graham London, jusqu'à maintenant uniquement commercialisée chez Kronometry arrive à L'Etoile d'Or à Paris...

Spécificités techniques du Chronofighter Fortress Graham

Chronofighter Fortress Graham : retour en vol
Fonctions
Chronographe à roue à colonnes (Compteurs heures, 30 minutes).
Date à 4h30
Heures, minutes, secondes

Calibre G1742, chronographe bi-compax automatique à roue à colonnes, 28'800 A/h (4Hz), amortisseur de choc Incabloc
28 rubis

Réserve de marche : 48 heures

Boîte Acier 43 mm
Levier marche / arrêt du chronographe et poussoir de remise à zéro à gauche de la boîte
Lunette acier
Glace saphir avec traitement antireflet
Fond saphir transparent

Etanchéité 100 m / 330 pieds

Ref. 2CRBS.B10A

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Janvier 2011 | Lu 2511 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques