Concord C1 Big Date Radar : toujours aussi virile


La marque horlogère Concord poursuit le développement de sa collection C1 avec l’arrivée cet hiver du modèle C1 Radar. Un garde-temps de 44 mm au design immédiatement identifiable qui propose cette fois-ci, une pièce « entrée de gamme », dotée d’une grande date et d’une petite seconde sur disque rotatif. Une montre toujours aussi virile !


Concord C1 Big Date Radar : toujours aussi virile
Caractère trempé et personnalité affirmée. La C1 Big Date Radar de Concord impose son style dans un boîtier en acier traité PVD noir, construit selon les principes de robustesse emblématiques de la marque.

Sa lunette est chevauchée par huit bastions habillés de caoutchouc noir et vissés latéralement, formant un rempart autour de l’impressionnante glace saphir de 3,3mm d’épaisseur qui surplombe le cadran.

Celui-ci, noir également, joue avec les contrastes et les reliefs pour offrir au temps une parfaite lisibilité. Tandis que le trafic des aiguilles suit son cours sur la piste texturée, celle des minutes se distingue en choisissant –étonnamment- de glisser sous les index en « 3D », installés en surplomb du cadran (voir détail sur la photo ci-dessous).

Rehaussés de superluminova, ceux-ci fonctionnent comme des balises de repérage qui font écho aux autres éléments phosphorescents. Telles la date, qui creuse son double guichet à 12h, et la pointe du disque des secondes qui tourne sans discontinuer à 6h.

Côté mécanique, ce nouvel engin horloger est assuré par un mécanisme à remontage automatique qui présente une réserve de marche de 44 heures (COSC). Visible à travers le fond transparent du boîtier, le rotor arbore une finition verticale en Côtes de Genève.

Côté bracelet, cette montre arbore un splendide bracelet de couleur kaki en techno fibre extrêmement résistant et une boucle déployante Concord en acier traité PVD noir.

Spécificités techniques de la Concord C1 Big Date Radar

Concord C1 Big Date Radar : toujours aussi virile
Mouvement : mécanique à remontage automatique certifié COSC, calibre 3532 La Joux-Perret
28'800 a/h
26 rubis

Réserve de marche de 44 heures

Fonctions : heures, minutes, secondes et grande date

Boîtier : acier traité PVD noir - lunette avec 8 protections en caoutchouc noir
Dimensions : 44 mm de diamètre – 12.95 mm de hauteur
Glace saphir de 3.3 mm d’épaisseur, traitée antireflet double face
Couronne en acier traité PVD noir et caoutchouc noir
Fonds ouvert vissé avec 8 vis

Etanche à 200 m

Cadran : bouchonné noir
Bague d’index surélevée avec traitement superluminova
Aiguilles heures-minutes avec traitement superluminova
Guichet de date à 12h
Petite seconde sur disque rotatif

Bracelet : technofibre kaki et boucle déployante Concord en acier traité PVD noir

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Novembre 2010 | Lu 7277 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques