Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Crazy, stupid, love : Ryan Gosling porte une Rolex Oyster Bubbleback



Dans le film Crazy, stupid, love (2011) de John Requa et Glenn Ficarra, Ryan Gosling porte une Rolex Oyster Bubbleback de 1946 en or jaune
 
Il s’agit très probablement de la propre montre de l’acteur dans la mesure où il est impensable que Rolex fasse un placement de produit avec une montre si ancienne. D’ailleurs, Ryan Gosling est un connaisseur puisque dans Drive, il portait une Patek Philippe Calatrava.
 
L’histoire :
Cal Weaver est un quadra heureux. Une bonne situation, une belle maison, des enfants formidables et un mariage parfait. Mais lorsqu’il apprend que son épouse le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule d’un coup. Pire, dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal, qui n’a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d’anti-séduction. Pour l’aider à oublier sa femme, le beau Jacob essaie de faire découvrir à Cal, les nombreuses perspectives qui s’offrent à lui : femmes en quête d’aventures, soirées arrosées entre copains, etc. .
 
Avec : Steve Carell, Ryan Gosling, Julianne Moore, etc.

Rubrique réalisée en collaboration avec le magasin de ventes en ligne de montres d'occasion www.perpetualis.fr

Montres-de-luxe.com | Publié le 1 Mars 2016 | Lu 1325 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos