De Bethune DB28 Digitale : extrêmement séduisante !


Voici probablement l’une des plus belles montres de cette année 2014. Cette nouvelle De Bethune DB28 Digitale est proposée dans un boitier en titane ultraléger qui abrite un calibre mécanique manuel affichant une phase de Lune au centre du cadran ainsi qu’une heure digitale sautante et des minutes analogiques. Le tout, complété par le fameux design de cette marque, qui année après année, continue de nous séduire.


De Bethune DB28 Digitale
Cette DB28 Digitale de chez De Bethune est équipée d’un calibre mécanique manuel qui permet un affichage très original –et multiple- de l’heure et de la phase de Lune : digital pour les heures sautantes, analogique pour les minutes en arc-de-cercle et sphérique pour les phases de Lune. Le cadran guilloché main  aux motifs grain d’orge (absolument somptueux), la Lune sphérique et le ciel étoilé sont autant de références classiques –chères aux concepteurs de la marque- qui, dans leur agencement et dans leur exécution, affirment la modernité du design des montres de cette marque qui n’a pas fini de nous séduire.
 
A noter au centre du cadran, la présence de cette Lune sphérique (signature de De Bethune), dont les deux hémisphères polis, l’un en palladium l’autre en acier bleui à la flamme indiquent les phases de Lune avec une précision d’un jour lunaire tous les 1112 ans. La voûte céleste périphérique qui s’étend de 9h à 3h, coiffe quant à elle le disque des minutes entrainé par un mécanisme de micro-roulements à billes, également à l’origine de l’affichage digital des heures.
 
A l’instar de son cadran, le boitier ultra léger de la DB28 en titane poli miroir, révèle le caractère très moderne voire même futuriste de ce garde-temps. Muni de sa couronne à 12h, il est équipé du fameux système breveté de berceaux mobiles qui permet, à l’aide de ressorts, un ajustement millimétrique au poignet et à ses mouvements. Pour un confort optimal.
 
Le dos de la pièce révèle les finitions du mouvement manufacturé De Bethune, avec des aciers bleuis à la flamme et des ponts décorés façon Côte de Genève, retravaillées afin de renforcer la réflexion de la lumière sur la matière et d’attirer l’oeil au cœur du mouvement. Quelques brevets et innovations s’affichent au travers de cette fenêtre sur le calibre DB2144 équipé, notamment, du double barillet autorégulateur, du balancier circulaire en silicium et or gris, de la courbe terminale plate du spiral, et du système triple pare-chute d’absorption des chocs.
 

De Bethune DB28 Digitale

Montres-de-luxe.com | Publié le 26 Août 2014 | Lu 1303 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques