Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Devon Tread 2 : la deuxième collection arrive…


Devon Works, laboratoire de mécanique et de design haute-technologie basé à Los Angeles poursuit le développement de ses OVNI horlogers avec l’arrivée –tant attendue- de sa deuxième collection : la Tread 2 qui devrait être commercialisée en juillet 2013. Un peu plus sage que sa grande sœur, cette nouvelle pièce reste dans le même esprit avant-gardiste !


Devon Tread 2
Durant les dernières décennies, le sud de la Californie est devenu le berceau du design d’avant‐garde.
 
Cette région des Etats-Unis, est en effet le siège de nombreuses écoles de design, mais aussi celui d’un nombre considérable de sociétés ayant investi des milliards de dollars dans la création de studios de création.
 
Dans un tel environnement, il n’est pas étonnant que l’atelier de design Devon Works mise tant sur l’innovation. Dans cet esprit ce laboratoire de mécanique a présenté l’année dernière à la Foire de Bâle, la tant attendue Tread  2 lors du Salon Baselworld en 2012. La réaction fut plus que positive et les commandes commencèrent à affluer.
 
Le fondateur de la société aurait du s’estimer heureux d’un tel engouement… mais ne le fut pas ! De retour en Californie, il passa des nuits blanches jusqu’à ce que la Tread 2 soit au point. Au risque de mécontenter les 100 distributeurs et les consommateurs du monde entier, il renvoya les designers à leurs tables de dessin.
 
« J’avais le sentiment que la Tread 2 allait être considérée comme un dérivé de la Tread 1, comme un orchestre de rock qui, fort de son succès, sort un immédiatement un second album par sécurité », remarque Scott Devon depuis son bureau de Los Angeles.
 
Finalement, Scott et Ehren Bragg, le directeur exécutif, donnèrent carte blanche aux designers pour tout  recommencer. « Tout était possible, à l’exception de la taille du mouvement ; à part cela, explique Ehren Bragg, ils pouvaient créer ce qu’ils voulaient. Je suis heureux que nous ayons pris notre temps. A mon avis, le modèle suscite à présent l’émotion que les gens attendaient de nous. Avec la Tread 2, nous avons atteint notre but : à savoir que chacun de nos produits se doit de présenter quelque chose de spécial dans son segment » confie de son côté Scott Devon.
 
Le résultat est une montre dans la lignée de la collection Tread de chez Devon. Supprimées les griffes compliquées qui raccordaient la lunette au boîtier : elles sont désormais remplacées par huit vis qui suscitent un intérêt visuel. La couronne, quant à elle, est toujours protégée par un bras articulé original, ayant l’aspect d’un couteau de chasse. Tout le système central a été modifié pour favoriser la transition du boîtier au bracelet. Les modifications se poursuivent également à l’intérieur du mouvement.
 
Selon Jeff Sephenson, l’ingénieur en chef, « nous avons introduit des améliorations techniques au niveau de la programmation, afin de rendre l’usage plus simple et plus convivial. Les consommateurs noteront une fonctionnalité plus évoluée, reflet de la Tread 2 et, de plus, une fonction essentielle a été ajoutée : le chronographe. Activée par la couronne, les secondes sur le ruban des minutes et les minutes sur le ruban des heures, se remettent à zéro par un poussoir astucieux placé au milieu de la couronne ».
 
Cette nouvelle Tread 2 sera présentée lors du prochain salon de Bâle en avril prochain. Elle sera disponible en 4 versions (acier 316 L, DLC avec finition rouge, noire ou blanche). La production débutera en juin et les premières livraisons devraient avoir lieu en juillet. « En voyant cette nouvelle Tread 2, les clients comprendront que cela valait la peine d’attendre », selon le designer Marko Petrovic, « je suis impatient de la porter ».

Spécificités techniques de la Devon Tread 2

Boitier en acier 44,2 X 41,7mm X 14,5 mm
Verre saphir épaisseur 1 mm
 
Etanche à 10 mètres
 
Rubans en fibre de verre renforcée (Nylon Time Belts)
Batterie au lithium, rechargeable, 15 jours d’autonomie
Système de recharge par induction

Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Mars 2013 | Lu 1107 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques