Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Edox Delfin The Original Fleet 1650 : une nouvelle "bronzo" sur le marché


Dans le cadre d’un partenariat en Indonésie avec l’Arqueonautas et le Bureau pour la protection de l’héritage culturel, l’horloger suisse Edox vient de dévoiler sa toute dernière création qui sera sur le marché en juillet prochain : une Delfin Fleet 1650 dotée d’un boitier en bronze de 43 mm avec cadran bleu qui ne sera produite qu’à 200 exemplaires.


De plus en plus de marques horlogères mettent en place des partenariats visant à protéger et explorer les fonds marins. De Blancpain à Oris en passant par IWC, les projets et les opérations sont nombreux. Dernier en date ? Edox qui a signé en début d’année un contrat avec la société Arqueonautas, spécialisée dans la recherche archéologique sous-marine et le Bureau indonésien de la protection de l’héritage culturel.
 
Ensemble, ils sont partis à la recherche de cinq bateaux hollandais disparus en mer en mars 1650 au sud-est de Sulawesi près de l’île de Kabaena. Ces navires marchands appartenaient à la compagnie néerlandaise des Indes orientales.
 
La première expédition a eu lieu en avril dernier avec déjà des résultats positifs… En effet, le navire Tijger aurait été retrouvé. D’autres auraient également été localisés mais il faut maintenant les identifier. La prochaine opération sous-marine aura lieu en novembre prochain.
 
Cette belle aventure se matérialise pour Edox, par la commercialisation d’une série limitée de 200 exemplaires Delfin Fleet 1650. Il s’agit d’une plongeuse de 43 mm dotée d’un boitier en bronze (qui évoque bien sûr les bateaux disparus du 17ème siècle) avec lunette en aluminium bleu et cadran de la même couleur, protégé par un verre saphir traité antireflet. Cette montre est étanche à 200 mètres et embarque un calibre mécanique automatique « trois aiguilles jour et date ».
 
Présentant une teinte initiale évoquant les nuances de l’or rose ou de l’or rouge, le bronze acquiert rapidement une patine qui lui confère un incomparable look « hors d’âge » : du vert-de-gris à l’ardoise en passant par toutes les étapes intermédiaires. Cela dépend du climat, de l’humidité, de l’endroit où vous vivez, etc. Bref, chaque boitier en bronze vieillit différemment et donc, chaque boitier est unique. A noter que les montres en bronze possèdent toujours un fond en métal pour éviter les allergies. Il est ici gravé de la rose des vents qui apparait dans les documents qui ont permis de retrouver ces bateaux.
 
Chaque pièce est numérotée et porte l’inscription « There is no certainty, there is only adventure ». Le tout est livré sur un bracelet en cuir vintage. Compter 1.990 euros.

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Mai 2017 | Lu 1178 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos