Eterna KonTiki Date : pour aventuriers raffinés…


La manufacture horlogère suisse Eterna étend sa gamme de montres sport, la mythique KonTiki en lançant un nouveau modèle de 42 mm de diamètre doté d’un guichet dateur entre 4 et 5 heures : la KonTiki Date. La légende continue.


Eterna KonTiki Date : pour aventuriers raffinés…
Outre la nouveauté d’afficher pour la première fois un guichet dateur, cette nouvelle KonTiki arbore un cadran noir orné, en son centre, des contours de l’atoll de Raroia, point d’arrivée aussi heureux qu’inattendu de l’expédition de Thor Heyerdahl en Polynésie française (voir ci-dessous).

Plat et sans réhaut, il rajeunit la montre qui paraît plus grande. A l’image du modèle d’origine de 1958, la KonTiki Date est pourvue des 4 index triangulaires typiques. Comme les aiguilles des heures, des minutes et des secondes, ils sont rhodiés et revêtus de masse lumineuse orange (du plus bel effet) pour offrir une lisibilité idéale, même dans l’obscurité.

Côté mécanique : cette nouvelle KonTiki est équipée du calibre automatique Sellita SW 200, affichant heures, minutes, secondes et date. Il est parfaitement protégé dans un boîtier ni trop grand ni trop petit de 42 mm en acier poli et satiné, étanche à l’eau (200 mètres) et à la poussière.

Doté d’un bracelet en cuir noir à structure textile avec une couture au point de croix pour rappeler le cordage utilisé autrefois à la construction du radeau, ce garde-temps commercialisé 2.200 euros devrait séduire autant les aventuriers des temps modernes que les sportifs urbains.

Thor Heyerdahl entre dans la légende lorsqu’il décide de prouver sa théorie selon laquelle la culture polynésienne est née au Pérou. Afin de vérifier cette hypothèse, il décide avec 5 coéquipiers, le 28 avril 1947, de traverser le Pacifique à bord d’un radeau construit selon un modèle Inca : le Kontiki… Après 97 jours d’une traversée de plus de 7 600 km dans des conditions extrêmes, ils arrivent à bon port sur l’atoll de Raroia, une montre Eterna au poignet ! C’est en hommage à cette aventure que les montres sport d’Eterna portent, aujourd’hui encore, le nom de KonTiki.

Eterna KonTiki Date : pour aventuriers raffinés…

La marque Eterna symbolise depuis 1856 la fabrication de montres mécaniques basée sur le savoir-faire des artisans horlogers. Au cours de sa longue existence, la marque a donné le jour à un grand nombre de modèles innovants. Les nouveautés révolutionnaires telles que le barillet monté sur roulement à billes ou le chronographe avec affichage numérique et mécanique du temps chronométré démontrent la créativité de la maison Eterna.

Récemment mis au point, le calibre 3500 à remontoir manuel, ainsi que le mouvement Eterna 3030 doté d’une grande date bombée, ouvrent une nouvelle voie dans le monde de l’horlogerie. La marque appartient aujourd’hui à Ferdinand A. Porsche. Elle est l’une des dernières manufactures horlogères au monde ne dépendant pas d’un groupe. Partenaire licencié de Porsche Design, Eterna s’est vu confier la prestigieuse collection de montres Porsche Design.

Spécificités techniques de l’Eterna Kon Tiki Date

- Boîtier :
. acier inoxydable satiné et poli
. fond vissé avec médaillon KonTiki
. glace saphir bombée, antireflets et inrayable
. couronne vissée
. dimensions : diamètre : 42 mm ; hauteur : 12,35 mm
. étanche à 200 mètres

- Cadran :
. noir avec contours de l’atoll de Raroia
. glace saphir inrayable, double traitement antireflet
. aiguilles centrales des heures, minutes, secondes rhodiées
. index triangulaires rhodiés avec chiffres arabes
. index et aiguilles revêtus de substance luminescente orange
. guichet dateur à 4H30

- Bracelet :
. cuir noir à structure textile et couture au point de croix
. boucle ardillon

- Mouvement :
. calibre Sellita SW 200
. mouvement automatique
. 38 h réserve de marche
. 26 rubis, 28 800 alternances/heure

Prix de vente public conseillé : 2 200 euros

Pour connaître votre point de vente le plus proche, téléphonez au : 01 48 87 23 23

Pour aller plus loin, lire aussi :
Kon Tiki : une Eterna entre dans la légende en traversant le Pacifique sur un radeau en 1947

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Mai 2009 | Lu 7820 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques