Fifty Fathoms : Blancpain sort un modèle blanc qui devrait faire fureur cet été…


Déterminée à perpétuer la glorieuse histoire de la première montre de plongée moderne (1953), la manufacture du Brassus a récemment dévoilé une toute nouvelle Fifty Fathoms (Réf. 5015-1127-52) dont la blancheur va très certainement séduire hommes et femmes qui souhaiteront arborer l’été prochain une belle plongeuse au look définitivement hors norme, mais toujours élégant.


Fifty Fathoms de Blancpain (blanc)
Fidèle à sa tradition d’innovation, Blancpain a décliné le design immédiatement reconnaissable –et très réussi- de la Fifty Fathoms « traditionnelle » à dominante noire dans la couleur de la pureté : le blanc.

Comme chez sa grande sœur, la lunette tournante unidirectionnelle blanche façonnée en saphir inrayable, évite tout allongement involontaire du temps de plongée tandis que son relief cranté légèrement bombé limite les chocs.

Le boîtier en acier de 45 mm de diamètre (qui convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes) est équipé de protège-couronnes renforçant la sécurité au niveau de cette composante essentielle.

En écho au blanc mat du cadran, la nuance blanche de revêtement luminescent appliquée sur les aiguilles et les index en or rhodié de forme trapèze ainsi que le Luminova gris perle des repères de la lunette, ne révèlent leur verte fluorescence que dans l’obscurité des profondeurs marines.

La nouvelle Fifty Fathoms automatique est mue par le Calibre 1315 automatique, un mouvement mécanique exclusif à Blancpain (qui équipe déjà les précédents modèles de Fifty Fathoms sortis en 2007), pensé et conçu pour équiper des montres à vocation résolument sportive.

Fifty Fathoms de Blancpain (blanc)

Fifty Fathoms, petit rappel historique…

Calibre 1315 de Blancpain (blanc)
Née en 1953 de la rencontre entre Blancpain et deux officiers - le capitaine Robert «Bob» Maloubier et l’enseigne de vaisseau Claude Riffaud chargés par le Ministère français de la Défense de créer une unité d’élite baptisée « Nageurs de Combat » - la Fifty Fathoms a acquis ses lettres de noblesse en affrontant les conditions extrêmes des missions subaquatiques militaires.

L’étanchéité du modèle original garantie jusqu’à 50 brasses anglaises (50 fathoms = 91,45 m) donnera son nom à cette montre mécanique qui se forgera rapidement une réputation de fiabilité et de robustesse et s’imposera comme l’archétype de la montre de plongée moderne.

Petit à petit cette montre a été adoptée par de nombreuses marines militaires, mais elle a également été très bien accueillie par les plongeurs civils. La preuve, elle a même séduit Jacques-Yves Cousteau et ses équipiers. C'est ainsi qu'en 1954, on peut la voir au poignet du commandant lors du tournage du Monde du silence (Palme d'or à Cannes en 1956).

En 2007, Blancpain présentait une collection entière perpétuant l’ADN de cette icône des montres de plongées modernes. Celle-ci comprend, outre le modèle automatique, une version chronographe Flyback ainsi qu’un tourbillon volant.

Trois modèles étanches à 300 mètres, mariant des cadrans, lunettes et bracelets noirs à des boîtiers de 45 mm de diamètre, en acier, or rouge ou or blanc.

Fifty Fathoms de Blancpain (blanc)
Fruit d’une longue quête de simplicité, de précision et de performances, le Calibre 1315 est équipé d’un robuste balancier en glucydur doté de vis micrométriques réglantes en or à têtes carrées qui évite qu’un choc n’altère la marche de la montre et garantit une précision et une efficacité de réglage sans pareil.

Trois barillets montés en série offrent au mouvement une autonomie de marche de 5 jours, tout en garantissant à tout moment une énergie constante.

La nouvelle Fifty Fathoms est équipée d’un fond saphir qui laisse admirer toute la beauté et la complexité de son mouvement composé de 222 pièces – sans compromettre son étanchéité à 300 mètres.

Le calibre automatique 1315 présente des finitions dignes de la grande tradition horlogère : traits étirés, anglage, perlage, cerclage... Les rubis de grande taille sont directement chassés dans les ponts et les platines pour conserver la magie visuelle des mouvements traditionnels. La masse oscillante, dessinée spécialement pour ce modèle, est gravée d’un motif nautile.

Blancpain a par ailleurs développé un bracelet à boucle ardillon robuste, sportif et résistant à l’eau, en toile de voile blanche doublée de caoutchouc. Comme le souligne la marque dans son communiqué, ce modèle « blanc » ne devrait être que le début d’une série de montres en couleur puisque « de nouvelles teintes » apparaitront dans les prochaines saisons…

Pour aller plus loin, lire aussi :
Fifty Fathoms de Blancpain : Marc A. Hayek présente en exclusivité mondiale à Cannes les 30 premiers modèles de cette nouvelle collection
Fifty Fathoms Blancpain : une nouvelle collection pour Bâle 2007

Calibre 1315 de Blancpain (blanc)

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Février 2008 | Lu 6849 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques