Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


G-Shock : cent millions de montres vendues en trente-cinq ans


Alors que la G-Shock célèbre cette année son 35ème anniversaire, la montre indestructible japonaise de chez Casio a été vendue à plus de cent millions d’exemplaires. Une formidable réussite pour un modèle qui s’est imposé comme l’un des « must » des amateurs de montres.


« Cent millions » ! C’est « énnnooooorme » dirait Fabrice Lucchini, amateur de Patek Philippe. Le fait est que ce chiffre est véritablement impressionnant. Depuis son lancement officiel en 1983, Casio a donc vendu cent millions de G-Shock  ; le cent millionième garde-temps -une réf MRG-G1000B-1A4- ayant été acheté cet été. Il portait la mention gravée « 100.000.000 » sur le fond de sa boite. Un collector assurément.
 
Rappelons que la Casio G-Shock fait partie des montres à quartz que les amateurs de belle horlogerie s’autorisent à porter. Au même titre que la Swatch d’ailleurs… Cet instrument de mesure du temps, l’une des premières « montres intelligentes », est devenu une véritable référence et s’est imposé dans l’univers de l’horlogerie comme une icône. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir un amateur de Rolex ou de Patek Philippe porter également une G-Shock lorsqu’il est en vacances ou lorsqu’il pratique un sport extrême.
 
Le fait est que la G-Shock (pour Gravitational Shock), comme son nom le laisse supposer, est une montre à toute épreuve qui résiste à tout dans toutes les conditions possibles et imaginables. Chaleur insupportable ou froid polaire, elle est aussi à l’aise sur terre que sous la mer, au pôle Nord ou sous l’Equateur, voire même dans l’espace quand nous aurons la possibilité d’y faire du tourisme… Un jour prochain. La G-Shock est en quelque sorte « la » montre ultime ; un garde-temps quasi-indestructible !
 
Tout commence au Japon, il y a trente-cinq ans. Au pays de la précision. A l’époque, en 1981, un ingénieur nippon rêvait de créer une montre indestructible qui pourrait être portée en toutes circonstances par les ouvriers du BTP. Elle devait résister à une chute de dix mètres et sa pile devait durer au moins dix ans.
 
« Je veux créer un garde-temps qui ne se casse pas, même s’il est jeté par terre » disait-il. Pour ce faire, l’équipe « Project Team Tough » est mise sur pied. En 1983, après deux années de recherche et développement et plus de 200 prototypes produits et testés, la technologie phare de G-Shock, la structure résistante aux chocs, était achevée.
 
Dernier point que l’on a tendance à oublier, la G-Shock est une montre de chez Casio (l’horlogerie représentant 45% du chiffre d’affaires de la marque nippone) : le fait est qu’on a tendance à l’oublier tant sa dénomination est devenue « une marque à part entière ». La rançon de la gloire surement pour ce garde-temps qui équipe des millions de poignet dans le monde et qui apparait très souvent dans les films d’action hollywoodiens ; de Mission Impossible à Braquage à l’italienne en passant par de nombreuses séries américaines ! 

Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Septembre 2017 | Lu 2020 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos