Girard-Perregaux 1966 : la gamme se dote d’un calendrier annuel et de l’équation du temps


La manufacture horlogère suisse Girard-Perregaux a présenté lors du dernier SIHH 2009 à Genève, le tout dernier modèle de sa collection 1966 : une pièce classe, discrète et intemporelle, totalement dans l’esprit « vintage » de cette gamme, qui est cette fois-ci dotée d’un calendrier annuel et de la fonction équation du temps. Le tout manufacturé par GP. Les amateurs sauront apprécier…


Girard-Perregaux 1966 : la gamme se dote d’un calendrier annuel et de l’équation du temps
Jusqu’à maintenant, la collection 1966 était représentée par deux modèles principaux : une « trois aiguilles » très sobre, et un « calendrier complet » très élégant qui affiche la date, le jour de la semaine, le mois et les phases de lune.

La manufacture de La Chaux-de-Fond vient compléter cette collection avec une pièce qui abrite un mécanisme inédit, le calibre « maison » GP033M0. Ce dernier permet l’affichage –original- d’un calendrier annuel et de la fonction équation de temps.

Très pratique, le calendrier annuel, qui présente ici la date et le mois, tient automatiquement compte des durées différentes des mois et n’exige pas plus d’une correction par an, chaque 28 février pour les années non bissextiles.

L’équation du temps (voir encadré ci-dessous) signale quant à elle, avec l’aiguille située à 4 heures 30, l’écart entre le temps solaire réel et le temps moyen, ou temps civil. En effet, la durée du jour solaire varie quotidiennement en raison de la forme elliptique de l’orbite terrestre.

Cette complication astronomique repose sur un mécanisme ingénieux, incluant un disque annuel avec une came elliptique reproduisant le mouvement de la Terre autour du Soleil. Une complication qui devrait ravir les amateurs d’horlogerie, d’autant que généralement les modèles équipés de cette fonction sont nettement plus chers…

« Pour parfaire la qualité technique du modèle, souligne Girard-Perregaux dans son communiqué, la manufacture l’a équipé de son balancier à inertie variable Microvar. Il associe sur sa serge six vis réglables et deux masselottes, utilisées respectivement pour équilibrer le balancier et pour effectuer un réglage fin de la marche du mouvement. Ce développement exclusif confère à la Girard-Perregaux 1966 Calendrier Annuel et Equation du Temps une précision accrue et une plus grande stabilité de réglage ».

Si le fond saphir permet de contempler le mouvement dans sa complexité, la montre se fait discrète côté cadran, au profit d’un affichage original et très lisible. Illuminé par l’or rose du boîtier de 40 millimètres, le cadran mise sur la clarté : des index bâtons, de fines aiguilles « feuilles », des compteurs au décalque précis pour une parfaite lisibilité des fonctions.

Girard-Perregaux 1966 : la gamme se dote d’un calendrier annuel et de l’équation du temps
On appelle « équation du temps » la différence entre temps solaire vrai et temps solaire moyen à un moment donné.

L’équation du temps s’exprime en minutes (+/-), selon les formules suivantes :

Equation du temps = Temps moyen – Temps vrai

Temps moyen = Temps vrai + Equation du temps

Temps vrai = Temps moyen – Equation du temps

Le temps solaire vrai et le temps solaire moyen coïncident quatre fois par an : 16 avril, 14 juin, 2 septembre, 26 décembre (ces dates changent avec les années bissextiles). Mais l’écart atteint près d’un quart d’heure à certaines dates.

Le 12 février, l’équation du temps est d’environ +14 minutes ; le soleil passe donc au méridien quand nos montres marquent 12h14. Le 14 novembre, l’équation du temps est d’environ –16 minutes; le midi vrai tombe donc à 11h44 heure civile.

Spécificités techniques de la Girard-Perregaux 1966 calendrier annuel et équation du temps

Girard-Perregaux 1966 : la gamme se dote d’un calendrier annuel et de l’équation du temps
Boîtier en or rose

Diamètre : 40 mm
Glace saphir
Fond saphir

Etanchéité : 30 mètres

Mouvement Girard-Perregaux GP033M0
Mécanique à remontage automatique
Calibre : 11 ½ ’’’
Fréquence : 28 800 alternances/heure (4 Hz)
Rubis : 44

Réserve de marche : minimum 46 heures

Fonctions : heure, minute, petite seconde, calendrier annuel, équation du temps

Bracelet en alligator avec boucle ardillon

Compter dans les 25.000 euros environ.

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Janvier 2009 | Lu 3585 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques