Girard-Perregaux Chrono Hawk : et voici la version or rose


Fin 2012, Girard-Perregaux présentait en exclusivité à Miami sa toute dernière création : le Chrono Hawk, un imposant garde-temps racé et viril doté d’un bracelet en caoutchouc. Un an plus tard, la manufacture dévoilait ce même chrono bicompax équipé d’un bracelet en acier de superbe facture. Aujourd’hui, ce garde-temps de 44 mm arrive dans une luxueuse version en or rose et céramique. Détails.


Girard-Perregaux Chrono Hawk or rose
Girard-Perregaux poursuit donc le développement –logique- de son Chrono Hawk qui arrive donc cette année dans une version or rose et céramique sur bracelet alligator/caoutchouc. Ce modèle très sportif (étanche 100 mètres) et très chic offre un visage polychrome où les composants sombres tranchent avec la douce chaleur de l’or rose.
 
Constitué de 62 composants, le boîtier aux finitions satinées est taillé dans de l’or rose. Mesurant 44 mm de diamètre, il sert de base à l’intégration des autres éléments, à commencer par ceux en céramique et en caoutchouc. Extrêmement résistante puisqu’elle atteint la dureté de 1400 Vickers, la céramique se compose de micrograins de matière de 0,2 microns de diamètre comprimés à très haute pression. Inrayable (mais pas incassable pour autant) et anallergique, elle a servi à réaliser notamment la lunette, ainsi que des parties des poussoirs du chronographe, des protège-poussoirs et de la couronne.

Girard-Perregaux Chrono Hawk or rose
Le fond noir du cadran affiche une trame reprenant la forme des fameux ponts du tourbillon G-P. Encerclé par le rehaut tridimensionnel et gradué avec l’échelle des minutes, il met en valeur les index striés d’un rai de matière luminescente pour la lecture nocturne. Les aiguilles luminescentes sont également visibles la nuit. La petite seconde se lit sur un mini-cadran à 3h tandis que les fonctions chrono s’affichent via la trotteuse centrale pour les secondes et le compteur situé à 9h pour les minutes. La date apparaît quant à elle dans un guichet à 6h.
 
A l’intérieur du boitier, le calibre mécanique exclusif GP03300 à remontage automatique (431 composants) affiche les heures, les minutes, les secondes, la date et la fonction chronographe. Sa masse oscillante en forme de flèche ainsi que les finitions du calibre se dévoilent par une glace saphir intégrée dans le fond, lui-même gravé et vissé. A noter le bracelet à boucle déployante est doté d’une enveloppe en cuir d’alligator tandis que la structure intérieure est en caoutchouc technologique.

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Août 2014 | Lu 1288 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques