Girard-Perregaux propose désormais sa ww.tc Financial en titane… pour les titans de la finance


On le sait, tous les ans à la même époque, les traders trépignent d’impatience à l’idée de recevoir leurs généreuses primes de fin d’année, qui sont souvent –en partie- englouties dans des produits de luxe… Yachts, grosses cylindrées, lofts, et bien sûr, montres de luxe. Dans ce contexte, rien d’étonnant à ce qu’une marque de haute horlogerie telle que Girard-Perregaux ait développé en 2006 la ww.tc Financial, un chronographe indiquant les heures dans le monde entier mais surtout, les périodes d’ouverture de quatre places boursières majeures de la planète finance.


Girard-Perregaux propose désormais sa ww.tc Financial en titane… pour les titans de la finance
Si Oliver Stone avait tourné son Wall Street vingt plus tard, nul doute que Gordon Gekko, l’homme d’affaires impitoyable, aurait porté* une ww.tc Financial en or rose de chez Girard-Perregaux… Ceci étant, rien n’est perdu puisque Michael Douglass devrait prochainement revenir dans le rôle qui valut un Oscar en 1987, avec Money Never Sleeps, la suite de Wall Street…

A l’occasion du prochain SIHH qui se tiendra début avril à Genève, Girard-Perregaux propose donc une nouvelle version de l’un de ses modèles « phare » : une ww.tc Financial en titane.

Tout comme ses consoeurs en or ou acier, ce nouveau garde-temps indique à la fois les heures du monde et les horaires d’ouverture des plus grandes places financières (Hong-Kong, Tokyo, Londres et New-York). Sans oublier ses fonctions chronographe.

Comme le souligne la marque dans son communiqué, les fonctions de la ww.tc Financial « sont ancrées dans la vie trépidante du 21ème siècle : elle est la seule au monde à afficher à la fois les heures de vingt-quatre fuseaux horaires et les périodes d’activité des bourses de New York, Londres, Hong Kong et Tokyo ».

Girard-Perregaux propose désormais sa ww.tc Financial en titane… pour les titans de la finance
Plus concrètement, le système repose sur deux disques mobiles encerclant le cadran : une bague représentant les vingt-quatre heures est synchronisée avec l’aiguille des heures.

Une seconde bague peut être réglée avec la couronne située à 9 h 00. Elle affiche les noms des villes et les quatre plages d’ouverture boursière. Quand l’index rouge présent sur la bague des heures est situé en face de l’une de ces périodes, le marché correspondant est ouvert.

Ce mécanisme est issu des recherches de la manufacture : le mouvement à remontage automatique GP033C0 a été développé par Girard-Perregaux avec une volonté constante de perfection. Doté d’une réserve de marche de 46 heures, le calibre se laisse admirer par le fond saphir.

Notons également l’heureux relookage du cadran qui reprend les codes de la collection ww.tc de Girard-Perregaux, avec un affichage toujours aussi lisible mais peut-être plus contemporain : un cadran noir, ponctué de touches bleues et rouge vif.

Côté boîtier, ce modèle reste tout à fait dans les tailles « tendance » avec ses 43mm de diamètre. Le bracelet de caoutchouc renforce le caractère technique et sportif de cette montre, sans rien ôter à son élégance.

* Gordon Gekko alias Michael Douglas portait dans Wall Street (1987) une Santos Cartier carrée en or jaune.

Girard-Perregaux propose désormais sa ww.tc Financial en titane… pour les titans de la finance

Spécifications techniques de la ww.tc Financial en titane de Girard-Perregaux

Girard-Perregaux propose désormais sa ww.tc Financial en titane… pour les titans de la finance
Boîtier en titane

Diamètre : 43 mm

Couronnes étanches

Glace saphir

Fond saphir fermé par 6 vis

Etanchéité : 30 mètres

Mouvement Girard-Perregaux GP033C0 mécanique à remontage automatique
Calibre : 13’’’
Fréquence : 28,800 alternances/heure (4 Hz)
Rubis : 63

Réserve de marche : minimum 46 heures

Fonctions : heure, minute, petite seconde, date, chronographe, heures du monde avec indicateur jour/nuit et visualisation des périodes d’ouverture des bourses.

Bracelet en caoutchouc avec boucle déployante de sécurité

Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Février 2008 | Lu 5576 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques