Girard-Perregaux ww.tc petite seconde : en rose et noir


Girard-Perregaux présente un nouveau modèle (41 mm) dans sa collection ww.tc Petite Seconde, qui associe l’éclat de l’or rose à la profondeur d’un cadran noir. Pour lire l’heure dans le monde entier, tout en restant élégant et discret.


Girard-Perregaux ww.tc petite seconde : en rose et noir
Le système ww.tc, qui permet de lire simultanément l’heure locale ainsi que celle de 24 fuseaux horaires, est associé dans cette version à une petite seconde positionnée à 6 heures.

Fidèle à sa traditionnelle recherche d’excellence, la manufacture horlogère suisse a étudié chaque détail pour renforcer la lisibilité, avec un contraste jour/nuit sur la bague des heures, des appliques à grands chiffres et de fines aiguilles « feuille ».

L’association entre l’or rose du boîtier et le noir du cadran comme de la bague des villes, renforce le caractère d’exception et la force de ce modèle.

La couleur or se retrouve également sur les index, les aiguilles et la bague des 24 heures, pour accentuer ce jeu des contrastes entre le noir intense et le métal précieux.

Avec un diamètre de 41 millimètres, le boîtier assure un confort optimal au porter avec ses cornes délicatement incurvées. La brillance éclatante de la lunette et des cornes contraste avec la finition satinée des flancs.

La ww.tc Petite Seconde abrite un mouvement automatique manufacture : le GP03300-22, visible par le fond transparent.
 

Spécificités techniques de la Girard-Perregaux ww.tc petite seconde

Girard-Perregaux ww.tc petite seconde : en rose et noir
Boîtier en or rose
Diamètre : 41 mm
Glace saphir antireflet
Fond saphir fermé par 6 vis

Étanchéité : 50 mètres

Mouvement Girard-Perregaux GP03300-22
Mécanique à remontage automatique
Calibre : 11 ½’’’
Fréquence : 28 800 alternances/heure (4 Hz)
Rubis : 32

Réserve de marche : minimum 46 heures

Fonctions : heure, minute, petite seconde, heures du monde avec indicateur jour/nuit

Bracelet en alligator avec boucle déployante

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Avril 2010 | Lu 2389 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques