Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Hamilton : 120 années au service de la mesure du temps


La marque horlogère américaine Hamilton a célébré en 2012 son 120ème anniversaire. Douze décennies de créations et de légendes horlogères qui ont jalonné l’histoire américaine tout d’abord, puis internationale ensuite, d’horloges et de garde-temps qui se sont imposés dans notre quotidien. Des chemins de fer américains aux G.I. de la Seconde Guerre mondiale en passant par le Service Postal aérien et Hollywood, retour en détail sur la longue histoire de l’un des meilleurs rapports qualité/prix du marché.


Hamilton : 120 années au service de la mesure du temps
La marque horlogère suisse Hamilton fête en cette année 2012 son 120e anniversaire. En plus d’une histoire riche et captivante, elle possède dans ses gènes cette force et cette créativité des entreprises aux racines multiples. En effet, elle fut fondée le 14 décembre 1892 aux Etats-Unis, à Lancaster en Pennsylvanie, plus exactement.

Depuis 2003, Hamilton est basée en Suisse. Dès ses débuts, la société rencontra un véritable succès. Ses premières séries de montres de poche devinrent la véritable référence en termes de précision. Elles connurent un immense succès sous le nom de « Watch of Railroad Accuracy » et devinrent essentielles aux employés des chemins de fer américains, ce qui permit d’enrayer les accidents, fréquents à cette époque en raison des cinquante différents fuseaux horaires !

Dans les années 1920, Hamilton obtint le titre prestigieux de fournisseur officiel des forces armées américaines. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la marque arrêta même sa production de montres pour les civils afin de pouvoir se consacrer pleinement à l’approvisionnement considérable des troupes américaines, en leur livrant au total un million de garde-temps. En 1928, Hamilton prit une dimension encore supérieure par l’introduction de la montre Piping Rock qui devint la signature « American Style » de Hamilton.

Hamilton : 120 années au service de la mesure du temps
Un des autres points forts et incontournables de la marque est son lien étroit avec le monde de l’aviation. Cette relation a débuté dès 1919, grâce à son chronographe d’aéronautique qui s’imposa comme un véritable outil de navigation et veilla notamment sur le premier service postal aérien aux Etats-Unis entre Washington et New York.

Les montres Hamilton ont, tout au long de ce plus d’un siècle d’existence, marqué leurs différentes époques. On peut citer en exemple la Ventura, à la silhouette triangulaire si caractéristique, qui fut la première montre électrique (alimentée par une pile) au monde. Elle eut un franc succès avec son design innovant, à tel point qu’elle s’imposa jusqu’à Hollywood, portée par Elvis Presley dans le film Blue Hawaii en 1961.

On peut également citer la création en 1970 de la première montre digitale à affichage LED, la Pulsar. Une longue liste de moments clés ont enrichi l’histoire de la marque Hamilton, avec à chaque fois un regard tourné vers l’avenir. 120 ans plus tard, Hamilton marque toujours son époque. Aujourd’hui la marque propose une collection de montres, dont les lignes Khaki et American Classic s’inspirent de ses origines américaines, alliant l’esprit pionnier et le savoir-faire horloger suisse.

Hamilton et l’aviation

Un des domaines dans lequel le succès de montres Hamilton est le plus évident est sans conteste l’aéronautique. Cette relation a débuté très tôt dans l’histoire de la marque, plus précisément dès 1919. Son chronographe d’aéronautique, considéré comme un véritable outil de navigation fiable, veilla sur le premier service postal aérien aux États-Unis, entre Washington et New York. Dans les années 30, Hamilton devint même la montre officielle des grandes compagnies aériennes Trans World Airlines, Eastern Airlines, United Airlines et Northwest.

La marque prit ensuite goût à l’aventure en participant à des projets aussi ambitieux qu’une expédition au Pôle Nord ou le lancement des premiers vols commerciaux américains d’ouest en est. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Hamilton fabriqua un million de garde-temps destinés exclusivement aux forces armées américaines. La marque produisait également des instruments de navigation pour pilotes. Montés dans une boîte en bois ou métal, ils étaient maintenus à l’horizontal par un système de ressorts pour amortir les chocs.

Forte de cet héritage unique, Hamilton continue, aujourd’hui encore, de créer des montres de pilotes aux fonctions utiles et ce notamment grâce à son ambassadeur Nicolas Ivanoff, figurant parmi les meilleurs pilotes acrobatiques au monde. Ce pilote hors pair est un aviateur et instructeur de vol français.

Aux commandes de son puissant Edge 540, il porte haut les couleurs Hamilton dans de nombreuses compétitions. Il participe notamment aux championnats européens de voltige aérienne en Slovaquie en 2012. Nicolas Ivanoff ne se contente pas seulement de piloter sa machine orange et noire, mais il prodigue également ses conseils éclairés dans la conception des montres de pilotes Hamilton afin de créer de véritables outils de navigation.

La marque est également le chronométreur officiel de l’EAA Air Venture Oshkosh (Wisconsin, Etats-Unis), le plus grand meeting aérien du monde, ainsi que d’une série de meetings aériens réunissant en France les meilleurs talents de l’acrobatie aéronautique : les Free Flight World Masters. Hamilton est également partenaire d’escadrilles emblématiques dont les SnowBirds du Canada, les Silver Falcons d’Afrique du Sud, les Bekrut et les Russkie Vityazi de Russie, les espagnols de la Patrulla Aspa ou encore l’escadrille de Corée du Sud.

Fin 2011, la marque a conclu une collaboration exclusive avec Air Zermatt. De cette association entre Hamilton et la prestigieuse compagnie de secours et de transports alpins, est née une nouvelle montre de pilote : la Khaki Flight Timer. Ses multifonctions spécifiques en font un outil de vol complémentaire hautement qualifié. On y retrouve en particulier un carnet de vol personnalisé capable d’enregistrer toutes les informations relatives à 20 vols. Son lancement a été célébré par une édition spéciale portant le logo de la compagnie alpine.

L’investissement de la marque dans le monde de l’aviation génère le respect de beaucoup de pilotes. Hamilton propose de fait, des montres aux fonctions véritablement dédiées à l’aviation, de manière à ce qu’elles deviennent de réels outils de pilotage tout en conservant un design attractif.

Au sein de sa collection Khaki Aviation, Hamilton présente pour cette année de jubilé, une pièce aussi bien destinée aux pilotes qu’aux globe-trotters : la Khaki X-Patrol. Ce chronographe est équipé du nouveau calibre H-21 ayant une réserve de marche jusqu’à 60 heures. Sa table de conversion mécanique unique, donne les équivalents exacts d’une série d’unités du système métrique et du système impérial. Le fond ouvert de la montre intègre un design inspiré d’une hélice d’avion qui permet d’entrevoir le fonctionnement du mouvement automatique du chronographe.

La fameuse Khaki

Une des deux collections de montres Hamilton est la ligne Khaki. Ce nom se réfère à la collaboration de la marque avec l’armée américaine dont elle était le fournisseur officiel. On y retrouve non seulement une gamme dédiée à l’aviation, mais également les lignes Field et Navy.

Hamilton : 120 années au service de la mesure du temps

Hamilton : 120 années au service de la mesure du temps
La ligne Khaki Field puise son inspiration dans les garde-temps qui faisaient partie du paquetage des militaires américains. Pour obtenir son rôle de fournisseur officiel de l’armée américaine les montres Hamilton se devaient d’être efficaces, robustes, lisibles et fiables. Ces caractéristiques sont aujourd’hui encore l’ADN des Khaki Field. Parmi un éventail large, on peut citer la Pioneer, la Officer Auto Chrono, la Field Auto ainsi que la sobre et solide Titanium.

La ligne Navy, quant à elle, s’inspire de l’étroite collaboration avec la marine américaine pour laquelle Hamilton avait développé de véritables outils de navigation. En particulier, le chronomètre de marine Hamilton des années 40. Fabriqué à plus de 10 000 exemplaires, il fut le premier à être produit grâce à des méthodes industrielles et équipa, lors du second conflit mondial, plus de 10 000 navires américains.

En cette année 2012 et afin de marquer son 120e anniversaire, la marque a présenté une magnifique réinterprétation de ce chronomètre de marine : la Khaki Navy Pioneer Limited Edition. Dans cette collection on peut encore citer la sportive - idéale pour la plongée - BeLowZero 1000m, la pratique UTC ou encore la Navy GMT dotée d’un second fuseau horaire. Hamilton réinterprète aujourd’hui son rôle historique de fournisseur officiel des trois corps de l’armée américaine pour créer encore et toujours une ligne de montres idéales aux aventuriers des temps modernes.

Hamilton : 120 années au service de la mesure du temps
Hamilton et Hollywood

Hollywood… Un nom qui fait rêver tous les fans de cinéma. La capitale mythique du 7ème art est devenue une expression artistique majeure et un business hors norme. Pouvoir se vanter de placer ses produits dans de nombreux blockbusters, et cela depuis plusieurs décennies, n’est pas à la portée de n’importe qui.

Le fait est qu’Hamilton a su se créer un réseau impressionnant de costumiers lui permettant d’être présente dans les films hollywoodiens depuis plus de soixante ans ! C’est en 1951 que la première Hamilton figura dans le film « The Frogman ». Puis en 1961, c’est Elvis Presley qui porta à son poignet, dans le film Blue Hawaii, la fameuse Ventura, devenue depuis une montre icône.

Depuis, la relation entre Hamilton et la capitale américaine du 7ème art n’a fait que s’intensifier, avec plus de 400 apparitions dans des films de tous genres, sans compter les collaborations avec les cinémas chinois, français ou encore dans certaines superproductions indiennes tournées à Bollywood.

Cette relation s’est développée à tel point que ce sont les réalisateurs, responsables accessoires ou costumiers qui contactent Hamilton afin de développer des produits spécifiquement adaptés à leurs scénarios. Parmi ces nombreux films à succès, on peut citer le fameux 2001 : l’Odyssée de l’Espace de
Stanley Kubrick, Die Hard 4.0., Independance Day, A Beautiful Mind ou encore, la saga Men in Black.

Afin de mieux s’imaginer la collaboration entre Hamilton et les majors hollywoodiennes, on peut prendre l’exemple du film I Am Legend. Dans le scénario, Robert Neville vit à New York et dans un monde touché par un virus qui rend mortellement dangereux de sortir la nuit. La Khaki Twilight portée dans le film permet de régler l’heure du coucher et du lever du soleil.

De fait, chaque apparition Hamilton dans un film est toujours soigneusement étudiée et planifiée. Ces relations avec le cinéma, de toutes évidences très fortes, Hamilton a voulu encore les conforter. En 2006, la marque a créé un prix, non pas pour les stars, mais pour les artistes qui travaillent derrière les caméras : les Hamilton Behind The Camera Awards. Les grandes stars hollywoodiennes se déplacent chaque année à Los Angeles pour remettre personnellement les récompenses aux costumiers, réalisateurs, scénaristes, etc. qui leur ont permis d’accéder par leurs créations à ce statut de star. Les Hamilton Behind The Camera Awards connaissent un tel succès, que leur première version asiatique s’est déroulée en septembre 2012 à Pékin et a honoré le cinéma chinois et asiatique.

Hamilton et les innovations techniques

Hamilton a présenté depuis sa création de nombreuses innovations techniques. Comme indiqué précédemment, en 1912, la « Railroad Pocket Watch » contribua à la fiabilisation du réseau américain.

La majorité des montres Hamilton possédait (déjà !) un ressort de remontage avec une des meilleures réserves de marche de l’époque. L’année 1957 marqua l’apparition de la première montre électrique alimentée par une batterie, la Ventura. Sa forme asymétrique si particulière la rend exceptionnelle dans le paysage horloger aujourd’hui encore.

Dans les années 60, les Thin-O-Matic s’imposèrent parmi les montres automatiques les plus plates au monde. En 1970, Hamilton présenta la Pulsar, première montre digitale à affichage LED au monde. Inspirée par ce garde-temps au look futuriste, Hamilton créa en 2010, la Pulsomatic à affichage à cristaux liquides et équipée d’un nouveau mouvement automatique, le H1970 qui, une fois totalement rechargé, offre une autonomie de 120 jours.

En 1971, Hamilton développa la Pan Europ, l’un des premiers chronographes automatiques. Rééditée en 2012, la Pan Europ nouvelle génération est équipée du nouveau mouvement automatique exclusif à Hamilton, le H-31. En effet, Hamilton a aujourd’hui, outre des montres uniques, des calibres exclusifs H-21 et H-31 réalisés sur la base de mouvements Valjoux 7750 et 7753 modifiés techniquement. Le spiral a été miroité de manière à en optimiser la précision et la stabilité et le ressort de barillet a été amélioré de manière à augmenter la réserve de marche jusqu’à 60 heures.

La marque ne s’est pas arrêtée là et poursuit ses développements innovants au travers de la forte créativité de son LAB qui a notamment donné le jour à la X-02, nouvelle version de l’ODC X-01 développée pour 2001 : l’Odyssée de l’Espace. La X-02 surprend par sa forme incroyable et ses trois couronnes permettant de régler trois fuseaux horaires, chacun alimenté par son propre mouvement. Hamilton va naturellement poursuivre ces développements, en matière de technologie mais aussi de design en répondant notamment aux différents challenges que l’industrie cinématographique lui soumettra ainsi qu’aux exigences fonctionnelles des pilotes pour leur apporter soutien et performance.

Hamilton : 120 années au service de la mesure du temps
Hamilton American Classique : l’esprit américain

American Classic est certainement la ligne la plus imprégnée de l’esprit américain des montres Hamilton. Dès la création de ses premiers modèles, comme la Piping Rock, lancée en 1928 et connue pour être la montre des « Yankees », Hamilton s’est affirmée en prenant le leadership horloger en termes « d’American Style ».

Entre 1920 et 1960 le design des montres Boulton, Ardmore, Wilshire confirmèrent cette enviable position. En 1957, la Ventura révolutionna le monde horloger, non seulement en raison de son mécanisme électrique innovant mais aussi par son design. Hamilton a voulu pour son modèle devenu icône, une forme triangulaire originale, très futuriste pour l’époque, se distinguant des boîtiers ronds classiques. Les montres asymétriques Pacer, Regulus ou encore Everest s’imposèrent également dans le style Hamilton par leurs formes nouvelles.

Aujourd’hui la collection American Classic apporte, avec style, une touche « 21e siècle » aux modèles classiques Hamilton. On retrouve dans la ligne phare Jazzmaster, des montres emblématiques de cet esprit américain telles que la Jazzmaster Auto Chrono ou la symbolique Spirit of Liberty dont le cadran est orné de la citation de Andrew Hamilton (avocat de Lancaster ayant lutté pour la liberté d’expression aux Etats-Unis et ancien propriétaire du terrain où a été construite la manufacture Hamilton Watch) « Without liberty, Life is a misery » ou encore les Open Heart et Traveler GMT.

La ligne Shaped propose des pièces plus pointues comme l’iconique Ventura et d’autres inspirées de la relation particulière entre Hamilton et Hollywood, combinant passé et futur comme la Pulsomatic, la ODC X-02 ou la Time Player. Ces dernières créations sont conçues par le laboratoire Hamilton, le LAB, label sous lequel se cache une unité de création de montres imaginées pour le cinéma. Enfin, la ligne Timeless Classic propose de retrouver de magnifiques réinterprétations de montres ayant marqué leurs époques. Par exemple, l’épurée Thin-O-Matic, ou les superbes Railroad et Pan Europ.

Mais la star de 2012 est l’Intra-Matic, réinterprétation de son homonyme des années 1960. A l’époque, ce modèle était équipé d’un mouvement suisse automatique à micro-rotor Büren. L’Intra-Matic de 2012 intègre un mouvement automatique ETA 2892-2 et conserve le caractère du modèle original en arborant le logo Hamilton des années 60, un verre bombé, des index ultra épurés et un bracelet cuir à la finition vintage. La collection American Classic 2012 rend hommage à 120 années de créativité et continue de surprendre ses aficionados les plus fidèles.

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Décembre 2012 | Lu 7347 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos