Hermès Arceau Attelage Céleste : somptueux cadran émail grand feu pailloné


La Montre Hermès vient de présenter une splendide création baptisée Arceau Attelage Céleste. Une montre mécanique dotée d’un boitier en or blanc de 41 mm et d’un cadran en émail grand feu bleu translucide constellée de paillons en forme d’astres. Un motif qui s’inspire du vide-poches Hermès de Karen Petrossian.


Hermès Arceau Attelage Céleste
En plaçant 2012 sous le signe du « Temps devant soi », la Montre Hermès a décidé de se tourner cette année vers les merveilles du ciel et d’offrir à la collection Arceau un motif d’inspiration céleste.

La maison donne ainsi naissance à une pièce émaillée constellée de paillons en forme d’astres. Dans un ciel crépusculaire pailleté d’étoiles, le duc attelé -emblème de la maison- se détache discrètement.

Mis en perspective par la technique ancestrale et délicate de l’émail Grand Feu paillonné, le cadran de la montre Arceau Attelage Céleste rend un hommage aux savoir-faire perpétués au sein des ateliers Hermès : ceux où la main de l’homme donne vie à la matière.

Complexe, exigeante, la maîtrise de l’émail paillonné est le privilège de quelques rares artisans... D’abord minutieusement gravé à la main sur le cadran en or, le motif qui reproduit un détail d’un vide poche Hermès est ensuite recouvert de pigments bleus translucides, qui subissent de nombreuses cuissons au four à près de 800°.

Des paillons d’or en forme d’étoiles, que l’émailleuse est allée jusqu’à réaliser elle-même, sont ensuite délicatement placés dans la matière au cours de l’émaillage. Ils ponctuent ainsi le ciel et viennent accentuer l’effet de profondeur du cadran.

Derrière le visage astral se cache le mouvement H1928 exclusivement produit chez Vaucher Manufacture Fleurier et sa masse oscillante en or massif décorée d’une constellation de H, visible par le fond saphir du boîtier.

Prolongeant le boîtier rond en or blanc des attaches asymétriques brident une lanière en alligator indigo, en écho discret à l’univers équestre cher à Hermès.

Spécificités techniques de la montre Hermès Arceau Attelage Céleste

Mouvement mécanique à remontage automatique H 1928
25,6 mm de diamètre (11 ½ lignes)
3,5 mm d’épaisseur
28’800 alternances par heure (4Hz)
220 composants dont 32 rubis
Anglage et polissage à la main des ponts et des mécanismes
Décor spécifique Hermès (semis de H)
Masse oscillante en or

Réserve de marche : 55 heures grâce à un double barillet en série

Fonctions : heure, minute

Boîtier or blanc 750 (55 grammes)
41 mm de diamètre
Étanche à 30 mètres

Cadran émail « grand feu » paillonné bleu translucide
Inspiré du vide poches Hermès de Karen Petrossian
Glace : Saphir antireflet sur la lunette et le fond

Bracelet alligator mat bleu indigo, boucle ardillon en or blanc 750 (5.75g)

Référence : 038099WW00

Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Mai 2012 | Lu 2954 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques