Hermès Dressage : belles mécaniques


La Montre Hermès présente une belle réinterprétation de son modèle Dressage, imaginée en 2003 par le designer Henry d’Origny. Une pièce élégante, classique, aux formes intemporelles, dotée d’un boitier de 40.5 mm en acier ou or rose et d’un très beau calibre manufacture exclusif Vaucher Hermès H1837.


Hermès Dressage : belles mécaniques
C’est incontestable… Le temps est en mouvement chez Hermès qui modernise la montre Dressage.

Imaginée à l’origine en 2003 par le designer Henri d’Origny, ce garde-temps exprime aujourd’hui « une esthétique plus que jamais contemporaine en restant fidèle à son tempérament d’origine » assure la marque dans son communiqué.

Si le boîtier conserve ses dimensions (40.5 x 38.4 mm), il offre au cadran noir ou argenté opalin, une ouverture plus large, soulignant ainsi sa rondeur et les aiguilles dauphines ajourées qui le parcourent.

Sa forme tonneau biseautée renforce le galbe et le caractère singulier de cette pièce qui se décline en deux versions or rose et huit en acier.

Toutes équipées du calibre manufacturé H1837, c’est au choix la petite seconde ou le quantième qui s’égrènent à 6h.

Sélectionnés dans la plus pure tradition sellière de la maison de la rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris, les cuirs habillent les bracelets confectionnés dans ses ateliers en Suisse.

Edition limitée à 175 exemplaires pour la version parée d’or rose et de noir, référence aux 175 ans de la Maison Hermès.

Spécificités techniques de la montre Hermès Dressage

Mouvement mécanique à remontage automatique, Manufacture Vaucher H1837, 193 composants,

Réserve de marche de 50 heures

Fonctions : heure, minute, seconde

Boîtier or rose (18K) ou acier inoxydable, 40.5 x 38.4 mm

Etanche à 50 m / 5 ATM

Cadran argenté opalin ou noir, frappe verticale en son centre
Aiguilles dauphines ajourées, index et chiffres en relief rhodiés ou or rose
Petite seconde à 6h

Bracelet alligator mat havane, mat noir ou en acier inoxydable

Hermès Dressage

Montres-de-luxe.com | Publié le 18 Juillet 2012 | Lu 2490 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques