IWC Big Pilot : une grande montre d’aviateur pour un grand pilote et un grand écrivain


La manufacture horlogère IWC (Groupe Richemont) dédie cette année son Edition Antoine de Saint-Exupéry à l’un de ses modèles les plus emblématiques : sa fameuse Big Pilot, une montre d’aviateur dotée d’un boitier de 46mm et d’une réserve de marche exceptionnelle de sept jours. Bref, une grande et belle montre d’aviateur… En hommage à un grand pilote et un grand écrivain !


IWC Big Pilot : une grande montre d’aviateur pour un grand pilote et un grand écrivain
IWC a d’ores et déjà dédié trois éditions spéciales de ses montres d’aviateur au pilote et auteur Antoine de Saint-Exupéry et à ses romans consacrés à l’aviation.

La quatrième série rend hommage à son oeuvre littéraire complète. Et cela ne pouvait naturellement être qu’une… Grande Montre d’Aviateur ou Big Pilot.

Avec la quatrième édition spéciale Antoine de Saint-Exupéry, la collection des montres d’aviateur avec lesquelles IWC rend hommage au pilote passionné et grand humaniste est maintenant au grand complet.

Contrairement aux éditions précédentes, ce n’est pas un roman précis faisant référence à l’aviation qui constitue le cadre de cette édition limitée, mais l’œuvre littéraire intégrale de l’auteur.

Né le 29 juin 1900 à Lyon, il est abattu et s’écrase en mer à l’âge de 44 ans, lors d’un vol de reconnaissance militaire au-dessus du Midi de la France. L’année de naissance, 1900, détermine cette fois-ci le nombre de pièce qui sera réalisé avec l’initiale « A. » comme Antoine sur le cadran brun tabac.

C’est la montre d’aviateur Chrono-Automatic qui a inauguré en 2006 la série des éditions spéciales d’IWC créées en l’honneur d’Antoine de Saint-Exupéry. Par son nombre limité (1931 exemplaires), elle se référait au roman « Vol de Nuit » paru en 1931. Elle a été suivie, en 2007, par la Montre d’Aviateur Automatic, qui s’est inspirée du roman « Courrier Sud » publié en 1929 comme thème de l’édition spéciale limitée à 1929 exemplaires. En 2008, la Montre d’Aviateur UTC a commémoré l’oeuvre « Terre des Hommes », qui est parue en 1939 –et donc, fabriqué en 1939 montres en acier inoxydable et en or ainsi qu’un exemplaire, non commercialisé, en platine, qui a été vendu à des fins caritatives. La recette de la vente aux enchères sera utilisée dans le respect de l’esprit du poète, en coopération avec la Société Civile pour l’Oeuvre et la Mémoire d’Antoine de Saint Exupéry.

IWC Big Pilot : une grande montre d’aviateur pour un grand pilote et un grand écrivain
Ce sera aussi le cas pour la quatrième édition spéciale. 1.149 exemplaires en acier inoxydable, 500 en or rose, 250 en or blanc et l’exemplaire non commercialisé en platine, qui va, lui aussi, être vendu aux enchères –au total 1900 exemplaires, par analogie à la date de naissance du poète et pilote.

Dans le cadre d’une coopération de longue durée avec les héritiers et administrateurs du legs littéraire de Saint Exupéry, IWC Schaffhausen s’était en outre déjà engagé en 2006, pour que celui qui reste le Français le plus connu après Napoléon, bénéficie d’une exposition permanente, au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, près de Paris.

Ainsi, depuis 2006, outre la présentation de manuscrits, d’objets personnels et de quelques pièces de son avion qui ont été remontées au jour, ce musée met en lumière, à travers une présentation multimédia, l’oeuvre éclectique du pilote, auteur, inventeur et artiste.

Rappelons que la biographie de Saint-Exupéry est étroitement liée aux débuts et à l’essor de l’aviation moderne. En tant que pilote de chasse, pilote de l’aéropostale et aventurier volant, il décrit intimement sa propre profession de foi d’écrivain : « Il faut tout d’abord apprendre à voir, puis écrire ». La cabine du pilote était son poste d’observation. Et cela lui a permis –à lui qui, en tant que pilote de chasse, a été le témoin d’infinies atrocités– de parvenir à une profonde humanité. Parlant de lui-même, il a dit un jour qu’il n’avait pas tué un seul être humain, mais qu’il s’est battu avec les mots, contre l’inanité de la guerre.

Sa disparition à bord d’un avion de reconnaissance a longtemps nourri les supputations les plus hardies (voire les plus incongrues) et fait penser à une phrase tirée de son livre le plus célèbre, où le « Petit Prince », peu avant d’être mordu par le serpent et de quitter la terre, déclare au pilote qui s’est posé dans le désert : « J’aurai l’air d’être mort et ce ne sera pas vrai ».

Saint Exupéry, lui aussi, a continué de vivre à travers ses oeuvres. Et, de même que chaque édition spéciale d’IWC a été accompagnée d’une édition particulière de ses oeuvres, la Big Pilot qui commémore son oeuvre intégrale sera livrée avec une édition exclusive de sa biographie.

Quant à la Big Pilot elle-même, cette icône parmi les montres de pilote professionnelles, tout a déjà été dit depuis longtemps : dans l’imposant boîtier de 46 mm de diamètre officie le grand calibre IWC 51111 avec remontage Pellaton automatique qui procure une réserve de marche de sept jours. Le mouvement de manufacture est équipé d’un spiral Breguet et d’un balancier équilibré avec précision. Un grand affichage de la date et une seconde au centre avec dispositif d’arrêt, avec en plus une couronne oignon vissée, un verre saphir traité antireflet sur chaque face et le bracelet en cuir riveté font de ce modèle, « ne déclaration de sûreté de soi affichée au poignet » souligne la marque dans son communiqué.

Cette édition spéciale Saint Exupéry se distingue du modèle classique par son cadran couleur brun tabac et par une autre typographie des grands chiffres arabes. L’expert ou l’amateur éclairé l’identifiera aussi immédiatement au « A. » –l’initiale originale de Saint-Exupéry qui se prénommait Antoine– à « 9 heures ». Le fond de la montre arbore une gravure qui représente l’écrivain en tant que pilote de chasse.

Spécificités techniques de la Big Pilot Edition Antoine de Saint Exupéry

IWC Big Pilot : une grande montre d’aviateur pour un grand pilote et un grand écrivain
Ref. IW5004

Mouvement
Calibre 51111
Alternances 21 600/h
Rubis 42
Réserve de marche 7 jours (168 h)
Remontage automatic

Boîtier
Matériau platine, or blanc, or rose, acier inoxydable
Verre saphir, antireflet
Couronne couronne oignon vissée
Etanchéité 6 bar
Diamètre 46mm
Hauteur 16mm

Poids
Montre en platine
avec bracelet en cuir de veau brun 226 g
Montre en or blanc
avec bracelet en cuir de veau brun 185 g
Montre en or rose
avec bracelet en cuir de veau brun 183 g
Montre en acier inoxydable
avec bracelet en cuir de veau brun 147 g

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Avril 2009 | Lu 11277 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques