IWC Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois : une légende est née !


La manufacture horlogère IWC (groupe Richemont) présente une pièce hors norme. Une montre d’aviateur d’exception baptisée Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois qui a la particularité d’afficher la date et le mois de manière digitale. Une fonction originale intégrée dans un calendrier perpétuel doublé d’un chrono flyback abritée dans un boitier de 46 mm en or rouge.


IWC Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois
Lorsqu’un pilote aux commandes de l’un des rares Spitfire encore en état de voler s’annonce à l’atterrissage, il se verra peut-être prier par la tour de contrôle de bien vouloir effectuer un petit tour d’honneur au-dessus de l’aérodrome.

En effet, cette « légende des airs » fascine les pilotes et les passionnés d’aviation du monde entier.

Admirent-ils sa silhouette élégante aux ailes à la forme elliptique ? Ou peut-être le son rauque du moteur de 2.050 chevaux ? Les deux probablement et bien plus encore.

L’Air Marshal Cliff Spink, l’un des derniers pilotes de Spitfire actif, l’a formulé ainsi : « de tous les avions que j’ai pilotés, aucun ne m’a donné comme le Spitfire une sensation aussi forte d’être aux commandes d’un chef-d’œuvre de technique ».

La montre IWC Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois (réf. 379103) emprunte bien évidemment son nom à cet avion de légende…

Le nombre d’affichages et de complications sur le cadran souligne sa position exceptionnelle au sein de la famille des Montres d’Aviateur IWC. Il n’y a bien sûr pas 79 instruments comme dans le cockpit du Spitfire, mais leur nombre n’en est pas moins inhabituel pour une montre d’aviateur. Le cadran paraît cependant bien équilibré, lisible et ordonné.

Pour la première fois, une Montre d’Aviateur IWC affiche la date du jour et le mois de manière digitale avec de grands chiffres. Ce design est inspiré des instruments de bord qui donnaient des indications importantes telles que l’altitude de vol sous forme de chiffres déjà à l’époque des pionniers de l’aéronautique. L’affichage digital a une longue tradition chez IWC également. En effet, la manufacture de Schaffhausen produisait il y a plus d’un siècle déjà, les toutes premières montres dotées d’un affichage digital des heures et des minutes grâce au système Pallweber. IWC était alors très en avance sur son temps !

Aujourd’hui, alors qu’un nombre croissant de personnes préfèrent l’affichage analogique de l’heure, l’indication de la date en chiffres s’est généralisée. Un grand savoir-faire technique reste cependant nécessaire pour afficher le jour et le mois de manière digitale sur le cadran d’une montre mécanique, à l’aide d’un rouage raffiné. La Spitfire actuelle avec calendrier perpétuel est également dotée d’une petite fenêtre à « 6heures » qui affiche le cycle quadriennal des années bissextiles qui s’achèvera le 29 février 2012. Le calendrier perpétuel tient compte, bien sûr, de cet événement sans que le porteur de la montre ne doive s’occuper de quoi que ce soit. Les trois affichages sous forme de chiffres impliquent l’avancement synchronisé de cinq disques au maximum –sans la moindre influence sur la marche de la montre.

IWC Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois
Le mécanisme sautant conçu dans ce but emmagasine la force nécessaire. Il prélève un peu d’énergie chaque fois que l’aiguille dépasse minuit, la garde en réserve et la libère juste au moment où les disques de la date et du mois à la fin du mois ainsi que le disque de l’année bissextile à la fin de l’année sont avancés.

Le calendrier perpétuel se règle aisément au moyen de la couronne. Il ne nécessitera une correction qu’en 2100, car, contrairement au cycle habituel des années bissextiles, l’année 2100 n’est pas bissextile.

Cette nouvelle Spitfire offre une autre particularité au sein de la famille des Montres d’Aviateur : tandis que les temps chronométrés jusqu’à 60 secondes s’affichent comme d’habitude au moyen de l’aiguille centrale du chronographe, les heures et les minutes chronométrées se lisent facilement sur le compteur à « 12 heures », comme s’il s’agissait d’une « montre dans la montre ».

La fonction flyback permet quant à elle de remettre le chronographe à zéro sans devoir l’arrêter au préalable. Cette fonction trouve elle aussi son origine dans l’aviation des années 30 et 40 lorsque les pilotes devaient réaliser des rayons de courbure déterminés au sein d’un certain laps de temps ou interrompre des manœuvres de vol et les relancer immédiatement.

Pour pouvoir réaliser la « montre dans la montre », les horlogers d’IWC ont développé le calibre de manufacture 89800 avec un mécanisme automatique à doubles cliquets particulièrement performant. Le mouvement comprend 474 pièces ( !) et offre une très confortable réserve de marche de 68heures… Le fond en verre saphir permet de son côté d’admirer le mouvement avec sa masse oscillante inhabituelle avec un Spitfire silhouetté en filigrane (très réussi).

Cette montre est proposée en or rouge 18 carats pour le boîtier et les poussoirs. Les zones telles que le cercle d’emboîtage, les poussoirs et le fond de la montre sont minutieusement travaillées à la main par des spécialistes expérimentés. L’alternance dynamique de surfaces polies et satinées confère à la montre son look d’exception.

Le cadran ardoise aux reflets métalliques avec finition soleil contraste avec le ton chaud de l’or et du brun du bracelet en cuir. Les aiguilles, les chiffres et les appliques dorées recouvertes d’un enduit luminescent assurent une lisibilité optimale de jour comme de nuit.

Spécificités techniques de la montre IWC Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois

Mouvement de chronographe mécanique, fonction stop heure, minute et seconde, compteurs des heures et des minutes réunis dans un compteur à 12 heures, fonction flyback, petite seconde avec dispositif d’arrêt, calendrier perpétuel, grand affichage à deux chiffres de la date et du mois, affichage des années bissextiles, couronne vissée, verre saphir avec fixation assurée en cas de dépressurisation, fond transparent en verre saphir, masse oscillante en forme de Spitfire

Calibre 89800
Remontage automatique
Fréquence 28800 A/h / 4Hz
Rubis 52

Réserve de marche 68 h

Boîtier en or rouge 18carats, cadran ardoise, bracelet en alligator brun, boucle déployante en or rouge 18carats
Verre saphir bombé, antireflet sur les deux faces
Diamètre 46 mm
Hauteur 17,5 mm

Étanche 6 bar

IWC Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois : une légende est née !

Vendredi 24 Février 2012
Lu 3040 fois




Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques