JeanRichard Aeroscope : la passion du ciel


La marque horlogère suisse JeanRichard poursuit le développement de ses collections de montres sportives avec l’arrivée en 2013 de l’Aeroscope. La « pilote » de la gamme qui comprend également une montre de plongée (Aquascope) et une montre de baroudeur (Terrascope). Ce chrono tricompax en « V »/date est doté d’un imposant boitier de forme coussin en titane de 46 mm (étanche 100 mètres) abritant un calibre mécanique automatique.


JeanRichard Aeroscope
JeanRichard s’est inspiré du look technique des instruments de vol pour créer une collection évoquant tout l’univers du ciel.
 
Signe de reconnaissance : une lisibilité hors pair, avec de grands chiffres et index luminescents se détachant en orange, blanc ou noir –selon les versions- sur les fonds contrastés.
 
Le mouvement de chronographe automatique mesure avec précision les exploits aériens ; il se pilote au doigt et à l’œil grâce aux poussoirs allongés, à la grosse couronne très maniable et aux aiguilles « flèches » ajourées, rehaussées, elles aussi, de revêtement luminescent. Les cadrans se déclinent en noir ou gris rhodié, avec satinage vertical et compteurs en creux « satiné circulaire », ou en blanc mat.
 
Le boîtier coussin en titane –métal prisé en aéronautique- allie robustesse et légèreté. Sa construction en plusieurs pièces, avec une large lunette ronde « satiné vertical », permet d’alterner les finitions satinées et polies et de jouer sur les couleurs du métal –naturel ou noir, grâce à un revêtement DLC. La collection laisse ainsi le choix entre un grand nombre de versions allant des pièces en titane gris à celles en titane noir, en passant par diverses combinaisons de carrures, brancards et lunettes. De quoi combler tous les goûts.
 
La construction sophistiquée du boitier se distingue par ses divers éléments superposés et fermement maintenus dans un « container » –le tout renforcé par deux brancards latéraux fixés par des vis en titane. La fabrication d’un seul boîtier exige près de 70 opérations, de l’étampage des pièces à l’assemblage final. Ce concept astucieux n’est pas seulement gage de robustesse et d’étanchéité. Il permet aussi de varier les matériaux (acier, titane naturel, titane noir, or rose) et les finitions (satiné vertical, satiné circulaire, poli) pour donner à chaque collection et à chaque modèle sa personnalité.
 
L’hommage à la conquête des airs est ici renforcé par des bracelets en cuir Barenia noirs ou bruns dotés de coutures contrastées écrues ou orange. L’Aeroscope se porte également sur un bracelet en caoutchouc noir, blanc, orange ou gris, avec relief exclusif, signature JR et boucle déployante, ou un bracelet en titane naturel ou noir, avec finitions alternées et fermoir papillon.
 
Pour accompagner l’envol de ce chronographe, JeanRichard a choisi un « parrain » d’exception, connu pour son sang-froid, sa maîtrise et sa passion des airs. Pilote chevronné, le commandant de bord Chesley « Sully » Sullenberger est entré dans l’histoire le 15 janvier 2009 en faisant amerrir son Airbus A320 dans l’Hudson River, à New York, sauvant ainsi la vie à 155 personnes. Un exploit qui a fait de lui un héros – et incarne parfaitement l’esprit de la nouvelle collection Aeroscope.

Spécificités techniques de la montre Aeroscope JeanRichard

Boîte en titane et titane recouvert de DLC poli et satiné
Lunette en titane grave et remplie de peinture noire
Protèges-poussoirs en composite fibre de carbone
Dimensions : 46 mm (3 – 9 h)
Hauteur : 12,67 mm
Verre saphir antireflets
Fond vise en titane, gravé

Etanche à 100 m

Mouvement JR66, remontage automatique
Calibre : 12 ½’’’
Fréquence : 28,800 alternances / heure (4 Hz)
Rubis : 43

Réserve de marche : minimum 42 heures

Fonctions : heure, minute, chronographe, petite seconde à 3h, date

Cadran gris satiné vertical
Compteurs gris satinés circulaires
Chiffres arabes et index décalqués en matière luminescente noire
Aiguilles des heures et minutes squelettes rhodiées et en matière luminescente noire
Aiguille des seconds vernie rouge avec la pointe recouverte de matière luminescente

Bracelet en caoutchouc gris
Boucle déployante en acier
Bracelet en veau Barenia noir avec boucle déployante et bracelet en titane avec boucle papillon également disponibles

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Mai 2013 | Lu 1084 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques