JeanRichard : deux Terrascope et une 1681… Black is back !


L’horloger suisse JeanRichard étoffe ses lignes Terrascope et 1681, déjà emblématiques de la marque, avec l’arrivée de trois nouveaux modèles qui mettent le noir à l’honneur : boitier DLC noir avec cadran full black chiffres arabes, boitier DLC noir avec cadran index ou enfin, boitier acier avec brancard or rose et cadran noir. Black is back !


JeanRichard : deux Terrascope et une 1681… Black is back !
Dans cette première version, le boîtier de forme coussin en acier -44mm / étanche 100 mètres pour tous ces modèles-, s’orne d’un revêtement DLC noir avec surface poudrée mate. Ses finitions sont entièrement microbillées. Seuls repères essentiels, les aiguilles « feuilles » des heures et des minutes ainsi que la date se détachent sur le cadran noir (avec chiffres arabes) grâce à un revêtement luminescent beige, qui lui donne un look un peu vintage. Dans cet écrin bat un mouvement manufacture JR1000 à remontage automatique, avec rotor noir doté d’un décor exclusif visible à travers un fond transparent. Cette pièce est équipée d’un bracelet en veau Barénia.
 
La deuxième version s’habille également d’un revêtement DLC noir. Ici, l’alternance de finitions « satiné vertical » sur les surfaces plates et microbillées sur les biseaux souligne le design original de la montre, avec sa construction robuste en plusieurs pièces et son alliance entre un boîtier coussin et une lunette ronde. Les index et les aiguilles se distinguent en toute clarté sur le cadran noir mat grâce à leur découpe différenciée et au revêtement luminescent blanc. La touche sportive est complétée par un bracelet en caoutchouc noir avec boucle déployante. Le mouvement mécanique à remontage automatique assure précision et fiabilité 24 heures sur 24.
 
La troisième version est dotée d’un boîtier en acier illuminé par des brancards en or rose et un cadran noir. Là encore, la construction du boîtier en plusieurs pièces permet d’alterner surfaces « satiné vertical » et biseaux polis pour faire jouer la lumière. Le fond noir mat fait ressortir la géométrie du cadran, avec ses index appliques et ses grandes aiguilles recouverts d’or rose et d’un revêtement luminescent. Le bracelet en alligator noir, avec boucle déployante, complète l’harmonie.


Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Janvier 2014 | Lu 839 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques