Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



L’homme qu’on aimait trop : Guillaume Canet porte une Omega De Ville



L'homme qu'on aimait trop
Dans le film L’homme qu’on aimait trop (2014) d’André Téchiné, Guillaume Canet porte une Omega De Ville Hour Vision en or rose.
 
L’histoire :

L’histoire se déroule à la fin des années soixante-dix, une époque marquée par la guerre des casinos sur la côte d’Azur.
 
André Téchiné s’est intéressé aux mémoires de Renée Le Roux écrites par son fils Jean-Charles « une femme face à la Mafia », un livre qui traduit le processus de « prise de pouvoir, les méthodes utilisées pour couler un casino… sa part de brutalité et de servilité. Il fallait accompagner sans ellipse toutes les étapes factuelles, jusqu’à la chute, jusqu’à la défaite. Cet aspect guerrier, puisé dans la réalité, structure le récit ».
 
Maurice Agnelet (Guillaume Canet) vient bouleverser l’intrigue aux côtés d’Agnès Le Roux, et fait naître une opacité inquiétante, « un homme qui se protège de ses propres émotions, et qui a ce côté fermé, tout en étant charmant et charmeur ».
 
La montre de Maurice Agnelet apparait comme un accessoire indispensable à toutes les étapes de l’intrigue.
 
Avec : Catherine Deneuve, Adèle Haenel, et Guillaume Canet
 
Sortie le 16 juillet 2014


Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Juillet 2014 | Lu 8243 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos