La pendule Jaeger-LeCoultre Atmos Hermès : un splendide exemple de co-branding


Atmos Hermès est le résultat d’un beau partenariat entre trois prestigieuses maisons de luxe : Hermès, Jaeger-LeCoultre et les Cristalleries de Saint-Louis. Une splendide pendule de cristal qui sera proposée en édition limitée à 176 exemplaires.


La pendule Jaeger-LeCoultre Atmos Hermès : un splendide exemple de co-branding
Savoir-faire perpétué au fil des décennies, goût pour l’innovation, philosophie de l’exigence, chacune de ces trois prestigieuses maisons partage les mêmes valeurs. A commencer par cette conception du temps, indissociable de la fabrication artisanale.

Jeu de transparence et d’opalescence, association du verre et du métal, union d’artisanats d’exception associant rigueur du métal et fragilité du cristal définissent la pendule Atmos Hermès.

En donnant une forme à l’immatériel, elle crée un lien fort entre l’homme, son environnement et ce qui l’interroge depuis toujours : le temps.

Dans une étonnante sphère de cristal, vient se loger un mouvement unique, quasi perpétuel, mis au point par la manufacture Jaeger-LeCoultre. Depuis 1928, le mécanisme de la pendule Atmos étonne en effet par son fonctionnement : sans pile, sans électricité, sans batterie, il vit de l’air du temps à travers un principe astucieux.

Dans une capsule hermétiquement close, un mélange gazeux se dilate quand la température augmente, et se contracte quand elle baisse. Solidaire du ressort d’entraînement de la pendule, la capsule fonctionne comme un soufflet, remontant en permanence le mouvement.

Sa sensibilité est telle qu’une variation d’un degré suffit à le faire fonctionner pendant quarante-huit heures. Son balancier n’oscille que deux fois par minute au lieu de 300 fois en moyenne pour une montre-bracelet classique, laquelle consomme 250 fois plus d’énergie qu’une pendule Atmos.

Une construction ingénieuse dont les 190 composants sont assemblés avec précision au sein de la manufacture. Poursuivant cette approche artisanale exigeante, Hermès a ensuite confié aux Cristalleries de Saint-Louis la réalisation du globe, fabriqué selon la technique du doublé, qui consiste à superposer les couches de cristal, dont une de couleur. Au sein des Cristalleries, seuls six maîtres verriers possèdent la maîtrise et l’expérience requises.

Dans un premier temps, le souffleur cueille l’émail blanc en fusion avec l’extrémité de sa canne et le travaille jusqu’à réaliser une boule. Puis il lui donne son volume à l’aide d’une mailloche, un cube de bois évidé, jusqu’à obtenir une « coupelle ». Cette première étape est d’autant plus difficile à réaliser que l’opacité de la matière empêche l’artisan de voir les différentes épaisseurs de l’émail. En parallèle, quatre maîtres verriers préparent une sphère de cristal clair en la « maillochant » et en la réchauffant.

Vient ensuite l’opération du doublage : le verrier détache la coupelle de l’extrémité de sa canne, tandis qu’un autre y fait couler le cristal clair. Les deux matières superposées sont alors travaillées ensemble, puis déposées dans un module de trente centimètres de diamètre. Elle est placée dans un « four à recuire » pour un refroidissement progressif –afin d’éviter que le verre éclate.

La sphère, d’une dizaine de kilos, est percée pour accueillir le mouvement de la pendule. Enfin, elle est taillée et polie de façon à laisser apparaitre des perles transparentes et révéler un subtil jeu de lumière.

Spécificités techniques de la pendule Jaeger-LeCoultre Atmos Hermès

Forme/dimensions Sphère, 276 x 276 x 272 mm
Matière Globe en cristal transparent des Cristalleries de Saint-Louis, doublé en émail blanc
Socle rhodié 172 mm
Poids 10 kg (+/- 1 kg)
Glace Verre minéral extra-blanc avec sérigraphie noire
Aiguilles Dauphines noires

Mouvement
Type Jaeger-LeCoultre 560a, mécanique à remontage quasi perpétuel grâce aux fluctuations de température
Empierrage 15 rubis
Balancier annulaire
Fréquence 1 alternance par minute
Décoration Rhodié satiné / poli

Fonctions Heure, minute

La pendule Jaeger-LeCoultre Atmos Hermès : un splendide exemple de co-branding

La pendule Jaeger-LeCoultre Atmos Hermès : un splendide exemple de co-branding

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Mars 2013 | Lu 1310 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques