Lange 1 Daymatic de Lange & Söhne : quand la célèbre Lange 1 devient automatique…


La manufacture horlogère allemande Lange & Söhne (groupe Richemont) poursuit le développement de son iconique Lange 1 avec l’arrivée de la Lange 1 Daymatic, un garde-temps de 39.5 mm en or jaune, or rose ou platine doté d’un mouvement manufacture automatique indiquant en plus de la grande date, un affichage rétrograde du jour de la semaine.


Lange 1 Daymatic de Lange & Söhne : quand la célèbre Lange 1 devient automatique…
Depuis son lancement il y a quinze ans, la Lange 1 s’est imposée comme le visage d’A. Lange & Söhne. Avec son cadran aux affichages excentrés et sa grande date brevetée, elle est devenue la signature de la célèbre manufacture de Glashütte « in Saxonia ».

« Reconnaissable au premier coup d’oeil, elle est l'une des montres-bracelets les plus commentées de tous les temps. Elle est également l'une des plus belles réussites de la prestigieuse maison horlogère » souligne la marque dans son communiqué.

Sa popularité a motivé la constitution d’une famille complète de Lange 1 avec six modèles distinctifs qui partagent tous une caractéristique : un mouvement à remontage manuel avec double barillet et une réserve de marche de trois jours affichée dans un indicateur de réserve de marche évolutif.

Mais jusqu’à ce jour, il n’existait pas de Lange 1 à remontage automatique... C’est à présent chose faite. Pour les inconditionnels de cette montre et pour tous ceux qui prenaient plaisir à lui redonner l’énergie nécessaire, la manufacture présente aujourd’hui la Lange 1 Daymatic à remontage automatique avec affichage rétrograde du jour de la semaine.

Lange 1 Daymatic de Lange & Söhne : quand la célèbre Lange 1 devient automatique…

Lange 1 Daymatic de Lange & Söhne : quand la célèbre Lange 1 devient automatique…
Cette montre marque l’avènement d’une nouvelle ère. A première vue, elle a quelque chose de familier (forcément !) ; pourtant, à y regarder de plus près, elle innove en tous points.

Equipée d’un mouvement automatique nouvellement conçu, elle offre une nouvelle perspective de la Lange 1.

« Le cadran de la Lange 1 Daymatic est le reflet parfaitement symétrique du modèle classique à remontage manuel » précise encore la marque. Seuls les connaisseurs reconnaîtront cette particularité discrète de la Lange 1 à remontage automatique.

Les montres étant généralement portées au poignet gauche, cette configuration présente un avantage indéniable puisque, lorsque l’on remonte sa manche, la première chose que l’on voie est la donnée la plus importante : l’heure.

Logiquement, la grande date brevetée a quitté sa position habituelle pour s'afficher en haut à gauche, et non plus à droite. Pour l’équilibre, l’affichage rétrograde du jour de la semaine a été placé directement sous elle et remplace l'indicateur de réserve de marche, qui a moins de raison d’être sur un modèle à remontage automatique.

Lange 1 Daymatic de Lange & Söhne : quand la célèbre Lange 1 devient automatique…
La date et le jour de la semaine peuvent être corrigés séparément au moyen de deux poussoirs. A l’instar de la version classique de la Lange 1, les affichages de la Lange 1 Daymatic sont agencés sur le cadran en argent massif.

Ainsi, le centre de la grande date et les arbres des aiguilles du jour de la semaine et des secondes se trouvent sur le même axe vertical, formant la base d'un triangle isocèle dont le sommet coïncide avec le centre du cadran principal.

Le boîtier de cette nouvelle Lange en or jaune, or rose ou platine affiche un diamètre de 39,5 millimètres, exactement un millimètre de plus que la Lange 1. Il abrite le nouveau calibre L021.1 à remontage automatique, entièrement nouveau.

Le lourd rotor central, délicatement gravé de la signature « A. Lange & Söhne », assure le remontage ; il occupe l'intégralité du diamètre de 31,6 millimètres du mouvement. Située sur le pourtour extérieur du rotor, la masse centrifuge en platine convertit les mouvements du poignet les plus infimes en une énergie cinétique permettant le remontage de la montre. Lorsqu’il est remonté à fond, le spiral dispose d'une réserve de marche de 50 heures.

Le mouvement abrite de nombreux éléments « signés Lange », notamment un coq de balancier gravé à la main, un échappement sans raquette basé sur une grande roue de balancier à masselottes d’équilibrage excentrées et un spiral fabriqué dans les ateliers de la manufacture, oscillant à une fréquence de 21600 alternances par heure. Soulignant l’artisanat Lange, sept chatons en or sont maintenus par des vis bleuies par traitement thermique.

Spécificités techniques de la Lange 1 Daymatic

Lange 1 Daymatic de Lange & Söhne : quand la célèbre Lange 1 devient automatique…
Mouvement de manufacture Lange, calibre L021.1, à remontage automatique, fabriqué selon les plus hauts critères de qualité Lange et assemblé et décoré à la main ; réglage de précision en cinq positions ; rotor central avec masse centrifuge en platine ; coq de balancier gravé à la main
Nombre de pièces du mouvement : 426
Rubis : 67
Chatons en or vissés : 7
Echappement à ancre
Balancier à vis antichoc en glucydur avec masselottes d’équilibrage excentrées, spiral de qualité supérieure fabriqué au sein de la manufacture, fréquence de 21 600 alternances par heure, mécanisme de mise au repère breveté avec vis latérales et ressort col de cygne

Réserve de marche 50 heures, remonté à fond

Fonctions :
Heures, minutes, petites secondes avec arrêt secondes, grande date brevetée, affichage rétrograde du jour de la semaine

Correcteurs : couronne pour le remontage et la mise à l'heure de la montre, poussoirs pour la correction de la date et du jour de la semaine

Dimensions du boîtier : diamètre : 39,5 millimètres ; épaisseur : 10,4 millimètres
Dimensions du mouvement : diamètre : 31,6 millimètres ; épaisseur : 6,1 millimètres

Références 320.021 ; 320.032 ; 320.025
Cadran
Argent massif, champagne
Argent massif, argenté
Argent massif, rhodié
Aiguilles Or blanc Or rose Or rhodié

Glace et fond Verre saphir (dureté de 9)

Bracelet en crocodile cousu main avec boucle ardillon Lange en platine ou or massif

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Août 2010 | Lu 3601 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques