Le nouveau Spitfire Double Chronographe IWC récupère son troisième poussoir à « 10 heures »


De bonnes nouvelles nous viennent en provenance d’IWC Schaffhausen : le troisième poussoir est de nouveau présent sur la ligne des montres d’aviateurs… Et la rattrapante, complication horlogère, n’a aucune intention de se séparer de l’aéronautique.


Spitfire Double Chronographe IWC
Le troisième poussoir, situé à « 10 heures », qui actionne la rattrapante et qui permet de garder des temps intermédiaires de moins d’une minute, est à nouveau présent dans la nouvelle collection présentée lors du dernier SIHH à Genève en avril 2007.

Ainsi, la Spitfire reçoit de nouveau ce noble attribut horloger, dans une version en acier fin et avec un autre « visage ». En effet, le nouveau design du cadran et ses éléments signalétiques rouges mais discrets, apportent une nouvelle fraîcheur à la montre.

Par ailleurs le boîtier de la Spitfire Double Chronographe a, lui, grandi de deux millimètres, ce qui le distingue des boîtiers originaux de 42 mm et lui donne une nouvelle dimension qui lui va plutôt bien… Un Spitfire en action orne le fond de ce nouveau garde-temps.

La montre offre évidemment toute la technique nécessaire en vol : remontage automatique, heure, date, jour de la semaine, petite seconde d’arrêt, chronographe avec mesure de temps additionnels jusqu’à 12 heures, fonction de rattrapante, verre saphir antireflets sur les deux faces résistant aux chutes de pression et, bien évidemment, le boîtier intérieur en fer doux antimagnétique.

Son cadran bicolore argenté est une marque qui signe l’esthétique de cet instrument tout en facilitant la lisibilité des temps intermédiaires et des temps chronométrés. Toutes les indications dépendant de la fonction de chronographe –minuterie, compteur de minutes et d’heures– sont immédiatement reconnaissables, dans le même ton foncé.

La Spitfire Double Chronographe se porte avec un bracelet en cuir de buffle brun foncé et points de couture clairs.

Spitfire Double Chronographe IWC

Spécificités techniques du Spitfire Double Chronographe IWC

Spitfire Double Chronographe IWC
Ref. IW3718

Mouvement de chronographe mécanique, mécanisme de rattrapante pour temps intermédiaires (brevet IWC), indication de la date et du jour de la semaine, petite seconde avec dispositif d’arrêt, protection antimagnétique avec boîtier intérieur en fer doux

Mouvement
Calibre 79230
Alternances 28 800/h / 4 Hz
Rubis 29

Réserve de marche 44 h
Remontage automatique

Boîtier
Acier fin
Verre saphir, bombé, antireflets, protection contre les chutes de pression
Couronne vissée
Diamètre 44mm
Hauteur 17,1mm

Etanchéité 6 bars (60 m)

Poids 145 g

Montre en acier fin avec bracelet en cuir de buffle

Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Juillet 2007 | Lu 10604 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques