Master Compressor Extreme World Chronograph « 46 »


La Master Compressor Extreme World Chronograph « 46 » est l'union de deux formes d'excellence. Fasciné par les créations de Jaeger-LeCoultre, Valentino Rossi a découvert la Manufacture de la Vallée de Joux en avril dernier. La rencontre a été immédiate, chaleureuse: technicité, performance et quête de la perfection sont autant de points communs entre le champion du monde italien et une tradition horlogère toujours à la pointe de l'innovation. Ce coup de coeur aurait pu rester sans suite, mais ce serait mal en connaître les acteurs. Il a été à l'origine d'une collaboration concrétisée aujourd'hui par la Master Compressor Extreme World Chronograph « 46 ».


Master Compressor Extreme World Chronograph
Sans génie, il est impossible de se hisser à la première place et plus encore de durer. Jaeger-LeCoultre et Valentino Rossi le savent bien : comment conduire plus de 170 années de recherches passionnées pour être toujours en avance sur son temps ? Comment parvenir autrement à être sept fois champion du monde à 27 ans ? Dans cet olympe où l'exception devient norme, l'alchimie d'une rencontre n'est jamais le fruit du hasard. Elle est le signe d'une volonté commune qui forge le destin de son empreinte. Aujourd'hui, sous la forme d'une montre qui porte la marque de Valentino Rossi.

Dans les ateliers de la Manufacture, le prince de la moto s'est penché sur les esquisses, les prototypes et les projections en 3D, toujours plus exigeant, toujours à la recherche d'une perfection née d'un travail d'équipe avant de se déclarer enfin satisfait du modèle qu'il venait de contribuer à faire naître.

La Master Compressor Extreme World Chronograph « 46 » intègre toutes les caractéristiques qui ont fondé un mythe. La force de l'audace, la passion de l'extrême, la capacité à gagner dans toutes les circonstances.

Le boîtier est en titane, un matériau high-tech, léger, résistant, étanche, apte aux meilleures performances, pour les constructions horlogères comme les châssis des motos. La sécurité est le critère absolu, sur les circuits comme sur les montres, lorsque chaque fraction de seconde compte. Une belle mécanique ne serait pas digne de porter son nom si elle ne s'accompagnait pas d'une recherche esthétique. Les résultats comptent, à l'évidence, mais ils ne sont rien sans le panache. Les deux poussoirs qui assurent l’enclenchement et l’arrêt du chronographe sont en acier revêtus de noir par traitement PVD, leur conférant une apparence technique qui est gage d'assurance.

Le support du boîtier est en or rose brossé, aux reflets chauds, comme les couleurs de sa terre natale. Car le succès réside aussi dans le secret des origines, en sport comme en horlogerie. Entre le brancard et le boîtier, il existe un extraordinaire système qui amortit les vibrations et les chocs subis par la montre et permet au mouvement de poursuivre imperturbablement sa marche de précision.

Valentino Rossi portant la Master Compressor Extreme World Chronograph
Valentino Rossi le sait : il faut être entièrement confiant dans les exceptionnelles possibilités de la mécanique pour pouvoir se risquer au-delà des limites habituelles.

La Master Compressor Extreme World Chronograph « 46 » est tournée vers le monde. Elle affiche également l’heure dans chacun des 24 fuseaux horaires sur un disque commandé par une aiguille à deux bras qui effectue une rotation toutes les 24 heures.

Clin d’œil aux Grands Prix motos, le nom des circuits de course prennent la place des villes qui symbolisent leur fuseau horaire : Sepang en Malaisie, Mugello en Italie, ou Laguna Seca aux Etats-Unis.

Au centre du cadran, l'indicateur de marche, dont le pivotement constant indique que la montre mesure précisément le temps, reproduit le damier noir et blanc du drapeau qui signale la fin des courses (aussi infatigable que le mouvement mécanique à remontage automatique). Car le Calibre Jaeger-LeCoultre 752 s'inscrit dans la tradition d'une fière lignée tout comme Valentino Rossi qui a choisi son numéro porte-bonheur en hommage à son père.

Bien sûr, le magique numéro 46 est apposé sur le fond du boîtier, sous la forme d’une gravure laquée, et accompagné de la signature gravée d'un champion hors normes, chaleureux, toujours curieux de découvrir des mondes nouveaux. Il lui suffit d'un simple déclic pour interchanger les deux bracelets livrés avec la Master Compressor Extreme World Chronograph « 46 »: l'élégance discrète du cuir cède en un tournemain la place au caoutchouc tout terrain.

Voilà qui confirme que le hasard n'avait guère de part dans la rencontre entre Valentino Rossi et Jaeger-LeCoultre. Le jeune champion prodige tellement sympathique et la Manufacture horlogère établie à la Vallée de Joux depuis 1833 peuvent en effet tous deux présenter un palmarès inégalé. Pour l'un comme pour l'autre, la recherche constante de la perfection fondée sur des solutions techniques révolutionnaires est seule en mesure de donner aux victoires d'un homme cette aura extraordinaire qui fait le bonheur de tant d'admirateurs.

Master Compressor Extreme World Chronograph : les caractéristiques techniques

Mouvement :
• mécanique à remontage automatique, Calibre Jaeger-LeCoultre 752, manufacturé, assemblé et décoré à la main
• 28’800 alternances par heure
• 65 heures de réserve de marche
• 279 pièces
• 41 rubis
• 5,6 mm de hauteur
• segment de masse en or 22 carats
Fonctions :
• heure, minute
• indication de marche
• date
• chronographe : compteurs heure et minute, seconde au centre
• heures universelles : indication simultanée des 24 fuseaux horaires
Cadran :
• noir
• chiffres luminescents
• 8 index luminescents
Aiguilles :
• heure et minute locales :
trapèzes en laiton doré, squeletées luminescentes
• autres : laiton laqué blanc
Couronnes :
• 1 couronne à 3h pour la mise en marche de la montre et le réglage de la date. Couronne équipée de clé de compression
• 1 couronne à 10h pour actionner le rehaut des villes
• 2 poussoirs à 2h et à 4h pour les fonctions de chronographe. Poussoirs équipés d’ailettes de compression, et revêtues de noir par traitement PVD
Boîtier :
• ø 46. mm en titane poli et en or rose brossé
• amortisseur de chocs
• gravure laquée du numéro « 46 » de Valentino Rossi sur le fond
• verre saphir bombé, dureté N°9
• système de bracelet interchangeable intégré dans la boite
• étanche à 100 mètres
Bracelets :
• cuir alligator noir mat avec double piqûre sellier et boucle déployante en or rose 18 carats
• et caoutchouc noir avec bouclette en acier, second bracelet livré avec la montre
Références :
176247V

Master Compressor Extreme World Chronograph or rose

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Novembre 2006 | Lu 11339 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques