Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Monaco Vintage Limited Edition : l’icône carrée des sports mécaniques


Immortalisée au poignet de Steve McQueen en 1970, dans le film Le Mans, la première Monaco, avec son gros boîtier carré et son fameux Calibre 11 Chronomatic – le premier mouvement chronographe automatique doté d’un microrotor à remontage automatique – est entrée à jamais dans l’histoire horlogère. La nouvelle déclinaison de ce chronographe classique reste fidèle à l’esprit du modèle original.


Monaco Vintage Limited Edition : l’icône carrée des sports mécaniques
Le cadran noir s’orne de bandes oranges et bleues et arbore le logo « GULF » à 6 heures. Le bracelet en alligator noir est paré de surpiqûres oranges. Cette étonnante pièce d’horlogerie rend hommage à la voiture de course Porsche-Gulf 917K du film Le Mans.

La Porsche-Gulf 917K, qui figure parmi les voitures les plus prisées de l’univers automobile, n’a été fabriquée qu’entre 1969 et 1973. Équipée d’un moteur de 5 litres développant plus de 600 chevaux et affichant une vitesse de pointe de 362 km/h, cette voiture légendaire a connu un succès qui a dépassé toutes les attentes.

Elle a remporté Le Mans à deux occasions (en 1970 puis en 1971) et établi un record aujourd’hui encore inégalé en parcourant 5’335 kilomètres à une vitesse moyenne de 222km/h. Sa conception unique et sa carrosserie bicolore ont contribué à en faire une voiture de rêve inoubliable.

Pour ajouter de l’authenticité aux scènes de conduite de la Porsche-Gulf 917K dans le film, Steve McQueen a tenu à porter le chronographe Monaco, considérée lors de sa sortie à l’époque comme la plus authentique de l’univers de la course automobile. Ainsi naissait une nouvelle étoile, fruit du mariage heureux entre le sport et l’élégance.

Lancé cette année en édition limitée de 4’000 pièces, le nouveau chronographe Monaco Vintage est appelé à devenir à son tour une montre culte qui saura attirer les puristes des courses automobiles et les admirateurs de designs affirmés et novateurs.

Monaco Vintage Limited Edition : l’icône carrée des sports mécaniques

TAG Heuer : la montre sportive de référence de la course automobile et des voitures GT

TAG Heuer est sans conteste la marque horlogère suisse qui entretient les liens les plus étroits avec l'univers de haute précision des sports mécaniques. Elle a été la première à parrainer une écurie de Formule 1 et à choisir des pilotes de course pour en faire ses ambassadeurs. Elle est la seule capable de maîtriser des précisions inégalées de l'ordre du 1/10e, 1/100e ou 1/1000e de seconde, ou encore de chronométrer les 500 Miles d'Indianapolis ou la Course des Champions au 1/10'000e de seconde.

Aujourd'hui, au travers des partenariats qu'elle a conclus avec l'écurie de Formule 1 Vodafone McLaren Mercedes, l'Indy Racing League, la Course des Champions, l'épreuve GT de Mercedes-Benz ou encore l'École de pilotage AGS, TAG Heuer est la marque horlogère la plus étroitement liée à ce sport très exigeant qu'est la course automobile.

Depuis le lancement, en 1911, de son modèle Time of Trip, premier chronographe de bord pour automobiles, jusqu'à l'actuel Tag Heuer SLR chronograph for Mercedes-Benz, TAG Heuer a toujours cherché à répondre aux besoins du sport automobile professionnel en élaborant des produits d'avant-garde.

En 1916, la marque créait le Micrograph, le premier chronomètre capable de mesurer le temps au 1/100e de seconde, suivi en 1933 de l'Autavia, le premier chronographe de bord pour l'automobile et l'aviation, et en 1966 du Microtimer, le premier compteur de temps affichant une précision au 1/100e de seconde.

TAG Heuer a noué des alliances historiques sans précédent dans le monde de l'horlogerie et du chronométrage. La marque s'est associée aux plus grands noms du sport automobile, tels Juan-Manuel Fangio dans les années 50, Jo Siffert en 1969, Emerson Fittipaldi en 1974, Niki Lauda dans les années 70, Jody Scheckter en 1979, Alain Prost et Ayrton Senna dans les années 80, Mika Hakkinen dans les années 90, Kimi Raïkkönen jusqu'à la saison dernière et enfin Fernando Alonso et Lewis Hamilton en 2007, ainsi qu'avec des écuries de prestige comme la Scuderia Ferrari et McLaren-Texaco dans les années 1970 et Vodafone McLaren Mercedes aujourd'hui.

Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Mars 2007 | Lu 33912 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques