Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Monnaie de Paris : la poule aux oeufs d'or avec Guy Savoy


On connait tous l’histoire de la poule aux œufs d’or… Eh bien, il semblerait que ces fameux œufs viennent de prendre vie grâce à la Monnaie de Paris qui, en collaboration avec le chef Guy Savoy, vient de « pondre » une surprenante collection de pièces de monnaie où l’œuf est à l’honneur en or ou en argent.


Installé depuis 2015 dans l’écrin entièrement repensé du bâtiment historique de la Monnaie de Paris, le Restaurant Guy Savoy avait vocation à se rapprocher, presque fatalement, de la Monnaie de Paris...
 
Outre leur proximité géographique, ces deux maisons exercent chacune un métier d’artisanat d’art : la haute gastronomie pour le chef étoilé d’un côté, et l’art monétaire pour le tenant de la frappe des métaux de l’autre.
 
Cuisinier multi-étoilé, Guy Savoy a reçu depuis son apprentissage, dans les années 60, les plus hautes distinctions*. Le chef n’est jamais aussi heureux que lorsqu’il transforme ses ingrédients, les faisant passer de « l’état de comestibilité à l’état de plaisir ».
 
Mobilisant les talents, mettant en valeur les saveurs et le fruit du travail des meilleurs producteurs, ce créateur conçoit en cuisine, les assemblages les plus fins. Il est aussi l’un des rares grands chefs à s’être intéressé à la particularité de l’œuf. À la fois ingrédient et plat, la nature multiple de l’œuf l’a conduit à envisager toutes les manières de l’accommoder, en toute liberté.
 
Pour Guy Savoy, l’œuf est « un deuxième sel de la terre ». Essentiel à sa cuisine, cet ingrédient-plat occupe par conséquent une place majeure dans le décor de cette pièce d’un kilo d’or pur alliant or rose, or jaune et or blanc.
 
Pour traduire avec créativité la simplicité et le mystère de cet incroyable aliment, le maître-graveur a imaginé une forme de caquelon à l’intérieur duquel certains éléments remarquables du lexique gastronomique de Guy Savoy, comme l’œuf au plat à la truffe noire, ont été fidèlement transposés.

La réalisation d’un plâtre, longuement repris à la main par le maître-graveur, a donné lieu à une première esquisse en volume. Révélant dès ce stade toute sa délicatesse, le décor sobre et détaillé a permis d’imaginer le subtil jeu de lumières qui allait se mettre en place grâce à l’assemblage et au sertissage ingénieux des trois ors une fois la pièce frappée jusqu’à la réalisation de la truffe en feuille d’argent qui en reproduit fidèlement les veines.
 
Frappée à seulement 11 exemplaires, en écho à la gastronomie rare et précieuse de Guy Savoy, cette pièce d’un kilo d’or pur -130.000 euros tout de même, mais on ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs- met en exergue son univers. L’or rose galbé tel un caquelon évoque le cuivre des ustensiles traditionnels de cuisson. L’or blanc devient albumine, l’or jaune semisphérique le vitellus de l’œuf au plat et l’argent avec un dépôt sélectif noir une lamelle de truffe.
 
Le pourtour de l’assiette évoque dans des entrelacs gracieux les quatre éléments indispensables au travail alchimique du cuisinier : le feu pour la cuisson, la terre nourricière, l’eau, vivier de richesses, et l’air, si nécessaire à certaines recettes.
 
Placée au revers de la pièce, l’empreinte de la main droite de Guy Savoy rappelle que la gastronomie est avant tout un travail artisanal. Au creux de sa paume, à la manière d’un tatouage, une autre main, celle cette fois du graveur de la Monnaie de Paris, a ciselé une nature morte composée d’un artichaut, d’un Saint-Pierre, d’une huître, d’un citron… autant d’ingrédients phares choisis dans la carte.
 
Cette pièce est présentée dans un écrin en fibre de carbone, matière très présente chez Guy Savoy. Une cloche en porcelaine noire, percée d’une cheminée, la protège des regards. A noter que d’autres déclinaisons en or ou argent, moins chères et moins exclusives existent également.
 
*3 Étoiles au Michelin, 5 Toques au Gault&Millau, 4 Coqs au Bottin Gourmand, 3 assiettes au Guide Pudlowski, « Meilleures tables de Paris » au Guide Lebey, « AAA » au 5-Diamond Awards et… « Meilleur Restaurant du Monde » sur La Liste 2017 !

Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Novembre 2017 | Lu 1965 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos