Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Montblanc Collection Villeret 1858 : Pulsographe vintage, une belle « doctor’s watches »


La marque de luxe Montblanc (groupe Richemont) a présenté à l’occasion du dernier SIHH un garde-temps particulièrement réussi, qui associe l’élégance des années 30 à un calibre manufacture chronographe monopoussoir avec roue à colonnes et embrayage horizontal. Le tout, proposé dans une boite en or rose ou blanc Montblanc Villeret 1858 aux dimensions très raisonnables de 39 mm. Détails de ce pulsographe Vintage.


Montblanc Collection Villeret 1858 : Pulsographe vintage
« La renaissance de l’instrument de mesure des brefs intervalles temporels », voilà ce que l’on pense dès que l’on tient en main le nouveau pulsographe vintage de la collection Montblanc Villeret 1858.

On se sent transporté dans les années 1930, pendant la première période de grand succès du chronographe bracelet qui permit à la manufacture Minerva de connaitre un nouvel essor.

La manufacture de Villeret, fondée en 1858, appartient depuis 2008 à Montblanc et elle avait alors déjà une renommée internationale en tant que spécialiste du chronographe, succès dont elle jouissait sous son propre nom, mais aussi sous le nom d’autres marques célèbres auxquelles elle livrait ses mouvements.

Quand les montres-bracelets devinrent de plus en plus populaires, les mouvements furent miniaturisés et abrités dans des chronographes qui, autant pratiques que précis, étaient utilisés dans nombre de professions et d’activités.

Les archives de la manufacture témoignent de cette époque avec ses cadrans en émail aux échelles spéciales et aux calibrages en accord avec différentes formes de mesure du temps : des montres de régates, des compteurs de pulsations, des compteurs de pièces de production, mesures pouvant aller jusqu’au centième de seconde. Le nouveau pulsographe Vintage de chez Montblanc rappelle cette ère mémorable avec un cadran en émail et une échelle calibrée pour le compteur de pulsations, qui était à l’époque tout particulièrement appréciée des médecins.

Le diamètre de la boîte du nouveau chronographe est assez inhabituel puisqu’il est de 39 mm. Cela en fait donc le premier chronographe de la collection Montblanc Villeret 1858 dont le diamètre soit inférieur à 40 mm. Cette taille est un indicateur manifeste des clientèles ciblées qui montrent de plus en plus d’intérêt aux chronographes provenant de la manufacture. Avec ce diamètre, la montre devrait plaire aussi bien aux femmes qu’aux clients asiatiques qui ont généralement une apparence plus fluette. « Grâce à son mouvement monopoussoir de calibre MB M13.21, Montblanc possède le calibre idéal pour de tels garde-temps » assure la marque dans son communiqué.

Avec un diamètre de 29,5 mm (13 lignes), le calibre du chronographe MB M13.21 possède toutes les caractéristiques d’un mouvement chronographe classique dans la tradition horlogère artisanale. Cela inclut bien entendu un pilotage de la roue à colonnes et un embrayage horizontal des roues de chronographe.

Avec son monopoussoir, ce mouvement possède un pilotage en trois phases. Quand le poussoir est actionné pour la première fois, la fonction chronographe démarre. Quand il est activé pour la seconde fois, les aiguilles du chronographe s’arrêtent. À la troisième activation du poussoir, elles sont remises en position zéro. Et cette séquence redémarre à la prochaine pression du poussoir.

Un regard à travers le fond en verre saphir de cette montre permet d’admirer le mécanisme qui se déclenche lors de la pression du poussoir. Un splendide mouvement de leviers, travaillé à la main dans tous ses détails, se met alors en marche. Tous les leviers et tous les ressorts sont adoucis à la lime plate et leurs côtés satinés, les arêtes anglées à la main. Toutes les surfaces fonctionnelles de chaque mouvement sont ajustées individuellement à la main pour garantir un déclenchement souple et fiable de la commande poussoir.

Toutes les autres pièces du mouvement subissent la même finition de haute qualité. Les platines et les ponts sont en maillechort rhodié, ces derniers sont aussi anglés à la main, perlés et décorés « Côtes de Genève ». Le gris argenté clair du châssis du mouvement forme un contraste remarquable avec les rubis et le grand balancier massif qui oscille au rythme de 2,5 Hz. La fréquence de 18.000 alternances par heure exige un grand travail de réglage, mais elle permet des mesures de temps au 1/5ème de seconde. Le mouvement reçoit son énergie d’un barillet aux dimensions relativement larges. Ses surfaces intérieures sont perlées, prouvant que même dans les endroits où il restera invisible ce mouvement n’en est pas moins terminé de manière luxueuse.

Le cadran en or massif, comme dans toutes les montres de la collection Montblanc Villeret 1858, révèle un travail minutieux de la même intransigeance. Le pulsographe vintage est revêtu d’une couche d’émail Grand Feu obtenu à 850 °C qui forme un parfait contraste avec les chiffres et les échelles du cadran.

Cadran noir avec inscriptions en blanc pour la montre en or rouge, cadran blanc et inscriptions en noir pour la montre en or blanc. Chaque cadran émail Grand Feu est une pièce unique dont la fabrication exige un travail de haute précision. La moindre perte d’attention ou la moindre déviation pendant la cuisson et le refroidissement des pièces peut conduire à des tensions et conséquemment à des fêlures de la glaçure, ce qui rendrait le cadran inutilisable. Un émaillage réussi, par contre, fait rayonner le cadran d’une intensité qui ne décroît pas, même après plusieurs décades.

Le pulsographe vintage a son échelle pulsographe positionnée à l’extrême bord du cadran. Elle porte l’inscription « Gradué pour 30 pulsations ». Suivent vers l’intérieur l’échelle chronographe des minutes graduée au 1/5ème de seconde, le tour d’heures aux grands chiffres arabes, puis l’échelle en rails pour les heures comprises entre 13h et 24h. Un petit cadran situé à 9h indique les secondes en mouvement continuel. Le compteur des minutes totalisateur par 30 minutes est situé à 3h.

Il y a quatre-vingts ans, les officiers d’artillerie et les médecins comptaient parmi les tous premiers utilisateurs des chronographes bracelet. Les premiers s’en servaient pour des calculs balistiques, les médecins pour prendre le pouls de leurs patients sans être obligés d’y consacrer une minute entière. Grâce à l’échelle pulsographe, le médecin pouvait enclencher le chronographe dès qu’il sentait le pouls du patient. Avec une échelle graduée à 30 pulsations il comptait jusqu’au 30ème battement de pouls, puis stoppait le chronographe. L’aiguille du chronographe indiquait alors immédiatement le nombre de pulsations du patient à la minute. Cela permettait au médecin de gagner entre 30 et 40 secondes pour chaque patient, ce qui était un argument convaincant quand il lui fallait examiner une cinquantaine de patients pendant la visite médicale. Dans un tel contexte, les montres avec échelle pulsographe intégrée ne tardèrent pas à être nommées « doctor’s watches », c’est-à-dire « montres de docteur ».

Le mouvement complexe du chronographe et son cadran ouvragé sont abrités dans la boîte du nouveau pulsographe vintage qui est en or rouge ou blanc 18 carats. Sur son flanc se trouve une couronne de remontoir décorée de l’emblème Montblanc en nacre, ainsi que du poussoir chronographe situé à 2h. Le cadran est protégé par une glace en verre saphir bombé. Au dos de la montre, le fond en verre saphir offre une vue sur le mouvement décoré, sur le grand balancier et sur le mécanisme du chronographe.

La boîte est dotée d’un bracelet en cuir d’alligator aux grosses écailles cousu main. Celui-ci est fermé par une boucle ardillon en or massif : noir avec une boucle en or blanc pour la montre en or blanc, brun avec une boucle en or rouge pour la montre en or rouge.

La disponibilité de chaque modèle est de 58 exemplaires : date de fondation de la manufacture.

Spécificités techniques de la Montblanc Collection Villeret 1858 – Vintage Pulsographe

Calibre MBM 13-21
Mouvement à remontage manuel avec chronographe et petite seconde

Chronographe monopoussoir avec roue à colonnes et embrayage horizontal
Diamètre total 29,5 mm ; hauteur 6,4 mm
Nombre de pièces 239 (mouvement complet)
Nombre de rubis 22 (demi-glaces, bombés, olivés)
Fréquence 18'000 alternances par heure (2,5 Hertz)
Spiral avec courbe terminale Phillips
Platine Maillechort rhodié, perlé des deux côtés
Ponts Maillechort rhodié, côtes de Genève
Rouage Cerclé, doré, bras anglés dessus-dessous, et moulures polies diamant
Balancier à vis, 11,4 mm; 26 mg•cm2

Réserve de marche 60 heures

Indications horaires : Heures et minutes au centre, petite seconde à 9 heures
Indications : Seconde au centre, compteur 30 minutes à 3 heures du chronographe

Boîtier Or 18 carats, verre saphir bombé, fond transparent en verre saphir vissé
Diamètre 38,5 mm; hauteur 12.03 mm
Couronne Avec Logo nacre Montblanc

Etanchéité 3 bars / 30 m

Cadran Email grand feu sur or 18 carats (noir pour la montre en or rouge, blanc pour le modèle en or blanc)
Aiguilles acier bleui pour la montre en or gris; Or pour la montre en or blanc

Bracelet Alligator, cousu main, boucle ardillon en or rouge ou blanc 18 carats

Edition limitée 58 pièces or blanc 18 carats et 58 pièces or rouge 18 carats

Montres-de-luxe.com | Publié le 4 Février 2011 | Lu 2724 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques