Octo Maserati : quand Bulgari s’associe à Maserati…


Bulgari et Maserati. Deux noms italiens. Deux grandes marques connues mondialement. La première pour ses bijoux et ses montres ; la seconde pour ses voitures de sport de prestige. Ces deux acteurs incontournables du luxe transalpin se sont associés pour donner naissance à l’Octo Maserati. Une montre virile, de 45 mm en acier, qui affiche des heures sautantes, des minutes et date rétrogrades, une trotteuse centrale de chronographe et des compteurs rétrogrades des minutes et des heures grâce à son calibre manufacture.


Octo Maserati de Bulgari
Les histoires respectives et parallèles de ces deux grandes maisons ont été marquées, dans leurs domaines de prédilection, par des innovations qui ont modifié la perception et la définition du Luxe.

« Octo Maserati exprime la quintessence d’une vision d’excellence parfaitement commune » souligne le joaillier italien dans son communiqué..

Ce chrono est animé par le calibre GG7800 (roue à colonne) qui demeure tout simplement unique en son genre dans le cercle des mécanismes à complication par la disposition très graphique de l’affichage des différentes informations de mesure du temps. On y retrouve clairement l’héritage de Gerald Genta autant dans son design que dans les fonctions rétrogrades (chronographe et date).

En plus de l’heure sautante affichée par guichet à 12h, ce mouvement de manufacture aligne quatre fonctions à affichage rétrograde -minutes, date, compteurs chronographiques des heures et des minutes, un dispositif développé et conçu au sein de la manufacture Bulgari du Sentier.

La trotteuse de chronographe est inhabituellement positionnée à 6h. Ce choix permet de ne jamais couvrir le guichet d’indication de l’heure.

Un imposant boîtier en acier d’un diamètre de 45 mm abrite cette motorisation. Les deux poussoirs du chronographe assurant les fonctions départ/arrêt et remise à zéro, respectivement positionnés à 2h et à 4h, sont parfaitement intégrés sur la carrure pour former un pan. Cette construction respecte les lignes fondatrices du design de forme octogonale, ceignant discrètement la couronne.

La pièce intègre une échelle tachymétrique sur la lunette (base 500), le cadran évoque la calandre si typique des luxueux pur-sang sportifs sortis des ateliers de Modène. Il est manufacturé à l’interne selon la technique dite du « champlevé ». Elle requiert de nombreuses étapes successives -ciselage des loges destinées à accueillir le dépôt de laque, vernissage, adoucissage des surfaces et recuite de la laque, polissage– jusqu’à l’obtention d’un cadran totalement unique.

L’affichage des différentes zones de lecture compose un ensemble où se combinent surfaces bleues et segments aux finitions azuré et satiné avec minuterie graduée sur 60 à 12h , échelle de date à 6h, compteurs chronographiques des heures à 9h et des minutes à 3h.

Enfin, le bracelet en cuir de veau reprend les codes des sièges de voiture produits à Modène, reprenant la qualité artisanale de la sellerie. L’ensemble, enfin, alterne les tons argentés et bleu de Maserati. Cette création exclusive est éditée en série spéciale portant sur son fond transparent le Trident, symbole de Maserati.

Spécificités techniques de l’Octo Maserati de Bulgari

Mouvement Calibre GG7800 mécanique à remontage automatique, chronographe intégré à roue à colonne ; décor « Vieil or ».
Fréquence: 21'600 A/h (3Hz)
Réserve de marche: 38 heures
45 rubis

Fonctions : Heure sautante, minutes et date rétrogrades, trotteuse centrale de chronographe, compteurs rétrogrades des minutes et des heures respectivement à 9h et 3 h.

Boîte : acier, 45 mm de diamètre, lunette en acier brossé avec échelle tachymétrique, verre saphir inrayable avec traitement antireflets, fond transparent en verre saphir orné du Trident Maserati.

Cadran manufacture champlevé et laqué bleu, réhaut appliqué à la main, compteurs chronographe des minutes et des heures azurés, compteur des minutes satiné.

Etanchéité : 100 mètres

Bracelet façonné en cuir de veau, muni d’une boucle déployante en acier à 3 lames et fermoir de sécurité.

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Avril 2012 | Lu 1962 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques