Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Omega Seamaster Diver "Commander's watch" édition limitée 7.007 exemplaires


Omega vient de dévoiler une formidable nouveauté pour tous les amateurs de séries limitées James Bond. C’est clairement l’une des plus réussies depuis ces dernières années ! En effet, cette Commander’s Watch possède une véritable identité avec son cadran blanc, sa trotteuse 007, le rotor en balle de 9 mm, sa lunette bleue et rouge pour un ensemble qui rend hommage à la Marine britannique. Le tout pour 4.500 euros environ.


Entre Omega et James Bond, c’est une histoire qui dure… En effet, cela fait plus de vingt ans que le célèbre espion de sa Majesté sauve le monde avec une Omega au poignet. Rappelons que la toute première apparition d’une montre de la marque biennoise au poignet de JB remonte à 1995 dans Goldeneye (17ème opus de la série) avec Pierce Brosnan à l’époque.
 
Son boîtier dissimulait alors deux gadgets : un laser, émis à partir de la valve à hélium et un détonateur télécommandé pour mines, qui, lorsqu’il est actionné, déclenche une lumière éclatante à 12 heures sur le cadran. Depuis lors, quelque soit l’acteur, James Bond a toujours arboré une Omega Seamaster dans chacune de ses missions 007, avec permis de tuer, bien sûr !
 
Selon toute vraisemblance, le changement de marque (Rolex vs Omega) serait dû à l’habilleuse de l’époque, Lindy Hemming… Elle a en effet été élevée dans une famille d’officiers de la marine et tous ses proches portaient des montres Omega. Lorsqu’elle s’est aperçue que le Commander Bond était également un officier de marine, elle décida d’équiper « son » espion en Omega… Il ne s’agirait donc pas d’un placement de produit « pur et dur ».

La lunette du boitier en acier de 41 mm –étanche à 300 mètres- est réalisée en céramique bleue agrémentée d'une échelle de plongée en Liquidmetal et d'un revêtement en caoutchouc rouge sur les 15 premières minutes. Le cadran en céramique blanche polie –très pur- arbore douze index bleus, la mention « Seamaster » en rouge et des aiguilles squelettées bleues. Un contrepoids en forme de logo 007 au pistolet prolonge la trotteuse. Dans le guichet de date, le chiffre 7 est rehaussé de rouge tandis que les autres sont bleus.
 
Le fond vissé orné de motifs vagues est gravé des mentions « Commander’s Watch », « Limited Edition » et du numéro de l’édition limitée (7.007 exemplaires). Un hublot transparent permet par ailleurs d’admirer le rotor décoré d'une balle de 9 mm (qui fait toujours son effet) et de la platine décorative portant le numéro 007 et le logo Omega, ainsi que le numéro du calibre.

Présentée sur un bracelet Nato en polyamide orné de 5 rayures bleues, rouges et grises avec boucle ardillon, la montre est entraînée par le calibre chronomètre automatique Omega 2507 (co-axial). Cette nouveauté est garantie trois ans et est commercialisée dans un coffret spécial inspiré d’un véritable écrin de médaille militaire qui contient également un second bracelet en acier inoxydable, un outil permettant de le changer et un insigne naval qui reprend les couleurs du bracelet Nato. Un produit très complet qui devrait ravir tous les amateurs de pièces « collectors ».
 
*Rappelons que James Bond, a porté au cours de sa carrière des Rolex Submariner mais aussi des Breitling ou des Seiko. James Bond a démarré sa carrière avec une Rolex pour la simple et bonne raison que dans les livres d’Ian Fleming, le créateur de J.B., l’espion porte une Rolex… Même si l’auteur britannique n’a jamais précisé laquelle, se contentant de décrire son héros avec une montre de la marque genevoise au poignet. D’ailleurs Fleming lui-même portait une Rolex Explorer…


Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Juillet 2017 | Lu 3745 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos