Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Oris : partenaire du corps de marines Force Recon


L’horloger suisse indépendant Oris vient d’annoncer la mise en place d’un partenariat avec le corps de marine américain Force Reconnaissance, le fameux Force Recon, une unité d’élite qui opère de façon autonome derrière les lignes ennemies pour fournir du renseignement aux forces opérationnelles air-sol des Marines. Pour l’occasion, la marque vient de dévoiler la montre qui a été créée spécialement pour ces hommes redoutables.


Oris est très présent dans le monde automobile depuis des années, mais l’horloger indépendant, qui ne produit que des montres mécaniques, est aussi fournisseur de certains corps d’élite. Ce qui en fait l’un des spécialistes de la montre militaire. Or, qui dit montre militaire, dit montre virile, robuste et résistante. C’est le cas de cette Oris Force Recon Edition I, un garde-temps automatique doté d’un énorme boitier de 49mm en titane traité DLC noir, étanche 1.000 mètres avec fonction GMT.
 
Cette montre est donc le résultat du partenariat signé entre Oris et ce corps d’élite plus connu sous le nom de Force Recon. Rappelons que cette unité des Marines est l’une des compagnies des Forces spéciales américaines. A l’instar des Navy Seals, elle opère de façon indépendante derrière les lignes ennemies pour fournir des renseignements militaires aux forces opérationnelles air-sol. Elle effectue des missions de reconnaissance et d’action directe sur terre et sur mer.
 
Plus concrètement, la Force Recon Edition I reprend les spécificités de la plongeuse ProDiver, équipée du Rotation Safety System (mécanisme de rotation sécurisé de la lunette) qui a forgé sa réputation. Mis au point par Oris, ce dispositif permet au plongeur de verrouiller la lunette rotative à la position de son choix. Animé par le nouveau mouvement Oris GMT (base Sellita), ce garde-temps affiche un second fuseau horaire indiqué par une aiguille centrale sur une graduation 24 heures située sur le pourtour du cadran. Placée à 9h, une petite seconde, délivrée par un disque rotatif muni d’index luminescents, fait office d’indicateur de marche (indispensable pour une plongeuse).
 
Le boîtier de 49 mm (petits poignets s’abstenir) en titane bénéficie d’un revêtement DLC noir, tandis que la lunette tournante unidirectionnelle est équipée d’un insert en céramique noir mat. La montre est fournie avec un bracelet caoutchouc noir, complété par un second de type NATO en tissu noir, inclus dans le coffret. Le bracelet en caoutchouc est doté du fermoir coulissant Oris, qui permet un ajustement rapide sans avoir besoin d’ouvrir la boucle (pratique pour passer la montre sur la combinaison de plongée). L’ensemble est livré avec un bracelet de « protection tactique » en tissu muni d’un cache rétractable permettant de protéger la montre.
 
Le cadran arbore l’emblème de la Force Recon, qui est aussi gravé sur le fond du boîtier. La montre est fournie dans un coffret noir parfaitement étanche, et sera commercialisée à partir de juin 2015 au prix de 3.500 euros.

Spécificités techniques

Mouvement automatique Oris 747 base Sellita SW 220-1, avec indication de la date à 3h, guichet de petites secondes à 9h et aiguille pointeuse 24h pour le second fuseau horaire
 
Boîtier 49mm multipièce en titane, couronne vissée, fond du boîtier et renforts de protection de la couronne en revêtement DLC noir. Soupape à hélium à 9h.
Lunette tournante unidirectionnelle de 60 minutes avec Rotation Safety System mis au point par Oris et inserts en céramique noir mat
Verre saphir bombé des deux côtés avec traitement intérieur antireflet
 
Étanche à 100 bar/1 000 mètres
 
Cadran noir orné de l’emblème de la Force Recon avec index appliques et aiguilles en nickel, tous deux dotés d’un revêtement blanc Superluminova.
Chiffres 24h en Superluminova vert.
 
Bracelet caoutchouc noir avec fermoir de sécurité et boucle déployante coulissante, pour un ajustement rapide
 
Le coffret étanche spécial comprend un bracelet de remplacement en tissu noir NATO, différents outils pour changer le bracelet et un bracelet de « protection tactique » assurant à la montre un camouflage parfait.
 
Prix de vente public conseillé : 3.500 euros

Montres-de-luxe.com | Publié le 20 Mars 2015 | Lu 1846 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques