Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Osaka : Koh.I.Noor, une petite boutique de montres d’occasion à prix attractifs


Depuis vingt ans, la petite boutique Koh.I.Noor, située en plein cœur d’Osaka dans le quartier de Namba, propose des montres d’occasion d’un excellent rapport qualité/prix. Certes, l’offre n’est pas énorme, mais les tarifs particulièrement attractifs pourraient bien vous inciter à investir dans une nouvelle Rolex, Omega, Panerai, Seiko ou autre…


Osaka : Koh.I.Noor, une petite boutique de montres d’occasion à prix attractifs
L’arrivée sur Osaka est étonnante… En effet, Kansai, l’aéroport de la troisième ville japonaise (après Tokyo et Yokohama) est une immense plateforme construite sur la mer reliée à la terre par un pont où passe le train « Rapid » qui rejoint la mégalopole en moins d’une heure.
 
En cette fin janvier, la température est relativement clémente avec ses 15 degrés centigrades dans la journée. Le ciel est souvent d’un bleu uni, immaculé. Sans aucun nuage au-dessus de cette ville de 2.6 millions d’habitants. L’impression d’un printemps précoce domine. On ne sait plus s’il est déjà temps de ranger les doudounes Uniqlo au placard et de sortir, avec quelques semaines d’avance, des habits un peu plus légers…
 
La boutique Koh.I .Noor se trouve en plein cœur d’Osaka. Dans le quartier particulièrement animé de Namba. Pour vous y rendre, le métro est la solution idéale : descendre à Nipponhashi, sortie numéro 5.

Le magasin se trouve sur l’avenue Nipponbashi Chuo-ku, à une centaine de mètres de la station. Une fois évités les cyclistes avec qui il faut partager le trottoir, vous apercevez les trois drapeaux qui ornent l’entrée de cette petite boutique à la devanture de marbre vert et bois sombre.
 
Koh.I.Noor est une entreprise familiale, traditionnelle, où certains membres parlent l’anglais. En tous cas, qui maîtrisent suffisamment la langue de Shakespeare pour vous faire comprendre et vous permettre de vous offrir la montre de vos rêves… Dans les vitrines, beaucoup de Rolex mais aussi des Omega, des Panerai, des Seiko, quelques Hublot, des Bvlgari ou encore des Girard-Perregaux. Le choix n’est pas immense mais les pièces sont de qualité. Une petite étiquette, bien pratique, indique si la montre est vendue avec sa boite et ses papiers (Box+G).
 
Compte-tenu de la faiblesse actuelle du yen et de la possibilité de payer hors-taxe (moins 5% mais venez avec votre passeport), les tarifs sont particulièrement attractifs pour les Européens. Par exemple, une Rolex Explorer 114270 (récente avec réhaut gravé) avec boite et carte de garantie vous coutera dans les 2.500 euros… Les cartes de crédit sont bien sûr acceptées, mais comme partout au Japon, vous obtiendrez un meilleur prix en payant en espèces… Aussi étrange que cela puisse paraître, dans un pays ultra-moderne et archi-connecté, Koh.I.Noor ne possède pas de site Internet ! Vous n’aurez donc pas d’autre choix que de venir acheter sur place…
 
Si vous ne trouvez pas votre bonheur à cette adresse, n’ayez aucune inquiétude ! La ville regorge de  boutiques de seconde-main. Deux types s’offrent à vous : celles spécialisées « montres » (comme Quark, Time Zone, Il Sole ou Basel) qui proposent un très large choix de modèles -mais souvent plus chères- et les magasins « bagages et autres produits de luxe » reconnaissables à leurs devantures oranges et criardes (comme Brand Off) qui affichent des dizaines de sacs Hermès dans leurs vitrines. Là, relativement peu de modèles, surtout des Rolex et des Cartier, mais les prix sont plus intéressants…
 

Osaka, à ne pas louper

Osaka : Château de Toyotomi Hideyoshi
Outre les quartiers commerçants de Namba ou Shinsaibashi et leurs interminables arcades abritant des magasins en tout genre, il faut impérativement visiter le Château de Toyotomi Hideyoshi, symbole de la ville avec ses 55 mètres de hauteur et ses 8 étages. Sans oublier bien sûr, la ville de Kyoto (jumelée avec Paris), située à une heure de train.
 
Pour une idée de diner, essayez le fameux crabe Kani-Suki dans le restaurant Kani-Doruaku situé dans le secteur de Dotombori sur les bords de la rivière Tombori. Un immense crustacé orne l’entrée de l’établissement installé en étage. Il vaut mieux réserver avant de vous assoir confortablement à une petite table (sans chaussure) qui offre une vue imprenable sur le carrefour le plus connu de la ville, où trône la fameuse enseigne lumineuse Glico. Choisissez ensuite parmi les nombreux sets de dégustation… Souvenir papillaire inoubliable.
 

Infos pratiques
Koh.I.Noor
Deguchi Nipponbashi BLD IF 2-5-4
Nipponbashi Chuo-ku, Osaka
De 11h à 18 h, fermé le dimanche
Tél : (06) 6633-3220
Kohinoor.net@aroma.ocn.ne.jp
 

Osaka : restaurant Kani-Doruaku

Osaka : boutique de sacs et de montres d'occasion

Osaka : Koh.I.Noor, une petite boutique de montres d’occasion à prix attractifs

Montres-de-luxe.com | Publié le 31 Janvier 2014 | Lu 1943 fois



Les boutiques de l'occase | Conseils d'expert